ODM 4 : Sauver les enfants

<< Retour: Objectifs de développement pour le Millénaire

Cible :

  • RĂ©duire des deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalitĂ© des enfants de moins de 5 ans

La mortalité des enfants de moins de 5 ans a reculé dans toutes les régions depuis 1990, et certaines sont bien parties pour atteindre la cible 4.A. Cependant, dans la plupart des pays, le taux n’a pas reculé suffisamment vite pour atteindre cette cible d’ici à 2015 et plus des trois quarts des pays pour lesquels on dispose de données sont en retard. Près de la moitié des décès d’enfants de moins de 5 ans surviennent en Afrique subsaharienne. La malnutrition et le manque d’accès à l’eau et aux services d’assainissement contribuent à la détérioration de la santé et au décès des enfants en bas âge. L’amélioration des services de santé de base et des mesures telles que l’utilisation de moustiquaires traitées aux insecticides et la vaccination pourraient aisément prévenir les maladies qui sont les principales causes de mortalité infantile, comme la pneumonie, la diarrhée, le paludisme et la rougeole.

Taux de mortalite des enfants de moins de 5 ans
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le taux de mortalitĂ© des enfants de moins de 5 ans est la probabilitĂ© de dĂ©cès entre la naissance et le cinquième anniversaire, calculĂ©e pour 1 000 naissances vivantes. Globalement, aucune rĂ©gion n’est bien partie pour atteindre l’objectif 4, bien que toutes les rĂ©gions sauf l’Asie du Sud et l’Afrique subsaharienne n’en soient pas loin. Cependant, comme l’indique le graphique 2 - ODM 4, la plupart des pays sont en retard. Les estimations rĂ©gionales de la mortalitĂ© infantile sont basĂ©es sur des donnĂ©es couvrant 99,9 % de la population totale des pays en dĂ©veloppement.

Retour en haut de page

Il existe des données sur le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans pour tous les pays sauf deux, mais 33 seulement des 142 pays pour lesquels on dispose de données ont atteint l’objectif ou sont en bonne position pour y parvenir d’ici à 2015. Aucun des 46 pays d’Afrique subsaharienne pour lesquels on dispose de données n’est sur la bonne voie. Aucun des États fragiles n’a atteint l’objectif et seulement 1 sur 34 est bien parti pour réduire le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans des deux tiers par rapport à 1990.

 

Retour en haut de page

S’agissant des taux de vaccination contre la rougeole, le bilan est plus positif dans certaines rĂ©gions. Bien qu’aucun objectif n’ait Ă©tĂ© officiellement retenu, l’évaluation est basĂ©e sur l’atteinte d’une couverture vaccinale de 95 % d’ici Ă  2015. Vingt-et-un des 23 pays d’Europe et d’Asie centrale pour lesquels on dispose de donnĂ©es ont atteint l’objectif, tandis que 6 des 8 pays d’Asie du Sud sont en bonne voie ou ont dĂ©jĂ  atteint l’objectif. La moitiĂ© environ des pays d’Asie de l’Est et du Pacifique sont en retard. L’Afrique subsaharienne et les États fragiles accusent Ă©galement un retard.

 

Retour en haut de page

La couverture vaccinale contre la rougeole est la proportion d’enfants âgĂ©s de 12 Ă  23 mois qui ont Ă©tĂ© vaccinĂ©s avant 12 mois ou Ă  un moment quelconque avant l’enquĂŞte. Depuis 1990, la couverture vaccinale contre la rougeole a augmentĂ© dans les six rĂ©gions, les progrès les plus sensibles ayant Ă©tĂ© enregistrĂ©s en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud. Dans cette dernière rĂ©gion, la couverture vaccinale contre la rougeole a augmentĂ© de 56 % en 1990 Ă  71 % en 2007. Le taux de vaccination en Europe et en Asie centrale (97 %) Ă©tait supĂ©rieur Ă  la moyenne dans les pays Ă  revenu Ă©levĂ© (93 %) en 2007.

Retour en haut de page

<< Retour: Objectifs de développement pour le Millénaire




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/N1Q28SUH60