Débat Banque-OSC sur la politique énergétique lors des Réunions de printemps

Disponible en: Español, العربية, English

CSO Space FeatureLe Forum de politique générale de la société civile (Forum SC) s’est tenu à Washington du 22 au 25 avril, avant et pendant les Réunions de printemps 2010. (Voir la galerie de photos) [add url] Quelque 350 représentants de la société civile de plus de 40 pays ont participé à l’événement, alors que plusieurs dizaines de représentants n’avaient pas pu se rendre à Washington en raison du nuage de cendres volcaniques ayant affecté l’Europe. Des représentants de plus de 150 organisations non gouvernementales (ONG), syndicats, organisations confessionnelles, groupes de jeunes, universités et fondations étaient présents . (Voir la liste des participants (a))

Le Forum a proposé 40 sessions de discussion CSO Spacesur une grande variété de sujets : reconstruction d’Haïti, agriculture et sécurité alimentaire, réforme de la gouvernance de la Banque mondiale et du FMI, soutenabilité de la dette, industries extractives, taxes sur les transferts financiers, développement régional en Afrique, changement climatique, etc. Bon nombre de ces sessions ont été organisées par des organisations de la société civile (OSC), de manière indépendante ou en coordination avec la Banque et le FMI. Le Groupe de la Banque mondiale a organisé des sessions portant sur ses stratégies dans l’éducation, le commerce et les normes de performance. Il a également fait le point sur la mise en œuvre de sa politique en matière d’accès à l’information. Les quatre entités de conformité du Groupe de la Banque mondiale – Conseiller en conformité/médiateur (CAO), Groupe d’évaluation indépendant (IEG), Panel d’inspection et Intégrité institutionnelle (INT) – ont organisé des sessions afin de mieux informer les OSC sur leur travail. Veuillez vous reporter à l’agenda du Forum pour accéder aux sommaire, aux présentations des intervenants et à la liste des participants.

Chad

Le sujet qui a suscité le plus d’intérêt lors de ce Forum a été la politique de la Banque en matière d’énergie, sachant que la Banque procède actuellement à un vaste examen de sa stratégie pour le secteur énergétique (a). Trois des sessions ont été animées par des OSC (Bank Information Center, Friedrich-Ebert Foundation et World Resources Institute), avec l’objectif d’expliquer le point de vue défendu par la société civile sur la nécessité pour la Banque de mettre progressivement fin au financement des énergies fossiles. La Banque a également animé une session – en présence du président du World Watch Institute – sur le renforcement de ses efforts de synergie entre sa politique énergétique et sa politique environnementale, avec un soutien croissant aux investissements pour les énergies renouvelables et sobres en carbone. L’ensemble de ces sessions ont donné lieu à des échanges ouverts et substantiels sur les programmes et les politiques de la Banque dans le domaine de l’énergie.

Le moment clé de ce Forum a été la table ronde RBZ - CSOs Roundtabledes OSC sur la reprise économique après la crise, organisée autour du président de la Banque mondiale, Robert Zoellick. Cette table ronde a été suivie d’une réception présidée par Marwan Muasher (vice-président principal des Affaires extérieures de la Banque mondiale) et Caroline Atkinson (directrice des Affaires extérieures du FMI). M. Zoellick a souligné les efforts entrepris par la Banque pour aider les pays en développement à faire face à la crise économique : appui aux programmes de relance économique, doublement du financement destiné à des projets de développement et augmentation du financement accordé à des programmes de protection sociale. Il a également explicité les raisons de la demande d’augmentation de capital, de l’augmentation des droits de vote pour les pays en développement et des propositions de réformes internes. Interrogé sur la centrale électrique au charbon de la compagnie Eskom, M. Zoellick a expliqué que non seulement le projet utilisait la technologie disponible la plus avancée en matière de combustion du charbon, mais qu’il allait fournir l’électricité dont l’Afrique du Sud a lourdement besoin. Il a toutefois ajouté que ce projet comportait des compromis difficiles entre les efforts de la Banque en vue de promouvoir une énergie accessible aux plus pauvres et sa volonté de soutenir des projets énergétiques durables sur le plan environnemental. (Écouter l’enregistrement de la session (a))

Ces Réunions de printemps ont, une fois de plus, enregistré une participation record, tant au niveau du nombre de représentants des OSC présents que du nombre de sessions au programme du Forum SC. Cette progression s’appuie sur l’intérêt grandissant, ces sept dernières années, des OSC pour une collaboration proactive avec la Banque et le FMI.

Galerie de photos (a)
Liste des participants (a)
Agenda du Forum SC
Enregistrement de la table ronde de la SC (a)




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/JX0T2PYKC0