Dialogue avec la société civile

Disponible en: English, العربية, Español

La Banque mondiale entretient un dialogue nourri avec un large éventail d'OSC dans le monde, portant sur ses politiques, ses programmes, ses projets ou ses études. Ce dialogue a pour double objectif d'entendre le point de vue de la société civile et de partager des informations sur les politiques et les projets de la Banque. Lorsqu'il porte sur des questions litigieuses – comme dans le cas des politiques macro-économiques ou des grands projets de réinstallation –, il permet de clarifier les positions de chaque partie, de désamorcer les conflits, voire de parvenir à un consensus.

Aux niveaux mondial et régional, la Banque entretient un dialogue suivi avec de nombreux secteurs de la société civile – ONG, organismes confessionnels, organisations de populations autochtones, syndicats, fondations – et sur une série de thèmes et de problématiques variés. En 2008-2011, par exemple, dans le contexte de la pire crise financière et alimentaire de ces 50 dernières années, ce dialogue a donné lieu à plusieurs tables rondes Banque mondiale-Société civile sur la crise financière et alimentaire, au cours desquelles des membres de la direction de la Banque mondiale et des dirigeants d'OSC représentant l'ensemble du monde ont pu discuter des impacts de la crise et des réponses à y apporter. On peut également citer les Ateliers techniques InterAction-Banque mondiale (a), qui depuis quelques années permettent d'aborder divers enjeux de développement, tels que l'aide à la suite de catastrophes naturelles, le VIH/SIDA ou encore l'éducation.

La Banque entreprend ce même effort de dialogue au niveau des pays, avec des consultations sur les stratégies nationales et les études sectorielles, ainsi que sur des projets et programmes spécifiques. Les consultations concernent généralement les pouvoirs publics, les autres bailleurs de fonds et d'autres acteurs intéressés, tels que le secteur privé. Dans de nombreux pays, ce dialogue est mené par les représentants résidents de la Banque qui discutent régulièrement avec les responsables de la société civile des différents problèmes et essayent de répondre de façon satisfaisante à leurs préoccupations. Pour en savoir plus sur ces consultations, veuillez consulter les sites Web des régions et des pays.

(a) indique une page en anglais.


Exemples de dialogues :

  1. Jim Yong Kim et le pape François se sont entretenus de leurs efforts mutuels contre la pauvreté : « Nous avons envisagé des axes possibles de collaboration avec les responsables confessionnels autour de la nécessité d’une ‘option préférentielle pour les pauvres’ qui permette d’apporter à ces derniers plus de justice et de perspectives », a expliqué le président de la Banque mondiale. En savoir plus
  2. Lors d’une récente visite au Pérou et au Chili, le président Jim Yong Kim a eu l’occasion de s’entretenir avec divers responsables de la société civile. À Lima, aux côtés de représentants de la société civile et du milieu universitaire, il est revenu sur la stratégie que poursuit la Banque : mettre fin à la pauvreté et promouvoir une prospérité partagée, tout en faisant face aux enjeux du changement climatique. Il a également rencontré le « père » de la théologie de la libération, Gustavo Gutierrez. En savoir plus
  3. Interactions de Robert Zoellick avec les OSC: Robert Zoellick, président de la Banque mondiale de juillet 2007 à Juin 2012, a régulièrement rencontré les représentants de la société civile tout au long de son mandat, à Washington ou au cours de ses visites sur le terrain. En savoir plus
  4. Une délégation du Réseau parlementaire participe aux Réunions de printemps 2012 : Une importante délégation du Réseau parlementaire sur la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) était présente aux Réunions de printemps de la Banque mondiale et du FMI à Washington du 17 au 19 avril 2012. Ces trois jours ont donné l'occasion aux délégués de participer à un atelier parlementaire et de rencontrer les représentants des deux institutions dans le cadre de réunions bilatérales. Lire le rapport (a)
  5. Un nouveau mécanisme de soutien aux OSC présenté par la Société pour le développement international: Mercredi 16 novembre 2011, le groupe de travail sur la société civile de la Société pour le développement international (SID-Washington) et l'équipe de liaison avec la société civile de la Banque mondiale ont organisé un débat centré sur le nouveau projet d'initiative de la Banque mondiale pour la société civile. Le Groupe de la Banque mondiale y était représenté par John Garrison, spécialiste senior de la société civile, et Mary McNeil, chargée des opérations senior actuellement à la tête de l'équipe responsable de la mise au point du Partenariat mondial pour la responsabilité sociale proposé par la Banque mondiale. En savoir plus
  6. La Banque mondiale et les OSC célèbrent le premier anniversaire de la Politique d'accès à l'information :Le 1er juillet, la Banque mondiale et les OSC célébraient le premier anniversaire de la nouvelle politique d'accès à l'information de la Banque mondiale. Pour de nombreux experts, cette politique — qui s'inspire des lois sur la liberté de l'information adoptées en Inde et aux États-Unis — marque un tournant en matière de communication. Le public a désormais accès à pratiquement tous les documents de la Banque mondiale, sauf s'ils figurent sur une liste restreinte d'exceptions. En savoir plus
  7. Le contexte est propice au renouvellement de l'engagement mutuel de la Banque mondiale et des OSC : Le responsable des communications opérationnelles Sumir Lal livre ses impressions sur la portée du discours de M. Zoellick prononcé en avril 2011, dans lequel le président de la Banque mondiale appelle à l'intensification des relations avec la société civile. Selon lui, « ces trois dernières décennies de collaboration avec les OSC ont permis à la Banque mondiale de prendre la mesure des nombreux avantages que représente un partenariat efficace avec la société civile, en termes de développement ». Sumir Lal indique également que, « dans le sillage du Printemps arabe et des récents événements au Moyen-Orient, la Banque mondiale renouvelle son engagement auprès de la société civile ». En savoir plus (a)
  8. « De la contestation à une véritable voix citoyenne » :encourager la responsabilité sociale dans le monde arabe : Passer de la contestation à une véritable voix citoyenne : tel est le chemin sur lequel s'engagent les populations du monde arabe dans leur tentative de tenir les institutions publiques comptables de la prestation des services publics et de l'amélioration de leur bien-être. La Banque mondiale s'est récemment associée à de nombreuses OSC arabes pour lancer le Réseau affilié pour la responsabilité sociale dans le monde arabe (ANSA-Monde Arabe). Ce réseau encourage l'échange d'idées entre la société civile, l'état, les médias et le secteur privé. Il sensibilise également le public à l'importance d'une gouvernance participative et d'une responsabilité sociale pour améliorer le développement. En savoir plus (a)
  9. Lors de l'Assemblée de CIVICUS, la directrice générale de la Banque mondiale traite de la construction de la démocratie après une révolution : La directrice générale de la Banque mondiale Sri Mulyani a participé à l'Assemblée de l'Alliance mondiale pour la participation citoyenne (CIVICUS) qui s'est déroulée à Montréal du 10 au 12 septembre 2011. Elle y a rencontré plusieurs membres du Conseil de CIVICUS, a déjeuné avec les délégués de la jeunesse et a participé à une réunion avec des OSC de différents pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord. Elle a particulièrement insisté dans son discours sur le rôle de la société civile dans la promotion de sociétés plus transparentes et plus fédératrices. En savoir plus
  10. M. Zoellick prend la parole lors d'une conférence des OSC sur le renforcement de la nutrition: Le 13 juin dernier, Robert Zoellick a participé à une conférence organisée à Washington par Bread for the World et Concern Worldwide et intitulée « 1 000 jours pour renforcer la nutrition des mères et des enfants : mobiliser les politiques ». L'une des séances plénières a été l'occasion d'une discussion entre le président de la Banque mondiale et David Beckmann, président de Bread for the World. La conférence a attiré des centaines de militants de la lutte contre la faim venus des États-Unis et de pays en développement pour faire pression sur les décideurs et obtenir une augmentation du financement des programmes de nutrition dans le monde. En savoir plus
  11. Septième table ronde Banque mondiale-société civile sur la crise alimentaire : Une table ronde des organisations de la société civile (OSC) sur la volatilité des prix alimentaires s'est déroulée le 14 avril dernier, à la veille des Réunions de printemps 2011 et sous l'égide du président de la Banque mondiale, Robert Zoellick. Septième du genre depuis mars 2008, elle a rassemblé quelque 80 représentants d'OSC et membres du personnel de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international (FMI) et des Nations Unies, pour discuter de la flambée récente des prix alimentaires. Les cours internationaux atteignent des niveaux dangereux : ils sont supérieurs de 29 % à leur niveau de l'an passé et de 3 % seulement à leur pic de 2008. En savoir plus
  12. La Banque mondiale et les OSC font le point sur le programme « Demande de bonne gouvernance »: La Banque mondiale et InterAction ont conjointement organisé une session d'information sur les activités de la Banque dans le domaine de la demande de bonne gouvernance (Demand for Good Governance, DFGG). Cette session, qui s'est tenue à Washington le 23 février 2011, visait à recueillir des commentaires sur le programme DFGG de la Banque, dans le cadre des travaux préliminaires à la mise à jour de sa stratégie pour la gouvernance et la lutte contre la corruption (GAC II). Elle a notamment réuni, aux côtés des membres du personnel de la Banque, une trentaine d'organisations de la société civile (OSC). Des représentants de deux OSC — Transparency International et World Vision International — ont été invités à faire part de leurs observations sur les présentations et à structurer la discussion. En savoir plus
  13. La Banque mondiale, le FMI et les syndicats discutent des politiques de création d'emplois dans le monde : La secrétaire générale de la Confédération syndicale internationale (CSI), Sharan Burrow, le président de la Banque mondiale, Robert Zoellick, et le directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, ont débattu récemment de la reprise économique mondiale, des politiques de création d'emplois et d'autres questions intéressant les trois institutions En savoir plus
  14. La Banque mondiale et les OSC discutent du rapport 2010 sur l'évaluation de la transparence de l'aide : La Banque mondiale et Publish What You Fund (« Publiez ce que vous financez ») ont coparrainé une table ronde consacrée aux conclusions du rapport 2010 sur l'évaluation de la transparence de l'aide. Les débats ont rassemblé une cinquantaine de participants — personnels de la Banque, représentants d'organisations de la société civile (OSC) ou experts des questions de transparence de l'aide. En savoir plus
  15. Les OSC mobilisées en faveur de la 16e reconstitution des ressources de l'IDA : Alors que les négociations pour la 16e reconstitution des ressources de l'IDA (IDA-16) ont pris fin et que les pays donateurs se sont engagés à apporter un montant record de 49,3 milliards de dollars au cours des trois prochains exercices, il convient de souligner la contribution croissante de la société civile à ce processus de financement. Non seulement les OSC ont pris part aux consultations sur les politiques de l'IDA mais elles sont toujours plus nombreuses à exprimer ouvertement leur soutien au Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres. En savoir plus
  16. La directrice générale de la Banque mondiale prend la parole lors d'une manifestation en faveur des ODM : Mme Ngozi Okonjo-Iweala s'est exprimée devant des centaines de militants d'OSC réunis au Lincoln Center pour l'édition 2010 de l'opération « Stand up – Take action » en faveur des objectifs de développement pour le Millénaire. Cette manifestation, qui s'est tenue à la veille du sommet des Nations Unies sur les ODM, à New York, était l'un des 2 038 événements organisés dans 74 pays entre le 17 et le 19 septembre pour demander aux gouvernements de tenir leurs engagements en faveur de la réalisation des objectifs en 2015. En savoir plus
  17. Sixième table ronde Banque mondiale-société civile sur la crise alimentaire : Le 17 septembre 2010, la Banque mondiale a organisé la sixième table ronde des OSC sur la crise alimentaire. Quelque 70 responsables et membres d'OSC y ont pris part, sur place ou depuis six sites reliés par vidéoconférence : Accra (Ghana), Bruxelles (Belgique), Dakar (Sénégal), Dhaka (Bangladesh), Nairobi (Kenya) et Paris (France). Plusieurs dizaines de hauts responsables de la Banque, dont son président, y ont participé, ainsi que des représentants du FMI et des agences des Nations Unies. En savoir plus (a)
  18. Les OSC collaborent activement au déploiement de la politique d'accès à l'information : Plusieurs OSC ont pris une part active à la planification et à la mise en œuvre de la nouvelle politique d'accès à l'information de la Banque mondiale, en vigueur depuis le 1er juillet 2010.Leurs représentants ont travaillé en concertation avec le Groupe de travail sur l'accès à l'information (AIWG) de la Banque mondiale, faisant part de leurs points de vue et de leurs suggestions sur différents aspects du plan de mise en œuvre prévu : traduction des documents, accessibilité pour les utilisateurs, formation du personnel, etc. En savoir plus
  19. Parution : From Political Won't to Political Will: La Banque mondiale a récemment accueilli le lancement de cet ouvrage édité sous la direction de Carmen Malena, directrice (entre autres fonctions) du programme de gouvernance participative du World Alliance for Citizen Participation (CIVICUS). En dépit de la vague récente de démocratisation dans le monde, les systèmes traditionnels de démocratie représentative sont en crise et les citoyens ordinaires sont en grande partie exclus de processus politiques qui ont une incidence directe sur leur vie. Comment inciter les dirigeants politiques à impliquer les citoyens dans les processus de gouvernance ? C'est sur ce défi que se penche From Political Won't to Political Will. En savoir plus
  20. La Banque mondiale, le FMI et les syndicats discutent de l'enjeu de la réforme des retraites : Le sommet sur les régimes de retraites qui s'est tenu les 8 et 9 mars 2010 avec les principaux syndicats et organisations de développement a débouché sur un schéma directeur commun pour l'avenir. Les participants se sont entendus sur la nécessité de dispositifs appropriés de remplacement du revenu et de réduction de la pauvreté chez les personnes âgées et, à l'issue de cette rencontre, ils partagent la même vision des principaux enjeux liés au vieillissement de la population. En savoir plus
  21. Oxfam publie les conclusions d'une étude mondiale sur l'impact de la crise financière : Le 18 février dernier, la directrice de la recherche d'Oxfam Australie, May Miller-Dawkins, a présenté au personnel de la Banque et du FMI les conclusions initiales d'une vaste étude portant sur les impacts de la crise financière sur les pauvres. L'étude intitulée The Global Economic Crisis and Developing Countries: Impact and Response repose sur des recherches de terrain effectuées dans 11 pays auprès de 2 500 personnes et sur des études réalisées par diverses universités et organisations internationales. Les données sur l'étendue et la portée de l'impact ont été recueillies au niveau local, auprès de personnes et de ménages à faibles revenus. En savoir plus
  22. Les OSC se prononcent sur les relations entre la Banque et la société civile : Lors d'un récent évènement organisé à la Banque mondiale, Chad Dobson (directeur exécutif du Bank Information Center) et Alnoor Ebrahim (professeur agrégé à la Harvard Business School) ont examiné les liens entre la Banque et la société civile. Cet évènement était organisé à l'occasion du lancement du rapport Relations de la Banque mondiale avec la société civile. Bilan des exercices 2007 à 2009. Même s'ils reconnaissent que d'importants progrès ont été enregistrés au niveau de la collaboration entre la Banque et la société civile au cours des trois dernières années, MM. Dobson et Ebrahim ont tout deux émis des recommandations visant à améliorer la qualité et la cohérence de ces relations. En savoir plus
  23. Les dirigeants syndicaux s'entretiennent longuement avec les services de la Banque, du 12 au 16 janvier 2009 - Le Groupe de la Banque mondiale et le Fonds monétaire international ont organisé pendant une semaine, une série de réunions avec les fédérations syndicales mondiales sur les thèmes suivants : la crise financière internationale, la réforme de la gouvernance et la parité hommes-femmes. Quelque 80 dirigeants de la Confédération syndicale internationale (CSI) et de 10 confédérations syndicales mondiales étaient présents et ont rencontré Messieurs Zoellick et Strauss-Khan ainsi que les Administrateurs de la Banque et du FMI. En savoir plus
  24. Table ronde sur la dette odieuse, 14 avril 2008 - La table ronde sur les « Problèmes conceptuels et opérationnels de la responsabilité des prêteurs au niveau de la dette souveraine » a été organisée par la Banque mondiale suite à la publication d'un document de débat préliminaire de cette dernière intitulée « Dette odieuse : quelques remarques » en septembre 2007. Cette rencontre a été mise en place en réponse à la demande d'une coalition d'organisations de la société civile qui était intéressée à l'analyse des résultats de ce document et, plus largement, aux questions des prêts responsables et de la dette odieuse/illégitime. Environ 40 participants se sont rendus à cette réunion, y compris des représentants d'organisations de la société civile, d'universités, de la Banque mondiale, du FMI, des banques du Club de Paris, et des gouvernements bailleurs de fond. En savoir plus
  25. Visite de la Banque mondiale par plusieurs plates-formes nationales d'ONG, 9 mai 2008 - Les dirigeants de sept plates-formes nationales d'ONG originaires de 7 pays (France, Ghana, Inde, Kenya, Mali, Royaume-Uni, États-Unis) ont rencontré Marwan Muasher, vice-président de la Banque mondiale. Ces dirigeants étaient venus à Washington pour assister au forum InterAction qui a eu lieu au début de la semaine. Ces réseaux comprennent des ONG spécialistes dans l'aide au développement, la prestation de services et les opérations de secours, qui travaillent dans plus de 100 pays et canalisent plus de 20 milliards de dollars par an vers les pays en développement.. En savoir plus
  26. Assemblées annuelles, 20-22 octobre 2007 - Le Forum de politique générale de la société civile a de nouveau eu lieu pendant la semaine des Assemblées annuelles. Au total, 31 discussions sur un vaste éventail de sujets étaient à l'ordre du jour. De plus, le président de la Banque mondiale et le directeur général du FMI ont tenu une réunion communautaire avec les représentants des organisations de la société civile accréditées, et les discussions se sont poursuivies au cours d'une réception qui a suivi. En savoir plus
  27. Vidéoconférence de M. Zoellick avec la société civile, 3 octobre 2007 - Cette vidéoconférence était la première occasion pour le président de la Banque mondiale d'interagir avec les représentants de la société civile de sept pays : l'Angola, la France, le Kenya, le Malawi, le Népal, le Tadjikistan et le Timor Leste. Cette vidéoconférence a permis à M. Zoellick et aux organisations de la société civile participantes d'échanger leurs opinions sur divers enjeux tels que la gouvernance de la Banque, le changement climatique, l'agriculture, la reconstruction après conflit et l'interaction de la Banque avec la société civile. En savoir plus
  28. Réunions de printemps, 12-17 avril 2007 - Comme les années précédentes, les équipes de la société civile de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international ont organisé une série de séances de dialogue sur les politiques à l'intention des représentants de la société civile qui participaient aux Réunions de printemps. Celles-ci s'inscrivaient dans le cadre du Forum de politique générale de la société civile. En savoir plus (a)
  29. Alimentation en eau et assainissement pour les populations urbaines pauvres : Dialogue de la Banque mondiale avec les organisations de la société civile, 26-28 février 2007 - La Banque mondiale et le Fresh Water Action Network (FAN) ont organisé à Washington une série de dialogues sur les politiques, à l'occasion de la Semaine de l'eau 2007. Plus de 20 représentants des organisations de la société civile ont participé à ces séances de la Semaine de l'eau. Ils ont également rencontré des gestionnaires de la Banque et ont assisté, avec le personnel de la Banque, à un atelier visant à élaborer une étude sur la promotion d'un dialogue plus systématique concernant les questions relatives à l'alimentation en eau et l'assainissement. Déclaration commune (a)
  30. Rencontre entre M. Paul Wolfowitz et les organisations de la société civile européennes, 15 novembre 2006 - Au cours de son voyage à Bruxelles, le président de la Banque mondiale a rencontré les représentants des organisations de la société civile européennes. Les participants à cette rencontre ont préparé un rapport commun. Rapport (a)
  31. Assemblées annuelles 2006 de la Banque mondiale et du FMI, septembre 2006 - Un Forum de politique générale de la société civile (a) s'est déroulé du 14 au 20 septembre en marge des assemblées annuelles des institutions. Le Forum a rassemblé le personnel de la Banque et du FMI, les représentants des organisations de la société civile, des représentants des gouvernements, des universitaires et d'autres participants pour discuter de préoccupations communes. Un groupe de 20 organisations de la société civile d'Asie de l'Est et d'Asie du Sud a aidé le personnel de la Banque et du FMI à inviter les représentants des organisations de la société civile et à choisir les sujets des séances, et a organisé ses propres séances. Les séances de discussion sur les politiques étaient soit convoquées par la Banque, soit par les organisations de la société civile ou encore conjointement. Dans le cadre du Forum, des dirigeants d'institutions et des représentants des organisations de la société civile ont participé à deux discussions permettant d'aborder un vaste éventail d'enjeux :


    Réunion communautaire avec Paul Wolfowitz, président de la Banque mondiale, Rodrigo de Rato, directeur général du FMI, et les organisations de la société civile, 15 septembre 2006 Transcription de la discussion.
    (a)

    Discussion informelle entre Rodrigo De Rato, Paul Wolfowitz et les organisations de la société civile, 14 septembre 2006 Transcription de la discussion. (a)
  32. Le président et la vice-présidente pour le développement durable de la Banque discutent des leçons apprises au sujet des infrastructures avec la société civile, le 29 mai 2006 - Les organisations de la société civile de cinq pays asiatiques ont rencontré, par le biais d'une vidéoconférence, le président de la Banque mondiale, M. Paul Wolfowitz, ainsi que la vice-présidente pour le développement durable, Mme Kathy Sierra, pour partager leurs opinions et discuter des leçons apprises par la Banque lors de son implication dans le secteur des infrastructures dans le monde. L'évènement était organisé dans le cadre du programme visant à recueillir les commentaires des parties intéressées sur un rapport récemment publié et intitulé « Infrastructure : leçons apprises au cours des deux dernières décennies d'engagement de la Banque mondiale ». Ce rapport, commandé par M. Wolfowitz peu après son entrée en fonction l'an dernier, souligne les cinq principales conclusions tirées du travail de la Banque mondiale dans ce secteur et la manière dont la Banque mondiale s'adapte pour mettre en application ces leçons. En savoir plus (a)
  33. Le président de la Banque mondiale rencontre virtuellement la société civile de quatre continents, 18 janvier 2006 - Le président de la Banque mondiale, M. Paul Wolfowitz, a rencontré par vidéoconférence des organisations de la société civile de Colombie, d'Allemagne, du Mali, du Pakistan, de Pologne et de la Zambie. C'était la première fois qu'il participait à un tel dialogue virtuel multipays avec des organisations de la société civile.
    En savoir plus (a)
  34. Réunions de printemps 2006 - Plus de 150 organisations de la société civile venues du monde entier ont participé aux Réunions de printemps, dont l'ordre du jour comprenait une série de séances de dialogue sur les politiques, des conférences de presse et une séance d'information avec les dirigeants de la Banque. Au cours des Réunions de printemps, les équipes de la société civile de la Banque mondiale et du FMI ont organisé un « programme de dialogue avec la société civile » qui comportait 17 séances de dialogue sur les politiques concernant des sujets à l'ordre du jour du Comité de développement et d'autres enjeux importants. Plus de 50 conférenciers ont pris part à ces séances, y compris des membres du personnel de la Banque et du FMI, les représentants des organisations de la société civile, des représentants d'agences donatrices et des universitaires. Des dirigeants de la Banque et du FMI ont participé aux panels dont le tiers était organisé par d'importantes organisations de la société civile de défense des politiques à l'échelle internationale. Enfin, une séance d'information pour les représentants des organisations de la société civile accréditées portant sur les décisions prises par le Comité de développement a été donnée par un panel composé de plusieurs vice-présidents. Cette séance d'information a été suivie par une réception avec le président, M. Wolfowitz. En savoir plus (a)
  35. Atelier mondial Banque mondiale-société civile sur les politiques de l'eau tenu à Londres (a) - la Banque a organisé les 18 et 19 novembre 2004 à Londres un atelier d'échange réunissant les OSC internationales sur les questions d'approvisionnement en eau et d'assainissement dans les villes. L'atelier a réuni les services de la Banque et les représentants de 22 ONG, des syndicats et des groupements communautaires venus du monde entier. Organisé conjointement par « Water Aid » et un petit groupe d'OSC, qui en ont préparé l'ordre du jour et ont invité les participants, l'atelier a présenté la politique et le programme de la Banque en matière d'eau et de systèmes de distribution communautaires gérés par les OSC, ainsi qu'un débat approfondi sur des questions sur lesquelles les points de vue sont multiples, comme le recouvrement des coûts, la performance des services d'utilité publics et la participation du secteur privé. Un certain nombre d'actions de suivi ont été identifiées, à savoir le partage plus systématique des documents de projets de la Banque, l'organisation d'un futur panel de la société civile durant la semaine de l'eau de 2005 ; et la réalisation d'études conjointes sur les expériences en matière de bonnes pratiques dans le but d'accroître proportionnellement les systèmes communautaires de distribution d'eau.

  36. Le Président de la Banque mondiale a tenu le 11 avril 2005 une vidéoconférence avec la société civile, en prélude aux réunions de printemps (a) - le Président de la Banque, M. Wolfensohn a eu une discussion par vidéoconférence avec les représentants de la société civile de Belgique, du Ghana, du Pérou, du Sénégal et du Venezuela. Au cours des dernières années, il a tenu des vidéoconférences similaires avec les OSC de différents pays durant chaque réunion de printemps et lors des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI. Les sujets abordés au cours de ces rencontres ont porté sur les activités de la Banque en faveur des enfants, des jeunes et des personnes handicapées, l'accès des personnes handicapées aux informations sur les activités de la Banque, la succession à la tête de la Banque, la pauvreté et ses causes structurelles, l'annulation de la dette des pays africains, la stratégie de la Banque mondiale en Afrique par rapport à celle mise en œuvre en Asie, les travaux de la Banque sur la transparence, la gouvernance et la corruption.
  37. Atelier mondial Banque mondiale-société civile sur les politiques de l'eau tenu à Londres (a) - la Banque a organisé les 18 et 19 novembre 2004 à Londres un atelier d'échange réunissant les OSC internationales sur les questions d'approvisionnement en eau et d'assainissement dans les villes. L'atelier a réuni les services de la Banque et les représentants de 22 ONG, des syndicats et des groupements communautaires venus du monde entier. Organisé conjointement par « Water Aid » et un petit groupe d'OSC, qui en ont préparé l'ordre du jour et ont invité les participants, l'atelier a présenté la politique et le programme de la Banque en matière d'eau et de systèmes de distribution communautaires gérés par les OSC, ainsi qu'un débat approfondi sur des questions sur lesquelles les points de vue sont multiples, comme le recouvrement des coûts, la performance des services d'utilité publics et la participation du secteur privé. Un certain nombre d'actions de suivi ont été identifiées, à savoir le partage plus systématique des documents de projets de la Banque, l'organisation d'un futur panel de la société civile durant la semaine de l'eau de 2005 ; et la réalisation d'études conjointes sur les expériences en matière de bonnes pratiques dans le but d'accroître proportionnellement les systèmes communautaires de distribution d'eau.
  38. Le Président de la Banque mondiale en visite en Inde pour rencontrer les OSC indiennes (a) - Répondant à une invitation du Ministre indien des Finances, le Président de la Banque a effectué en Inde les 17 et 18 novembre 2004 une visite, qui lui a permis de faire le tour des projets de développement dans les secteurs de l'éducation, du développement rural et de la santé à Delhi et dans l'Utar Pradesh, et de rencontrer les responsables gouvernementaux, les représentants de la société civile, les hommes d'affaires et les responsables communautaires à New Delhi. Le 18 novembre, Monsieur et Madame Wolfensohn ont pris part à un petit déjeuner de travail aux côtés des représentants de 11 OSC indiennes. Cette rencontre avait deux objectifs clés : (i) offrir la possibilité aux OSC de partager leur expérience en matière de collaboration avec la Banque au niveau communautaire dans le but non seulement de promouvoir un développement durable et d'aider les populations vulnérables à prendre en charge leur développement, mais aussi de renforcer l'engagement civique dans le processus ; et (ii) profiter de l'occasion pour écouter les points de vue de M. Wolfensohn sur le rôle important que la société civile joue dans la promotion de la réduction de la pauvreté.
  39. Discussion Banque mondiale-société civile sur l'initiative 'Faire avancer la reddition de comptes par la société civile : normes, autorégulation et certification' - L'équipe chargée de gérer les relations Banque mondiale-société civile a tenu le 11 novembre 2004 un déjeuner de travail sur la responsabilisation des OSC, une question dont l'intérêt ne fait que croître parmi les OSC, les agences donatrices, les gouvernements et les particuliers qui soutiennent leur action. Cette première session visait à identifier les différents problèmes associés à la responsabilisation des OSC et à comprendre les réponses apportées par les différentes organisations. La session a examiné l'étude de cas d'InterAction, un organisme qui supervise plus 160 OSC basées aux États-Unis opérant au niveau international. Depuis 2 décennies, cet organisme encourage ses membres partenaires au niveau des pays à mieux rendre compte de leurs actions. Récemment, ses membres ont lancé une initiative appelée "auto-certification-plus" ainsi qu'un projet de certification du parrainage des enfants en partenariat avec Social Accountability International (SAI ). Le panel, composé des membres d'InterAction, d'un représentant de SAI et de la Banque mondiale, a discuté de ces différentes initiatives, des leçons préliminaires qui s'en dégagent, et des défis à relever avec une quarantaine de membres des services de la Banque mondiale et des OSC. Synthèse des discussions.(a)
  40. Rencontre entre le Président de la Banque mondiale et les OSC européennes (a) - Au cours de sa visite à Bruxelles le 20 octobre 2004, le Président de la Banque mondiale, James D. Wolfensohn a eu des discussions avec 9 réseaux de la société civile européenne. Cette rencontre a été l'occasion d'échanges de haut niveau entre la Banque et les réseaux représentant les 3 principales composantes de la société civile européenne : ONG, syndicats et fondations. Elle a été également le cadre d'un premier dialogue entre les 1.500 ONG européennes membres de l'organisation CONCORD. À l'issue de la rencontre, la Banque mondiale et les acteurs de la société civile se sont entendus sur un engagement plus fort dans le secteur afin de faire progresser le cadre des Nations Unies pour la protection des orphelins et enfants vulnérables atteints du VIH/SIDA.
  41. Entretien par vidéoconférence en prélude aux assemblées annuelles entre le Président de la Banque mondiale et les OSC, 21 septembre 2004 (a) - Le 21 septembre, le Président a eu un entretien par vidéoconférence avec les représentants des OSC du Brésil, d'Egypte, de Georgie, du Nigeria, du Japon et des Pays-Bas. M. Wolfensohn a eu des discussions similaires avec les OSC de différents pays au cours de chaque réunion de printemps et des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI au cours des dernières années. Cet entretien a permis au Président de la Banque d'échanger des points de vue et de dialoguer avec les représentants d'OSC d'un certain nombre de pays développés et en développement en prélude aux assemblées annuelles. Il a également permis au Président et à la Banque de recueillir des informations valables sur la manière dont l'institution gère les questions spécifiques qui intéressent ou préoccupent les OSC. Entre autres questions soulevées par les OSC participantes, on peut citer le suivi par la Banque de l'étude sur les industries d'extraction ; les propositions relatives à une extension de l'allégement de la dette pour permettre aux pays d'atteindre les objectifs de développement du millénaire (ODM) ; et la revue par la SFI de ses politiques de sauvegardes environnementales et sociales.
  42. Vidéoconférence avec les OSC de Londres, Tbilisi et Varsovie sur le projet de réponse de la direction de la Banque à l'étude sur les industries d'extraction (EIR), juillet 2004 (a) - L'équipe de la Banque mondiale chargée de l'étude sur les industries d'extraction, et l'équipe chargée des relations avec la société civile ont organisé cette vidéoconférence qui a réuni de nombreux acteurs et pays dans le but de recueillir l'avis des OSC concernées sur le projet de réponse de la direction de la Banque, avant que ce dernier ne soit soumis au Conseil d'administration pour approbation finale.
  43. Le Vice-président de la Banque mondiale chargé des réseaux de développement humain a rencontré les OSC lors de la conférence de Bangkok sur le SIDA, 14 juillet 2004 (a) - Dans le cadre des manifestations, environ une quarantaine, prévues au programme de la Banque mondiale lors de la quinzième conférence internationale sur le SIDA tenue à Bangkok du 11 au 16 juillet 2004, le Vice-président de la Banque mondiale chargé du développement humain, Jean-Louis Sarbib, a rencontré le 14 juillet pendant près d'une heure et demie les représentants de la société civile ayant pris part à la conférence.

  44. Atelier de politique stratégique Banque mondiale-société civile sur le VIH/SIDA, 6-8 juin 2004 (a) -Les principaux responsables de la Banque et les représentants des groupements communautaires, des ONG nationales et des réseaux internationaux qui travaillent sur les questions de VIH/SIDA ont discuté des approches de coopération en matière de lutte contre l'épidémie du SIDA dans le monde. Cet atelier a réuni des représentants de 30 OSC de 5 régions pour discuter des politiques et programmes de lutte contre le SIDA de la Banque dans le monde.
  45. Discussions avec les OSC en marge des réunions de printemps de la Banque mondiale/FMI, 20-23 avril 2004 (a) - Le programme de dialogues de politiques prévoyait environ 15 manifestations ainsi que des discussions en comités, des rencontres avec les cadres supérieurs de la Banque et des séances de briefing technique. Plusieurs de ces manifestations ont été financées par les OSC et ont vu la participation des services de la Banque mondiale et du FMI.
  46. Vidéoconférence avec les représentants de la société civile en prélude aux réunions de printemps, 20 avril 2004 (a) - Cette vidéoconférence a permis un échange de vues avec les organisations de la société civile (OSC) avant les réunions de printemps de la Banque mondiale. Elle a eu lieu entre le Président de la Banque, M. Wolfensohn, et les représentants des OSC du Burundi, de la France, du Maroc, de la Serbie et Monténégro, et de la Zambie.
  47. Vidéoconférence Banque mondiale-société civile : le VIH/SIDA en Europe centrale et orientale, 23 mars 2004 (a) - Un groupe de représentants d'OSC de la Moldavie, de la Fédération de Russie et des groupes membres du Réseau Action Europe SIDA, ont tenu une vidéoconférence sur le thème du VIH/SIDA en Europe centrale et orientale avec les services de la Banque mondiale. Au cours de la discussion, les OSC et la Banque ont eu un échange de vues sur leurs expériences réciproques et autres activités dans ce domaine dans la région, et ont identifié des domaines de collaboration conjointe.

  48. Déjeuner de travail entre la Banque mondiale et la société civile sur le thème "Définir de nouvelles stratégies de développement au Brésil", 23 février 2004 (a) - La rencontre a été cofinancée par l'équipe de la Banque mondiale chargée de gérer les relations avec la société civile mondiale et celle chargée de la société civile d'Amérique latine et des Caraïbes, et a porté sur les politiques macro-économiques et sociales de l'administration du Président Lula, qui suscitent beaucoup d'attention de la part de la communauté internationale. Elle a également servi de cadre d'analyse du rôle de la société civile brésilienne au sein du gouvernement et des relations évolutives entre le gouvernement brésilien et la Banque.
  49. Vidéoconférence : Discussion sur les cas de la Chine et de l'Inde, 13 février 2004 (a) - Une vidéoconférence de 3 heures sur l'accroissement des processus de réduction de la pauvreté par les pratiques de bonne gouvernance a eu lieu le 13 février 2004 dans les centres du Réseau mondial d'échange du savoir au service du développement, le GDLN, à Beijing, Colombo, Delhi, Hanoi et Paris. La manifestation s'inscrivait dans le cadre d'une série de 20 vidéoconférences organisées en prélude à la Conférence sur la pauvreté à Shanghai en mai 2004. L'objectif des rencontres est de discuter des projets d'études de cas et des approches conceptuelles de "l'accroissement des processus", de faire part aux auteurs des observations sur les études, et d'aider à mettre sur pied une communauté mondiale d'apprentissage.
  50. Vidéoconférence sur l'accroissement des processus de réduction de la pauvreté par la microfinance, 16 décembre 2003 (a) - Dans le cadre des préparatifs de la conférence internationale de Shanghai sur le thème "Réduire la pauvreté, soutenir la croissance," prévue en mai, un programme de formation de 9 mois a été lancé et a réuni des acteurs du secteur du développement à travers une série de vidéoconférences interactives, de discussions en ligne et de visites de terrain. Des études de cas portant sur les facteurs qui contribuent au succès des initiatives de réduction de la pauvreté constitueront la base des discussions en ligne entre les praticiens, les décideurs et les représentants des milieux universitaires et de la société civile. Des visites de terrain dans des centres choisis viendront compléter le processus et y ajouter une dimension humaine grâce aux interviews et aux dialogues. Une vidéoconférence sur l'accroissement du processus de réduction de la pauvreté par la microfinance a eu lieu dans les centres du Réseau mondial d'échange du savoir au service du développement (GDLN) à Washington, au Caire en Egypte, à Amman en Jordanie, à Phnom Penh au Cambodge, et à Douchanbe au Tadjikistan. C'était la première d'une série de 20 vidéoconférences réunissant plusieurs pays en prélude à la conférence, et dont l'objectif est d'examiner les projets d'études de cas et les approches conceptuelles de "l'accroissement du processus," de faire part aux auteurs des observations sur les études, et d'aider à mettre sur pied une communauté mondiale d'apprentissage.
  51. 12 décembre 2003 - Discussion entre la Banque mondiale et la société civile sur les stratégies de réduction de la pauvreté et la gouvernance (a).Discussion entre les services de la Banque et les OSC sur la gouvernance et la participation de la société civile aux processus de réduction de la pauvreté (DSRP) au niveau des pays. Deux communications portant sur les questions de gouvernance et la participation des syndicats dans le cadre de l'initiative de réduction de la pauvreté ont été présentées et examinées. Des commentaires ont été faits sur les deux études par Katrina Sharkey de l'équipe de la Banque chargée des programmes de réduction de la pauvreté.
  52. 11 novembre 2003 - Déjeuner de travail entre la Banque mondiale et la société civile sur un rapport intitulé "Compter sur les populations" (a). Le rapport a été publié par trois principales OSC écologiques – Défense de l'environnement (ED), Amis de la terre (FOE ) et le Réseau international des fleuves (IRN). Il analyse l'impact de projets à haut risque financés par la Banque mondiale et ses plans d'investissement futurs dans les domaines comme l'eau, la foresterie et l'industrie minière. La rencontre s'est déroulée sous forme d'un panel regroupant trois auteurs du rapport et quatre membres du personnel de la Banque, suivi d'un débat général auquel ont pris part les participants de la Banque mondiale, des OSC et de la Société financière internationale.
  53. 21 septembre 2003 - Rencontre de discussion ouverte avec les OSC, organisée dans le cadre des Assemblées annuelles 2003 (a). Le Président de la Banque mondiale, James D. Wolfensohn, le Directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Horst Koehler, le Président du Comité de développement de Ministre des finances, le Président du Comité de développement et Ministre des finances d'Afrique du sud, Trevor Manuel, et le Président du Comité monétaire et financier international, et Chancelier de l'Échiquier du Royaume-Uni, Gordon Brown, ont répondu aux questions des représentants des organisations de la société civile présents aux assemblées annuelles.
  54. 10-14 septembre 2003 - Cinquième conférence ministérielle de l'OMC (a). Représentée à la cinquième conférence ministérielle de l'OMC sur le commerce à Cancun par une délégation réduite mais de haut niveau, la Banque mondiale, malgré son statut d'observateur, a pu mener plusieurs activités officielles. Son équipe y a, par ailleurs, effectué un travail important de sensibilisation et d'information des OSC.
  55. 3 septembre 2003 - Vidéoconférence entre la haute direction de la Banque et la société civile (a).Cette vidéoconférence a réuni le Président de la Banque mondiale, James Wolfensohn, et d'autres cadres supérieurs de la Banque, et quelque 60 représentants de la société civile venus de 6 pays : Cameroun, Colombie, Finlande, Kirghizistan, Malawi et Sri Lanka. (Voir la liste des participants ci-jointe). Prévue quelques semaines avant la tenue des assemblées annuelles de la Banque, la vidéoconférence a offert aux OSC l'occasion de dialoguer avec les responsables de la Banque sur les questions telles que la gouvernance et la corruption, la reconstruction post-conflit, l'appui de la Banque à la société civile, les DSRP, et l'ajustement structurel et la problématique hommes femmes.
  56. 23 juin 2003 - Vidéoconférence entre l'équipe de la Banque chargée du commerce et la société civile (a)- L'équipe de la Banque chargée du commerce s'est entretenue avec quelque 70 représentants d'OSC venus de Belgique, du Brésil, du Danemark, du Mexique et des États-Unis. Elle a été prévue deux mois avant la cinquième conférence ministérielle de l'OMC sur le commerce tenue à Cancun en septembre, et a été l'occasion d'un échange franc et approfondi sur les questions commerciales telles que les subventions agricoles, l'Accord ADPIC et la production de médicaments contre le SIDA, et la facilitation des échanges commerciaux.

  57. 19-21 mai 2003 - Atelier sur la subsistance en milieu rural (a).Cette rencontre de 3 jours, qui s'est tenue à Oxford au Royaume-Uni du 19 au 21 mai 2003, a servi de cadre pour discuter des moyens de subsistance en milieu rural. Elle a réuni quelque 40 responsables de la société civile et des membres du personnel de la Banque pour discuter de politique foncière, de commerce international, des marchés locaux, et du financement du développement rural.
  58. 10 avril 2003 - Discussion sur la situation de l'Initiative PPTE

Le dialogue avec les OSC est permanent entre les membres du Groupe de la société civile dans toutes les régions, et les réseaux et équipes travaillant au sein de la Banque.

(a) indique une page en anglais




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/75Q5W14890