YouThink! fiche thématique - Handicap

Disponible en: English, Español
Handicap
État physique ou mental empĂȘchant
une personne de mener une vie normale
© The World Bank

De quoi s’agit-il ?

Le handicap peut ĂȘtre physique (paralysie, perte d’un membre, surditĂ©), psychologique (dĂ©pression, troubles post-traumatiques) ou intellectuel (troubles de l’apprentissage). Le handicap peut ĂȘtre prĂ©sent dĂšs la naissance ou ne survenir que plus tard, Ă  la suite d’un accident ou d’une maladie. Temporaire ou permanent, le handicap est Ă©galement classĂ© par degrĂ© de gravitĂ©, de modĂ©rĂ© Ă  sĂ©vĂšre. Lorsqu’elles sont bien entourĂ©es par leur communautĂ© et qu’on leur donne les moyens de s’instruire, se former et travailler, les personnes handicapĂ©es peuvent surmonter leur handicap et s’insĂ©rer dans la sociĂ©tĂ©.

Quelques statistiques :

  • L’Organisation mondiale de la santĂ© (OMS) fait Ă©tat de 650 millions de personnes handicapĂ©es dans le monde.
  • 80 % des personnes handicapĂ©es vivent dans les pays en dĂ©veloppement.
  • Les personnes handicapĂ©es reprĂ©sentent 20 % de la population la plus pauvre du monde. Elles ont tendance Ă  ĂȘtre considĂ©rĂ©es comme les plus dĂ©savantagĂ©es au sein mĂȘme de leur communautĂ©.
  • Un enfant sur dix souffre d’un handicap dans le monde.
  • Seuls 2 Ă  3 % des enfants souffrant d’un handicap sont scolarisĂ©s.

Ces statistiques sont trĂšs lacunaires en raison du rejet, de l’isolement et de la stigmatisation dont font habituellement l’objet les personnes handicapĂ©es, qui sont de ce fait souvent non comptabilisĂ©es dans les recensements. Les familles ont tendance Ă  cacher les enfants souffrant d’un handicap et Ă  les exclure des activitĂ©s familiales et communautaires.

En quoi suis-je concerné(e) ?

Le handicap mÚne à la pauvreté

L’impossibilitĂ© d’accĂ©der Ă  l’école ou au monde professionnel empĂȘche les personnes handicapĂ©es d’acquĂ©rir des compĂ©tences, ce qui les place parmi les plus pauvres des classes sociales dĂ©jĂ  dĂ©favorisĂ©es.

Une idĂ©e reçue dans les pays en dĂ©veloppement consiste Ă  penser que les enfants souffrant d’un handicap sont incapables d’acquĂ©rir des connaissances ou des compĂ©tences. TrĂšs peu d’attentes sont de ce fait placĂ©es en eux. DĂšs lors, comme elles ne contribuent pas Ă  leur communautĂ©, les personnes handicapĂ©es sont considĂ©rĂ©es comme un fardeau.

Mais la pauvreté participe aussi du handicap

Les populations pauvres sont à la fois plus exposées au handicap et moins susceptibles de le surmonter. Cela limite encore leurs perspectives et celles de leur famille de se sortir de la précarité.

Un enfant peut naütre avec un handicap


Certains enfants dont la mĂšre n’a pas reçu de soins prĂ©nataux ou a vĂ©cu un accouchement difficile viennent au monde avec un handicap. Pour d’autres, l’origine du handicap reste indĂ©terminĂ©e.

Ou devenir handicapé 

Un enfant peut dĂ©velopper un handicap en cas de malnutrition, d’exposition Ă  des maladies infantiles Ă©vitables, telles que la poliomyĂ©lite, ou encore en cas d’accident.

Les pays qui sortent d’un conflit comptent nombre de mutilĂ©s de guerre. Lorsque ces personnes, particuliĂšrement des hommes, se retrouvent brutalement dans l’incapacitĂ© de travailler et de subvenir aux besoins de leur famille, elles s’enfoncent un peu plus dans la pauvretĂ©.

Dans les zones exposĂ©es aux conflits ou aux catastrophes naturelles (ouragans ou sĂ©cheresses par exemple), les personnes souffrent de maniĂšre disproportionnĂ©e de troubles post-traumatiques, de dĂ©pression et d’anxiĂ©tĂ©.

Que fait la communauté internationale ?

DĂ©mystifier le handicap dans les pays en dĂ©veloppement

La gestion du handicap va au-delĂ  des questions de santĂ©. La perception du handicap diffĂšre d’une culture Ă  l’autre. Si l’on apprend Ă  un enfant sourd Ă  lire sur les lĂšvres et que son entourage communique avec lui en langue des signes, il ne sera pas perçu comme un handicapĂ© et pourra apporter sa contribution Ă  la sociĂ©tĂ©.

InsĂ©rer socialement les personnes souffrant d’un handicap

Il faut aider les personnes handicapĂ©es Ă  devenir des membres productifs de la sociĂ©tĂ© dans la mesure oĂč cela contribuera au bien-ĂȘtre social et Ă  la prospĂ©ritĂ© de l’ensemble de la communautĂ©.

Les solutions ne sont pas nécessairement inabordables : fournir par exemple des verres correcteurs aux enfants, offrir des fauteuils roulants à ceux qui en ont besoin, ou construire des bùtiments accessibles aux personnes en fauteuils roulants.

Éviter l’apparition du handicap

Outre l’aide qu’elles apportent aux personnes handicapĂ©es, des organisations telles que l’UNICEF, l’OMS ou la Banque mondiale travaillent conjointement Ă  :

  • amĂ©liorer le systĂšme de santĂ© dans les pays pauvres de maniĂšre Ă  permettre aux femmes enceintes et aux enfants de recevoir les soins dont ils ont besoin ;
  • donner la possibilitĂ© aux enfants handicapĂ©s d’aller Ă  l’école et d’acquĂ©rir des compĂ©tences qui leur permettront de subvenir Ă  leurs besoins ;
  • dĂ©barrasser les pays sortant d’un conflit des mines terrestres qui risquent de se dĂ©clencher au passage des habitants.

La Banque mondiale a participĂ© Ă  la mise en Ɠuvre du Partenariat mondial pour le handicap et le dĂ©veloppement, qui vise Ă  coordonner les diffĂ©rentes activitĂ©s des pays bailleurs de fonds, des agences pour le dĂ©veloppement, des organisations non gouvernementales (ONG) et des pays clients.

Que puis-je faire ?

Consultez les sites web suivants pour en apprendre davantage sur le handicap :

Pour en savoir plus : Handicap