Comment sont affectées les ressources de l’IDA ?

English | Español


Les 82 pays admissibles au bénéfice de l’IDA ont un besoin énorme de fonds à des conditions concessionnelles.  Mais le volume des ressources disponibles, qui est fixé sur la base des fonds que les pays donateurs s’engagent à contribuer, tend à être bien inférieur aux besoins de ces pays.  L’IDA doit donc répartir ces ressources limitées entre les pays qualifiés.  Les principaux critères utilisés sont les capacités institutionnelles des pays bénéficiaires et leurs antécédents dans la mise en œuvre des politiques, afin de concentrer les ressources dans les domaines où elles sont les plus susceptibles d’aider à réduire la pauvreté.

 

Critères

 

Deux critères sont utilisés pour déterminer l’admissibilité d’un pays à accéder aux ressources de l’IDA:

  • Pauvreté relative, définie comme une situation où le RNB par habitant est inférieur à un seuil déterminé, qui est mis à jour chaque année (pour l‘exercice 2012: 1175 dollars).
  • Nécessité de trouver des ressources concessionnelles pour financer les programmes de développement du pays, faute de solvabilité qui permettrait d’emprunter aux conditions du marché.

Critères d’affectation des ressources

 

Le principal critère qui détermine la répartition des ressources de l’IDA entre les pays admissibles à bénéficier de ses ressources est leur performance dans la mise en œuvre de politiques  favorables à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté.  Cette performance est mesurée par l'évaluation de la politique et des institutions nationales (a) (CPIA), laquelle, aux fins de l’affectation des ressources, est  appelée Indice d’allocation des ressources de l’IDA (a)  (IRAI). L’IRAI et la performance du portefeuille constituent ensemble  l’évaluation de la performance du pays (a) (CPR) effectuée par l’IDA.  Au CPR s’ajoutent la population et le revenu par habitant, qui déterminent également l’allocation des ressources de l’IDA. Les chiffres de l’IRAI comme ceux du CPR sont publiés depuis 2005.

 

Processus d’affectation des ressources

 

L’affectation des ressources de l’IDA est déterminée d’abord par le classement de chaque pays bénéficiaire dans le CPIA.  Étant donné l'importance qu’accorde l’IDA à accélérer le développement économique et social en Afrique subsaharienne, l’Accord IDA 16 recommande de donner priorité à ces pays lors du processus d'allocation, sous réserve que les performances de leurs politiques le justifient.  En ce qui concerne les pays bénéficiaires admissibles à accéder aux ressources de l’IDA et de la BIRD (pays dits « à financement mixte »), les affectations de l’IDA doivent également prendre en compte la solvabilité du pays et son accès à d’autres sources de financement.  Des allocations déterminées par les performances nationales guident l’élaboration des programmes de prêt associés aux Stratégies d’aide-pays (a) (CAS). Pour plus d’informations sur le processus d’évaluation et d’allocation des ressources de l’IDA par pays, voyez l’annexe 2 du rapport de reconstitution des ressources d’IDA16 (a) (pdf).

 

(a) en anglais


Dernière mise à jour: 2012-08-31




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/UX3TNE7AX0