Études économiques et sectorielles

La Banque mondiale offre toute une gamme de services d’analyse et de conseil qui visent à répondre aux besoins de développement des différents pays et de la communauté internationale. Collectivement appelés Études économiques et sectorielles (ESW), ces services recouvrent la production de grands rapports sur des questions clés, la préparation de notes de politique et l'organisation d'ateliers et de conférences. Ils ont tous pour objet de fournir des informations qui nourrissent le débat sur l’action des pouvoirs publics, de faciliter l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies nationales, d’aider à formuler des programmes de prêt efficaces, de renforcer les capacités institutionnelles et de transmettre des connaissances à la communauté internationale.

Pour chaque pays, la Banque établit un programme d’études économiques et sectorielles dans le cadre de la stratégie d’aide-pays. Fidèle aux principes du cadre de développement intégré, la Banque s’efforce de renforcer l’adhésion des pays à ces travaux, notamment en encourageant les parties concernées et les partenaires à participer à leur planification et en prêtant une attention particulière aux résultats. C'est la raison pour laquelle les études économiques et sectorielles suivent désormais de près les priorités nationales et sont soigneusement intégrées à la programmation par pays de la Banque. De plus en plus, ces travaux d'analyse font l'objet d'une large diffusion.

Dans tous les pays, les programmes de prêt se fondent sur des études économiques et sectorielles qui servent à établir un diagnostic de base. Ces travaux portent sur la pauvreté, l’analyse des dépenses publiques, l'évaluation de la transparence des finances publiques, l’examen des procédures de passation de marchés et la définition d'un cadre établissant les priorités de développement. Parmi ces études diagnostiques de base citons :

  • Les Évaluations de la pauvreté, qui fournissent des renseignements sur les causes et les conséquences de la pauvreté dans le pays considéré et étudient l'impact des politiques publiques sur la vie des pauvres.
  • Les Examens des dépenses publiques, qui montrent en quoi la gestion des dépenses publiques influe sur le développement.
  • Les Examens analytiques sur la passation des marchés dans un pays, qui permettent de déterminer si le système et les pratiques de passation des marchés du pays considéré sont conformes à des normes d'ouverture et de transparence internationalement reconnues.
  • Les Évaluations de la responsabilité financière dans les pays, qui examinent la gestion financière du secteur public et du secteur privé, ainsi que le cadre réglementaire dans lequel elle s'exerce.
  • Les Mémorandums économiques, qui analysent les aspects clés du développement économique d’un pays, à savoir la croissance, la réforme budgétaire, l’administration publique, le commerce extérieur, le développement du secteur financier et le marché du travail.

La Banque propose également d'autres outils diagnostiques adaptés aux besoins de chaque pays, au nombre desquels :

  • Les Examens des institutions et de la gestion publiques, qui étudient le fonctionnement des institutions publiques clés et les moyens de les réformer.
  • Les Rapports au titre du Programme d’évaluation du secteur financier, qui évaluent les systèmes financiers et aident les pouvoirs publics à élaborer des politiques appropriées.
  • Les Examens des secteurs de la protection sociale, de la santé et de l’éducation, qui analysent le rôle joué par ces différents secteurs dans l’amélioration des conditions de vie.
  • Les Études sur le climat de l’investissement, qui identifient les obstacles au développement du secteur privé et proposent des stratégies pour les supprimer.
  • Les Stratégies de développement urbain, qui analysent les relations budgétaires entre les différents niveaux de l’administration ; les politiques nationales qui ont un impact sur la protection sociale et les dispositifs de sécurité économiques ; les règlements et politiques qui influent sur l’environnement urbain ; et la création de marchés financiers nationaux qui alimentent le crédit municipal.
  • Les Évaluations du gouvernement d’entreprise, qui traitent des différents aspects de l'administration des sociétés cotées en bourse, à savoir les droits des actionnaires, les responsabilités du conseil d’administration, la supervision de la gestion, l'information financière et la publicité de l'information.
  • Les Évaluations du développement rural consacrées aux problèmes des zones rurales.
  • Les Analyses environnementales nationales, qui analysent les problèmes  environnementaux propres à chaque pays et les moyens de les résoudre.
  • Les Études sur l’énergie et l’environnement, qui évaluent l’impact de la production et de la consommation d’énergie aux niveaux local, régional et mondial.
  • Les Analyses sociales, qui examinent l’organisation des groupes sociaux et leur rôle dans le processus de développement.
  • Les Rapports sur le cadre de l’infrastructure nationale, qui évaluent les infrastructures et donnent un aperçu général des besoins d'équipement et des investissements prioritaires.  Par ailleurs, la Banque offre des services de conseil payants afin d'aider chaque pays à obtenir l'information et les outils d’analyse dont il a plus particulièrement besoin pour réduire la pauvreté et réaliser une croissance économique durable. Elle conduit également des études économiques et sectorielles régionales qui examinent les questions de développement dans les différents pays considérés.

Pour en savoir plus

Qualité des études économiques et sectorielles (a)

 




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/SMRMM6RNH0