Financement

Disponible en: 中文, Español, العربية, English, русский

Dans le cadre de son travail destiné à promouvoir la croissance économique, le groupe de la Banque mondiale et ses différentes agences fournissent des prêts et des dons à différents types d’organisations dans les pays en voie de développement, allant des gouvernements aux petites entreprises.  Cette page fournit quelques détails sur les opérations de prêts de la Banque et contient des informations sur la façon dont ces prêts sont obtenus et sur l’accès à une gamme très étendue de services financiers.

Sur cette page…
Financement pour les affaires
Financement pour les gouvernements
Autres produits financiers


Financement pour les affaires

   Demandes de financement destinées au secteur privé auprès de la Société financière internationale
La SFI offre des produits financiers destinés au secteur privé des pays en voie de développement. Elle aide les compagnies privées dans le monde en développement à mobiliser les financements sur les marchés financiers internationaux, et peut fournir des conseils techniques. Pour pouvoir bénéficier des financements SFI, le projet doit être situé dans un pays en développement, membre de la SFI et sûr sur les plans technique, environnemental et social, il doit bénéficier à l’économie locale et présenter de bonnes perspectives de rentabilité.  Cliquer ici pour des conseils sur la soumission de propositions d’investissement et pour obtenir des informations sur le départements industriels, sectoriels et régionaux.

  Création de syndicats et partenariats de financement
Au travers d’intermédiaires, la SFI apporte un appui financier à long terme à des entreprises du secteur privé, notamment des petites et moyennes entreprises qui doivent habituellement faire face à des coûts de transaction élevés.  À titre d’exemples, on peut citer des lignes de crédit et de participation accordées à des banques pour leur permettre d’effectuer des prêts à des entreprises locales, des prises de participation privées, des investissements sur des marchés émergents et des fonds de capitaux à risque (venture capital funds). Les partenariats avec les institutions financière locales des pays en développement et l’investissement dans ces mêmes institutions permettent de diriger le capital investi vers les entreprises d’ordinaire négligées par les gros investisseurs..

  Le Département des petites et moyennes entreprises (a)
Le Département des petites et moyennes entreprises de la SFI a pour objet de promouvoir la croissance des petites et moyennes entreprises dans les pays en voie de développement. Il se consacre à la construction d'un meilleur environnement d'affaires. Il cherche à rendre l'environnement réglementaire, fiscal et commercial le plus favorable possible pour le développement des affaires, à améliorer les compétences des petites et moyennes entreprises grâce à de l'assistance technique et à du développement de capacité, et à élargir l'accès au capital et aux technologies de l'information.

 Le Groupe consultatif pour l'assistance aux plus pauvres (CGAP) (a)
Cette organisation est un consortium de 33 agences de développement publiques et privées qui travaillent ensemble pour améliorer l’accès des personnes pauvres aux services financiers dans les pays en développement. Le CGAP aide les institutions de microfinance et dispense des services comme le conseil, la formation, la recherche et le développement, la création de consensus sur des normes et la dissémination de l’information. Les clients de la microfinance sont les femmes chef de famille, les retraités, les personnes déplacées, les travailleurs licenciés, les petits agriculteurs et les micro entrepreneurs. Tous ont besoin de prêts pour créer ou développer leurs petites entreprises, et se répartissent en fonction de quatre seuils de pauvreté: sans ressource, extrêmement pauvres, moyennement pauvres, non pauvres mais vulnérables.


Financements pour les gouvernements

   Instruments de prêt 

La Banque offre deux types d'instruments de prêts aux gouvernements qui sont ses clients :

    Les prêts d’investissement, qui fournissent des financements à long terme pour une gamme importante d’activités destinées à créer les infrastructures physiques et sociales nécessaires à la réduction de la pauvreté et au développement durable.

    Des prêts d’ajustement, qui fournissent une assistance à décaissement rapide et de court terme (de 1 à 3 ans) aux pays qui ont des besoins de financement externe pour appuyer leurs changements structurels dans un secteur ou plus généralement leur économie. Ces prêts soutiennent les stratégies et changements institutionnels nécessaires à la création d’un environnement favorable à une croissance soutenue et équitable, et se concentrent sur les réformes structurelles du secteur financier et des politiques sociales, et sur l’amélioration de la gestion des ressources du secteur public

Le site des Prêts d’investissement et d’ajustement donne des informations sur ces deux types d’instruments de prêts, y compris les conditions d’éligibilité, leurs grandes caractéristiques, les décaissements de fonds et des exemples de différentes formes de prêts d’investissement et d’ajustement.

Association internationale de développement (IDA) Les prêts à long terme (créditeurs) sont accordés sans intérêt. Ils s’accompagnent toutefois d’une commission réduite équivalent à 0,75 pour cent des fonds déboursés. Les commissions d’engagement de l’IDA s’échelonnent de 0 à 0,5 pour cent sur les soldes de crédits non déboursés; pour l’exercice fiscal 2006 (FY06) les commissions d’engagement ont été fixées à 0.30 pour cent. Pour des informations complètes sur les produits financiers, services, taux de crédit et frais de la Banque mondiale, veuillez consulter la Trésorerie de la Banque mondiale (a). La Trésorerie est au cœur des opérations de prêts et d’emprunt de la Banque mondiale et remplit aussi des fonctions de trésorerie pour les autres membres du Groupe de la Banque mondiale.


  Autres produits financiers

    Produits de garanties et de gestion des risques
La Banque offre un éventail de garanties en matière d’investissement, de couverture des risques et d’assurance contre les risques politiques, dans le cadre d’efforts destinés à encourager l’investissement direct étranger dans les pays en développement. En couvrant les risques que le marché privé n’est pas capable d’affronter, les produits de la Banque en matière de garantie et de gestion des risques ouvrent de nouvelles opportunités pour le développement des affaires dans les pays en développement.

    Dons
La Banque mondiale offre un nombre limité de dons destinés à faciliter les projets de développement. Ces dons sont conçus pour encourager l’innovation, la coopération entre différentes organisations et la participation des partenaires aux projets des acteurs locaux et nationaux. Ils sont souvent destinés aux petites et moyennes entreprises et sont soit financés directement, soit gérés par l’intermédiaire de partenariats

Mise à jour : mai 2006

(a) indique une page en anglais.




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/8PQNFH2LE0