Rapport sur le développement dans le monde 2010

Rapport sur le développement dans le monde 2010: Développement et changement climatique
Rapport sur le développement dans le monde 2010

15 septembre 2009—Les pays en développement peuvent se replacer sur des trajectoires plus sobres en carbone en continuant de promouvoir leur développement et de réduire la pauvreté à condition, toutefois qu'ils reçoivent une aide financiére et technique des pays à revenu élevé, est-il noté dans le Rapport sur le développement dans le monde 2010 : Développement et changement climatique.

Les pays à revenu élevé doivent aussi agir sans tarder pour réduire leur empreinte carbone et stimuler le développement de sources d'énergie différentes dans le cadre des efforts déployés pour faire face au changement climatique. Si les pays développés passent immédiatement à l'action, il sera possible de créer les conditions d'un monde « intelligent sur le plan climatique » et le coût des mesures nécessaires pour y parvenir sera élevé mais gérable. Extraits du Communiqué de presse...

Agir maintenant

Agir maintenant

Il est essentiel d'agir maintenant, sinon des opportunités seront perdues et les coûts augmenteront parce que le monde se sera engagé dans des processus à très forte intensité de carbone et que les températures suivront des trajectoires à la hausse, pour l'essentiel irréversibles. Le changement climatique compromet déjà les efforts déployés pour améliorer les conditions de vie et atteindre les objectifs de développement pour le Millènaire. Pour pouvoir maintenir le réchauffement aux alentours de 2° C au-dessus des températures préindustrielles -le mieux que nous puissions probablement faire - il faudra mener une véritable révolution énergétique.

Agir ensemble

Agir ensemble

Il est essentiel d'agir ensemble pour contenir les coûts et mener des efforts efficaces d'adaptation et d'atténuation. Il faudra, avant tout, que les pays à revenu élevé prennent des mesures drastiques pour réduire leurs propres émissions. Une telle réduction libérerait de « l'espace à polluer » au profit des pays en développement mais, surtout, elle stimulerait l'innovation et la demande de nouvelles technologies qui pourraient donc être déployées plus rapidement sur une grande échelle.

Agir différemment

Agir différemment

Il est essentiel d'agir différemment pour assurer un avenir durable dans un monde en mutation. Au cours des prochaines décennies, il sera nécessaire de transformer les systémes énergétiques de la planéte pour réduire de 50 à 80% le volume total des émissions. Il faudra construire des infrastructures capables de résister à de nouvelles conditions extrémes. Et il faudra accroître la productivité agricole et rationnaliser la consommation d'eau pour nourrir 3 milliards de personnes de plus sans compromettre davantage des écosystémes déjà perturbés.

Voir les points essentiels du rapport... 

(a) indique une page en anglais






Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/NMO32C53R0