14e reconstitution de l'IDA

14e reconstitution de l'IDA

Les augmentations de ressources les plus importantes des deux dernières décennies, mais les besoins sont loin d’être satisfaits.

Le Conseil des gouverneurs de l’Association  internationale de développement (IDA) a approuvé la 14e  reconstitution des ressources de cet organisme le 18 avril 2005. Au titre de l’IDA 14 (rapport final), 33 milliards de dollars ont été mis à la disposition des 81 pays les plus pauvres pour les 3 prochaines années. Environ 18 milliards de ce montant total proviendront des nouvelles contributions de 40 pays donateurs. Ceci représente un relèvement d’au moins 25% environ par rapport à la reconstitution précédente, et l'augmentation la plus importante des ressources des 2 dernières décennies.

L'ancien Président de la Banque mondiale, James D. Wolfensohn, a salué l’accord sur l’ IDA 14 en déclarant : «  IDA est le dernier recours pour de nombreux pauvres parmi les pauvres à travers le monde, et la présente augmentation des ressources de l’IDA constitue une avancée notable dans les efforts déployés par la communauté internationale pour lutter contre la pauvreté et pour atteindre les Objectifs de développement pour le millénaire. Nous sommes heureux que les donateurs se soient réunis pour faire en sorte que les pays les plus pauvres du monde continuent d’avoir accès à de nouvelles ressources substantielles pour améliorer les conditions de vie de leurs populations. Cette 14e reconstitution des ressources de l’IDA est une étape décisive dans ce sens qu’elle constitue le premier résultat concret atteint en cette année 2005 où une importance toute particulière est accordée à l’augmentation du volume et de la qualité de l’aide que nous octroyons pour lutter contre la pauvreté dans le monde ».

Les nouvelles ressources permettront de traduire dans les faits les importantes innovations introduites dans les politiques de réduction de la pauvreté mises en œuvre par l’IDA . À cet égard :

Les donateurs ont soutenu l’idée selon laquelle il convient d’insister davantage sur une croissance économique générale plus vigoureuse qui seule peut permettre aux pays pauvres d’atteindre les ambitieux objectifs de progrès et de bien-être des populations contenus dans les Objectifs de développement pour le millénaire. Ils ont mis en exergue l’importance et l’augmentation constante des besoins en investissements qui méritent d’être satisfaits pour donner aux communautés défavorisées l’accès à l’eau potable, à des moyens de communication plus adéquats et à un approvisionnement en électricité fiable. À leur avis, l’IDA dont le programme de mise en place des infrastructures est à la fois ambitieux et en cours d’extension doit jouer un rôle déterminant dans la réalisation de ces objectifs. Ils ont en outre insisté sur le fait qu’une croissance plus forte exige des interventions de l’IDA pour favoriser l’instauration d’un climat meilleur des investissements privés dans les pays pauvres, et ont demandé à l’IDA de faire preuve de créativité pour promouvoir l’esprit d’entreprise et la vigueur du secteur privé national.

Désormais, l’appui financier de l’IDA aux pays pauvres tiendra systématiquement  compte de la vulnérabilité à la dette. Les pays dont le fardeau de la dette est le plus lourd – dont la majorité se trouvent en Afrique sub-saharienne - bénéficieront de cet appui uniquement sous forme de dons, alors que ceux dont la dette est plus soutenable bénéficieront des prêts à long terme très concessionnels de l’IDA (crédits sans intérêt  d’une durée de 40 ans  assortis d’une période de grâce de 10 ans), ou dans certains cas, de dons et de prêts. De ce fait, selon les prévisions, environ 30% de l’appui total de l’IDA au cours des 3 prochaines années sera sous forme de dons. Parallèlement, les donateurs ont convenu des mesures visant à pallier l’impact financier des dons sur la capacité de l’IDA à soutenir les pays pauvres à l’avenir.

S’agissant de l’autre innovation, le nouvel accord place les résultats sur le plan du développement au centre des programmes de l’IDA. Les indicateurs systématiques basés sur les Objectifs de développement pour le millénaire et sur les systèmes statistiques nationaux permettront de mesurer les progrès réalisés en matière de développement et de rapprocher  les résultats et les programmes et projets de l’IDA dans le pays, rendant ainsi possible une évaluation meilleures des interventions de l’IDA et celles des pays, et des réactions plus rapides et plus adaptées en cas de changement sur le terrain.

Pour obtenir de résultats meilleurs sur le terrain, les donateurs ont insisté sur le fait que le développement exige des partenariats plus forts entre les bailleurs de fonds et les pays bénéficiaires de l’aide, et une coordination plus adéquate de l’aide internationale au développement, et ils ont engagé l’IDA à être à l’avant-garde du changement. Ils lui ont demandé, en sa qualité de principal pourvoyeur d’aide aux pays pauvres, de s’ouvrir davantage et de façon plus systématique aux partenaires du développement, y compris les organismes d’aide bilatérale et les autres institutions internationales, afin « d’harmoniser » les politiques et les programmes en matière de développement et accroître de ce fait l’efficacité et l’impact de l’aide accordée pour soutenir les efforts propres des pays en développement. L’importance d’une collaboration plus étroite est soulignée dans le titre du rapport des délégués de l’IDA « Travailler ensemble pour atteindre les Objectifs de développement pour le millénaire ».

L’un des éléments clés de l’appui de l’IDA aux pays pauvres est le rapport étroit et tout à fait évident qui est établi avec la performance du pays en ce qui concerne la politique économique, la gouvernance et les efforts de réduction de la pauvreté. Les donateurs ont approuvé la décision du Conseil de la Banque visant à rendre publiques les évaluations de la performance du pays faites par l’IDA –ses évaluations du pays. Cette politique permettra d’améliorer la transparence et l’obligation de rendre compte de l’IDA, et aidera en outre à promouvoir le dialogue et la franchise dans la prise de décisions cruciales en matière de développement, de politiques et dans le domaine financier par les pays en développement et les agences internationales d’aide au développement.

Geoff Lamb, le vice-président de la  Banque chargé des financements concessionnels et des partenariats mondiaux et conseiller principal pour l’IDA qui a présidé les négociations de l’IDA a fait remarquer : « La présente reconstitution est, de par sa situation dans le temps et par son volume, de la plus haute importance en ce qui concerne la mise à la disposition des pays les plus pauvres des financements indispensables pour atteindre les Objectifs de développement pour le millénaire qui sont des objectifs pour notre avenir commun. Notre joie tient d’une façon générale aux améliorations, sur les plans qualitatif et quantitatif, de l’appui que l’IDA sera en mesure de fournir au cours des trois prochaines années, malgré le fait que tout le monde reconnaît que la communauté internationale devra augmenter rapidement les niveaux de l’aide au développement pour que les pays pauvres sortent de la misère ».

Note sur le processus de reconstitution des ressources :

Dans le but d’accroître la transparence des interventions de l’IDA et la qualité du projet de reconstitution des ressources, les représentants des pays clients de l’IDA s’étaient joints aux donateurs, ce qui leur a permis de prendre connaissance des sujets abordés ; des représentants des banques multilatérales de développement y ont également pris part en qualité d’observateurs. Les donateurs et les représentants des pays emprunteurs ont eu par ailleurs des entretiens avec les représentants de la société civile de l’ensemble des pays emprunteurs de l’Asie du sud et de l’Asie du sud-est, afin d’obtenir des informations complémentaires. En outre, les exposés présentés au cours des réunions ont été rendus publics tout au long du processus de reconstitution, et le public a été invité à faire des observations pendant la rédaction du rapport sur l’IDA 14. Pour prendre connaissance des observations,  cliquez ici (a). La liste des exposés présentés lors des réunions de l’IDA 14 et des synthèses des travaux préparées par le Président est présentée ci-dessous.

Rapport final de la 14ième reconstitution des ressources de l’IDA (a) 

La 5e et dernière réunion de négociation de la 14e reconstitution des ressources de l’IDA s’est tenue à Washington, D.C., le 22 février 2005.
Synthèse des travaux de la 5ème réunion préparée par le Président (a)

Document de synthèse des travaux de la 5e réunion sur la 14e reconstitution des ressources de l’IDA
Mises à jour sur l’IDA 14 depuis la réunion d’Athènes (a)

La 4e réunion de négociation de la 14e reconstitution des ressources de l’IDA s’est tenue à Athènes en Grèce du 13 au 14 décembre 2004.
Synthèse des travaux de la quatrième réunion préparée par le Président (a)

Documents de synthèse des travaux de la 4e réunion en vue de la 14e reconstitution des ressources de l’IDA

- Debt Sustainability and Financing Terms in IDA14: Further Considerations on Issues and Options, November 2004 (a) (Soutenabilité de la dette et conditions de financement au titre de l’IDA 14 : nouvel examen des enjeux et des options, novembre 2004)
- Supporting Small and Vulnerable States, December 2004 (a) (Assister les petits États vulnérables, décembre 2004)
- Financing Framework for IDA14: Pending Issues, November 2004 (a)(Le cadre de financement de l’IDA 14 : les points en suspens, novembre 2004)
- Measuring Results: Improving National Statistics in IDA Countries (a) (Évaluation des résultats : améliorer les statistiques nationales dans les pays IDA)
- Strengthening the Private Sector in IDA Countries: World Bank Collaboration, November 2004 (a) (Le développement du secteur privé dans les paysIDA : la collaboration de la Banque mondiale, novembre 2004)
- Strengthening the Private Sector in IDA Countries: Status of World Bank Collaboration with External Partners, November 2004 (a)(Le développement du secteur privé dans les pays IDA : état de la collaboration de la Banque mondiale avec les partenaires extérieurs, novembre 2004
- Aid Delivery in Conflict-Affected IDA Countries: The Role of the World Bank, November 2004 (a) (La fourniture de l’aide dans les pays IDA touchés par les conflits : le rôle de la Banque mondiale, novembre 2004)
- Indicators on Aid Harmonization and Alignment, November 2004 (a) (Les indicateurs sur l’harmonisation et l’adéquation de l’aide, novembre 2004)

La 3e réunion de négociation de la 14e reconstitution des ressources de l’IDA s’est tenue à Washington DC, aux États-Unis, du 4 au 6 octobre 2004.
Synthèse des travaux de la troisième réunion préparée par le Président (a)

Documents de synthèse des travaux de la 3e réunion sur la 14e reconstitution des ressources de l’IDA

- Growth in IDA Countries, September 2004 (a) (La croissance dans les pays IDA, septembre 2004)
- Debt Sustainability and Financing Terms in IDA14: Technical Analysis of Issues and Options, September 2004 (a) (La soutenabilité de la dette et les conditions de financement au titre de l’IDA 14 : évaluation technique des enjeux et des options, septembre 2004)
- IDA's Performance-Based Allocation System: IDA Rating Disclosure and Fine-tuning the Governance Factor, September 2004 (a) (Mécanisme IDA d’allocation des ressources basée sur la performance: publication de l’évaluation IDA et révision du critère de gouvernance, septembre 2004)
- Strengthening the Private Sector in IDA Countries, September 2004 (a) (Développer le secteur privé dans les pays IDA, septembre 2004)
- Working Together at the Country Level: The Role of IDA, September 2004 (a) (La collaboration au niveau national: le rôle de l’IDA, septembre 2004)
- UK-Japan joint paper: Increasing Aid Effectiveness and the Role of IDA Lessons from the Vietnam Experience (a) Septembre 2004 (Document conjoint Royaume Uni–Japon: Accroître l’efficacité et le rôle de l’IDA, les enseignements tirés de l’expérience vietnamienne, septembre 2004)

La 2e réunion de négociation de la 14e reconstitution des ressources de l’IDA s’est tenue à Hanoi au Vietnam , du 9 au 11 juillet 2004.
Synthèse des travaux de la deuxième réunion préparée par le Président  (a)
Consultation des leaders d’opinion dans le cadre de l’IDA 14 – synthèse  (a)

Documents de synthèse des travaux de la 2e réunion sur la 14e reconstitution des ressources de l'IDA

- Country Policy and Institutional Assessments: An External Panel Review - Panel Recommendations and Management, June 2004 (a) (Évaluations des politiques et des institutions nationales : évaluation d’un groupe d’experts externes- recommandations et gestion du groupe d’experts, juin 2004)
- IDA Results Measurement System: Recommendations for IDA14, June 2004 (a) (Système d’évaluation des résultats de l’IDA : recommandations pour l’IDA 14, juin 2004)
- Recent Changes in Possible Outcomes for IDA14 Baselines, June 2004 (a) (Dernière révision des impacts possibles de l’IDA 14 dans le scénario de base, juin 2004)
- Debt Sustainability and Financing Terms in IDA14, June 2004 (a) (La soutenabilité de la dette et les conditions de financement au titre de l’IDA 14, juin 2004)
- Financing Requirements from IDA for Poor Countries during IDA14 - June 2004 (a) (Les besoins de financement de l’IDA en faveur des pays pauvres dans le cadre de l’IDA 14, juin 2004)
- IDA13 Results-Measurement System: Spring 2004 Update, May 2004 (a) (Le système d’évaluation des résultats de l’IDA 13 : Actualités printemps 2004, mai 2004)
- Modalities of IDA13 Grant Financing, Technical Note - March 2004 (a) (Modalités de financement par des dons au titre de l’IDA 13, note technique- mars 2004)

La 1re réunion de négociation de la reconstitution des ressources de l’IDA 14 s’est tenue à Paris, en France, du 18 au 20 février 2004.
Synthèse des travaux de la première réunion préparée par le Président (a)

Documents de synthèse des travaux de la 1re réunion de la 14e reconstitution des ressources de l’IDA

- IDA's Performance-Based Allocation System: Update on Outstanding Issues, February 2004 (a) (Système d’allocation basée sur la performance de l’IDA : nouvelles brèves sur les points en suspens, février 2004)
- Proposed Timeline for the IDA14 Process, February 2004 (a) (Calendrier proposé pour le processus d’adoption de l’IDA 14, février 2004)
- IDA14 Replenishment Priorities: Proposed Special Themes February 2004 (a) (Priorités de la reconstitution des ressources au titre de l’IDA 14, thèmes spéciaux proposés, février 2004)
- Initial Draft Part 1 of the Deputies' Report for IDA14, February 2004  (a) (Première version de la partie du rapport des délégués pour l’IDA 14, février 2004)
- Further Options for IDA13 Grant Financing, January 2004 (a) (Les autres options en matière de dons au titre de l’IDA 13, janvier 2004)

Documents de base de la 1re réunion de la 14e reconstitution des ressources de l’IDA

- Debt Relief for the Poorest: An OED Review of the HIPC Initiative (a) (L’allègement de la dette en faveur des pays les plus pauvres, une évaluation de l’initiative PPTE par l’OED)
- Toward Country-Led Development: A Multi-partner Evaluation of the Comprehensive Development Framework (a) (Vers un développement impulsé par le pays : évaluation multi-partenaires du Cadre de développement intégré)
- 2002 Annual Review of Development Effectiveness (by OED) (a) (Évaluation annuelle 2002 de l’efficacité du développement par l’OED)


(a)
 indique une page en anglais.




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/TBNBXF5KV0