La société civile

Disponible en: русский, 中文, English, العربية, Español

  • Comment puis-je me renseigner sur les derniers événements, les nouveautés et les manifestations concernant les organisations de la société civile (OSC)?
  • Un bulletin d’information électronique mensuel – Civil Society Engagement eNewsletter - fournit des renseignements utiles sur les consultations à venir, les manifestations spéciales et les nouveaux documents d’orientation ; il peut être consulté sur le site web de la Banque mondiale consacré à la société civile, et l’on peut s’y abonner en visitant la page d’abonnement.(a)

    FAQsback to top


  • Pourquoi la Banque mondiale collabore-t-elle avec les OSC?
  • Vingt années de dialogue avec les OSC ont appris à la Banque mondiale l’importance du rôle que jouent les OSC en se faisant le porte-voix des plus pauvres, lorsque des décisions sont prises qui affectent leur vie ; en contribuant à la mise en place d’un développement efficace et durable ; et en aidant à responsabiliser les pouvoirs publics et les décideurs. En participant aux projets financés par la Banque mondiale, les OSC peuvent permettre d’en améliorer les résultats et la viabilité grâce à leur connaissance du contexte local, à leur expertise technique et à leur légitimité sociale. De ce fait, les OSC sont à même de proposer des idées et des solutions innovantes et de participer à la résolution des problèmes locaux.

    FAQsback to top


  • La Banque consulte-t-elle la société civile au sujet de ses politiques et programmes?
  • La Banque mondiale consulte largement les OSC au sujet des nouvelles politiques telles que celles concernant la gouvernance, la diffusion de l’information et le changement climatique. Elle les consulte également par rapport à ses stratégies et travaux de recherche, à l’instar des stratégies sectorielles (dans les secteurs agricole et sanitaire par exemple) et sur les études majeures qu’elle réalise, notamment les Rapports qu’elle publie chaque année sur le développement dans le monde. Au niveau national, la Banque consulte la société civile sur ses stratégies d’aide-pays et le cas échéant, sur certains projets. Pour obtenir des informations sur les consultations en cours, visiter notre page Société civile.

    FAQsback to top


  • Comment les OSC peuvent-elles participer aux projets financés par la Banque?
  • Les OSC participent à un nombre croissant de projets financés par la Banque mondiale dans des domaines aussi divers que la prévention du SIDA, la protection de l’environnement, l’éducation, et même la réforme macroéconomique. La participation active des OSC aux opérations de la Banque mondiale est en progression régulière depuis dix ans, puisqu’elle est passée de 21 % du nombre total des projets durant l’exercice 90 à 72 % au titre de l’exercice 06. Les OSC interviennent à tous les niveaux du cycle du projet, depuis les phases de conception et de planification jusqu’à l’exécution et au suivi. La Banque mondiale publie régulièrement des rapports d’étape sur ses relations avec les OSC, où figurent des statistiques sur la participation des OSC aux opérations de la Banque et des exemples de collaboration entre la Banque mondiale et les OSC. Des copies de ces rapports peuvent être téléchargées à partir du site web de la Banque consacré à la société civile.

    FAQsback to top


  • La Banque mondiale finance-t-elle les OSC?
  • La Banque mondiale a pour principale activité d’accorder des prêts aux États, mais au cours des 20 dernières années, elle a mis en place de nombreux mécanismes de financement pour accorder des subventions aux OSC. Ces subventions sont fournies soit indirectement, par le biais d’apports gérés par les pouvoirs publics et financés par la Banque mondiale, soit directement, sous forme de financements gérés par la Banque mondiale. On estime à 10 % du portefeuille annuel de financements de la Banque mondiale, soit 2 milliards de dollars, le montant des financements consentis à des projets de développement pilotés par les communautés ou fonds sociaux mis en place par des gouvernements, qui accordent des subventions permettant aux OSC de reconstruire des communautés déchirées par la guerre, fournir des services sociaux et renforcer les organisations communautaires. Il existe également plusieurs mécanismes de don gérés par la Banque mondiale, souvent en partenariat avec d’autres organismes donateurs, qui accordent des subventions directes aux OSC dans différents domaines d’action, comme l’environnement, les microcrédits aux entreprises, l’engagement citoyen et les pratiques novatrices. Pour de plus amples informations sur ces subventions, visiter la section financement du site web de la Banque mondiale consacré aux OSC.

    FAQsback to top

  • La Banque mondiale a-t-elle mis en place des programmes de formation à l’intention des OSC?
  • La Banque mondiale est convaincue que l’éducation et le renforcement des capacités de toutes les parties prenantes du développement est un facteur déterminant de la bonne exécution de ses programmes de prêt. L’Institut de la Banque mondiale (WBI) dispense plus de 800 cours chaque année sur une gamme variée de questions en rapport avec le développement. Ces cours sont destinés aux responsables gouvernementaux et dans certains cas, aux représentants des OSC. L’Équipe Société civile organise des séances d’orientation sur la Banque, conjointement avec des réseaux d’OSC et durant les Assemblées annuelles et les Réunions de printemps. Pour en savoir plus sur l’Institut de la Banque mondiale et d’autres programmes de formation offerts par la Banque, visiter la section formation du site web de la Banque consacré aux OSC.

    FAQsback to top

  • La Banque mondiale a-t-elle mis en place des normes de sauvegarde sociale et des mécanismes de vérification de leur respect?
  • Oui, la Banque mondiale a défini dix principes de sauvegarde sociale et environnementale qui ont pour but de s’assurer que l’Institution se conforme aux pratiques les plus courantes en matière de promotion d’un développement socialement et écologiquement durable. L’IFC a adopté des normes de performance garantissant des pratiques similaires dans ses investissements en faveur du secteur privé. Le Groupe de la Banque mondiale (GBM) a également mis en place deux mécanismes de vérification semi-indépendants pour veiller au respect des politiques de sauvegarde et des normes de performance dans les projets qu’elle finance. Le Panel d’inspection créé en 1993 sert de forum indépendant permettant aux individus qui estiment qu’un projet financé par la Banque lèse ou risque de léser leurs intérêts de formuler un recours. Pour une description de la procédure de recours et des informations sur les demandes qui ont été instruites par le Panel, visiter le site: http://www.worldbank.org/inspectionpanel. (a) La Société financière internationale (IFC) et l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA) ont mis en place le Bureau du Conseiller ombudsman pour l’application des directives (CAO) en 2000. En plus de vérifier si les principes de sauvegarde environnementale et sociale sont bien appliqués par l’IFC et la MIGA, ce bureau joue le rôle d’ombudsman en essayant de faire la médiation des différends impliquant des sociétés, des gouvernements et des organisations de la société civile. Pour de plus amples informations sur le CAO, veuillez visiter le site: http://www.ifc.org/cao. (a)

    FAQsback to top

  • Comment puis-je accéder aux informations sur les politiques de la Banque mondiale et me procurer des copies de ses documents?
  • La politique de la Banque mondiale en matière de diffusion de l’information, élargie pour la première fois en 1994, puis en 2001 et 2005, a pour but de faire connaître le travail de l’Institution au plus grand nombre de personnes possible, et promouvoir la responsabilité et la transparence dans le processus de développement. La grande majorité des documents d'orientation et des documents de projet que publie la Banque mondiale sont par conséquent mis à la disposition du public par le biais du site web de la Banque. Afin de faciliter l’accès du public aux versions sur papier de ses documents, la Banque mondiale a mis en place un InfoShop. Celui-ci est basé à Washington. Il regroupe tous les documents et toutes les publications devant être diffusés en application de la politique d'information de la Banque mondiale. Bon nombre de ces documents sont disponibles moyennant un coût tandis que d’autres sont gratuits, une bonne partie de cette dernière catégorie pouvant être téléchargée à partir du site web d’InfoShop à l’adresse suivante:

    The World Bank's InfoShop
    701 18th Street, N.W.
    Washington DC 20433, U.S.A.
    Téléphone: (202) 458-4500
    Courriel: pic@worldbank.org
    Site web:  http://www.worldbank.org/infoshop

    La Banque a également créé des Centres d’information du public (PIC) dans plus de 80 pays du monde entier. L’on peut visiter personnellement les PIC ou faire des demandes d’informations par téléphone ou courriel. Chaque PIC sert de point de contact principal dans le pays pour les personnes désireuses d’obtenir certains documents de la Banque ou des informations sur les opérations de la Banque. Les PIC sont situés à côté des bureaux de la Banque mondiale, au sein d’universités ou dans tous autres emplacements d’accès facile, le plus souvent dans les capitales des pays du monde. Il est à noter que les documents de la Banque mondiale concernant un pays donné sont gratuits pour les citoyens de ce pays.

    FAQsback to top

  • La Banque mondiale a-t-elle un site web consacré à la société civile?
  • Oui, la Banque mondiale tient à jour un site web pour les OSC, qui présente des informations générales sur les travaux de l’Institution avec ces organisations ; les coordonnées des agents chargés des OSC ; les documents clés ; les grandes orientations et les principaux thèmes qui s’y rapportent ; les mécanismes de financement sous forme de subventions ; et des liens vers d’autres informations et manifestations. Ce site peut être consulté à l’adresse suivante: www.worldbank.org/civilsociety.

    FAQsback to top

  • Comment puis-je contacter la Banque mondiale?
  • Contacter la personne appropriée peut être une tâche absorbante. Afin de vous aider à suivre la bonne direction, procéder ainsi qu’il suit:

    • Pour les OSC basées dans des pays en développement, il vaut mieux contacter directement le pays ou le bureau régional concerné. La plupart des bureaux–pays de la Banque mondiale ont en place des points focaux de la société civile ou tout autre personnel du Service des Relations extérieures pouvant fournir des informations sur les consultations courantes concernant les politiques ainsi que sur les opportunités de collaboration opérationnelle.  Liste des points focaux nationaux de la société civile.


    • Pour les représentants des OSC qui ont l’intention de se rendre au siège de la Banque mondiale à Washington, il vaut mieux qu’ils sachent à quel niveau se trouve leur centre d’intérêt dans la structure organisationnelle de la Banque. Si votre centre d’intérêt se trouve dans un pays ou dans une région spécifique, il est préférable de contacter les points focaux de la société civile travaillant dans ces régions, réseaux, et d’autres services au siège. Liste des points focaux basés à Washington.


    • Pour de plus amples informations à caractère général, vous pouvez contacter l’Équipe Société civile. List of CST members.

    FAQsback to top

Mise à jour> Mai 2008




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/U2VU4XYGW0