YouThink! fiche thématique - Éducation

Disponible en: English, Español
Éducation
Ensemble des connaissances
et compétences acquises au moyen
de l’apprentissage ou de l’expérience
© The World Bank

De quoi s’agit-il ?

L’éducation est au cœur du développement : elle permet aux individus de se réaliser et s’assumer, et aux nations de se renforcer. Cette place centrale est affirmée dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

L’éducation représente l’un des meilleurs moyens pour les jeunes de se construire une vie meilleure, aussi bien en termes d’épanouissement personnel que de bien-être économique.

  • L’éducation peut fortement améliorer les conditions de vie. Elle profite à tous : les individus, la société et le monde dans sa globalité.
  • Elle donne à l’individu la capacité de lire, de raisonner, de communiquer et de faire des choix éclairés.
  • De manière générale, une personne dotée d’une solide éducation se verra proposer davantage d’opportunités dans la vie, gagnera plus d’argent et mènera un train de vie plus élevé.
  • Chaque année d’études se traduit par une augmentation de 10 % du salaire.
  • Les travailleurs qualifiés permettent au pays de s’enrichir, ce qui rejaillit sur l’ensemble de la population.
  • Une main-d’œuvre qualifiée conçoit de nouvelles idées et technologies, les met en application et en fait profiter le plus grand nombre. C’est grâce à l’éducation que les inventions telles que l’électricité, les médicaments, les voitures, ou encore les ordinateurs et autres jeux vidéo ont vu le jour.

En quoi suis-je concerné(e) ?

  • Près de 72 millions d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire ne sont pas scolarisés. Les enfants pauvres ne vont généralement pas à l’école parce qu’ils doivent travailler pour aider leur famille à survivre.
  • Plus de la moitié (55 %) des enfants non scolarisés sont des filles.
  • Plus de 70 % des enfants non scolarisés vivent en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud.
  • Parmi les enfants de ces pays qui vont à l’école, nombreux sont ceux qui la quittent avant d’avoir acquis les savoirs fondamentaux en lecture, en écriture et en calcul. Près d’un enfant sur cinq ne termine pas l’école primaire dans la moitié des pays en développement. En Afrique subsaharienne, seulement 67 % des élèves finissent l’école primaire.
  • Le nombre d’adultes illettrés s’élève à 776 millions à l’échelle mondiale ; deux sur trois sont des femmes.
  • Le taux d’inscription dans l’enseignement tertiaire (niveau universitaire) dans les pays en développement était inférieur à 20 % en 2006 ; à titre de comparaison, ce taux s’élève à 67 % dans les pays développés.
  • Les pays d’Amérique du Nord et d’Europe de l’Ouest dépensent en moyenne 5 500 dollars par étudiant et par an, contre 167 dollars pour les pays d’Afrique subsaharienne.
  • La malnutrition est un fléau mondial qui touche un tiers des enfants de moins de cinq ans et compromet leur capacité d’apprentissage.

Que fait la communauté internationale ?

Lors du premier Forum mondial sur l’éducation qui s’est tenu en 2000, 180 pays se sont engagés à faire en sorte que d’ici 2015 tous les enfants (garçons et filles confondus) puissent accéder à l’école et terminer le cycle primaire.

Baptisé l’« Éducation pour tous » (EPT), cet engagement international vise à permettre à tous les garçons et filles des pays en développement de bénéficier d’un enseignement primaire gratuit, obligatoire et de qualité.

Afin d’atteindre ces objectifs, les donateurs ont établi un partenariat destiné à aider les pays qui en ont le plus besoin à mettre au point des plans d’éducation efficaces et à permettre aux enfants de terminer leur scolarité.Ce partenariat mondial a vu le jour en 2002 sous le nom d’Initiative de mise en œuvre accélérée du programme Éducation pour tous ou Fast Track Initiative (FTI) en anglais. Les bailleurs de fonds assurent un soutien financier et technique aux pays, qui travaillent quant à eux à l’élaboration de plans pour l’éducation nationaux et pertinents.

L’initiative FTI rassemble tous les principaux donateurs du secteur de l’éducation ainsi que plus de 30 organismes bilatéraux, régionaux et internationaux et autres banques de développement. Actuellement, 41 pays en bénéficient.

À l’échelle mondiale, la Banque mondiale représente la première source de financement pour l’éducation. Elle travaille en étroite collaboration avec les États, les Nations Unies, les bailleurs de fonds, les organisations de la société civile et d’autres partenaires pour aider les pays en développement à scolariser tous les enfants, notamment les filles et les autres catégories d’enfants désavantagés ou marginalisés, et à leur permettre de terminer le cycle primaire.

Que puis-je faire ?

Pour commencer, ne cessez jamais d’apprendre. Allez à l’école, étudiez, lisez, formez-vous à de nouveaux savoir-faire, dialoguez avec des personnes d’autres univers. L’apprentissage permanent enrichira votre vie et celle de votre communauté, aussi bien socialement que financièrement. L’éducation vous permet de consolider vos compétences, de mieux comprendre vos droits et de forger votre propre opinion.

  • Donnez des cours particuliers : renseignez-vous auprès d’un responsable d’école ou d’un enseignant sur les moyens de vous investir.
  • Faites don d’un livre : plusieurs initiatives, comme l’ONG Book Aid (en anglais) ou Bibliothèque sans frontières vous permettent de contribuer à « Ã©clairer le monde grâce à la lecture ».
  • Participez à la construction d’une école :
    engagez-vous auprès de Habitat for Humanity (en anglais) ou de Jeunesse et Reconstruction.

Pour en savoir plus : Éducation