Participation de la société civile aux projets de la Banque

Disponible en: Español, English

Les OSC sont devenues d’importants canaux de prestation de services sociaux et d’exécution des programmes de développement financés par la Banque mondiale en partenariat avec le gouvernement. Ceci est particulièrement vrai dans les pays ou régions sortant des conflits où la présence du gouvernement est relativement faible et où les OSC s’avèrent être souvent des solutions de rechange très efficaces pour la prestation de services sociaux aux communautés à faible revenu.

 

Les programmes de décentralisation gouvernementaux transférant le pouvoir du niveau central au niveau local ont également donné lieu à des partenariats entre gouvernements et société civile pour la prestation de services. Les OSC sont souvent les fournisseurs de services les plus qualifiés au plan communautaire. Il y a de multiples exemples d’associations de quartiers, d’associations de producteurs, d’ONG et de syndicats financés par le gouvernement - souvent à travers les fonds sociaux financés par la Banque au titre des services communautaires. Les OSC prennent part à la prestation d’un large éventail de services essentiels en matière d’éducation et de soins de santé dans des domaines tels que la prévention du SIDA, la gestion des systèmes villageois d’approvisionnement en eau, le fonctionnement des centres de santé, le développement de petites entreprises, et la gestion des parcs environnementaux.

 

Les OSC sont souvent des partenaires particulièrement efficaces dans la formation des personnels de projets (par exemple les agents de santé communautaire) ou pour l’assistance technique telle que les services de vulgarisation agricole. Elles sont également invitées à aider au contrôle et à l’évaluation des projets de base en participant aux missions de supervision, en procédant à des analyses d’impact social, et en prenant part aux ateliers d’évaluation.

 

En  participant à la prestation de services, l’objectif de la société civile n’est pas de remplacer le gouvernement mais plutôt de compléter et d’améliorer l’action des pouvoirs publics. C’est la raison pour laquelle la Banque mondiale essaie de simplifier ses procédures contractuelles et de passation des marchés afin de faciliter la participation de la société civile aux opérations de la Banque.

 

Plus d’informations

(a) indique une page en anglais




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/EHQ0JQC0A0