Assemblées annuelles 2010 : un tournant dans la participation de la société civile

Disponible en: English, Español, العربية

CSO Townhall with WB President

Placées sous le signe d’une plus grande ouverture, les Assemblées annuelles (a) 2010 de la Banque mondiale et du FMI, qui viennent de s’achever, ont marqué un tournant important pour la participation de la société civile. Non seulement les Assemblées annuelles ont rassemblé à Washington un nombre record d’OSC, mais en outre des responsables d’OSC ont été invités, pour la première fois, à participer à la séance plénière d’ouverture. De leur côté, les OSC ont organisé de nombreuses séances de politique générale sur un large éventail de thèmes, allant des garde-fous environnementaux à l’efficacité dans la santé en passant par les stratégies énergétiques.

Plus de 400 représentants de la société civile venus de plus de 62 pays ont pris part aux Assemblées (voir la liste des participants accrédités) (a) . Comme par le passé, la Banque et le FMI ont également parrainé des représentants d’OSC de pays en développement pour leur permettre d’assister à la réunion et s’assurer ainsi que les voix et les opinions de pays du Sud soient correctement représentées. Ces OSC ont été sélectionnées à partir de listes établies par les bureaux pays de la Banque et du FMI et plusieurs OSC de plaidoyer. Les 37 représentants d’OSC venaient de 32 pays et représentaient un large éventail d’organisations (ONG, unions professionnelles, groupes de réflexion et groupes confessionnels) et de domaines (éducation, environnement, jeunesse, développement économique et gouvernance) (voir la liste des OSC parrainées) (a) .

Policy Forum PosterDes représentants d’OSC ont également activement participé ou organisé des sessions dans le cadre du Forum de politique générale de la société civile qui s’est déroulé du 6 au 10 octobre et a donné lieu à 50 séances de dialogue sur les politiques. Les séances qui ont eu le plus de succès traitaient des questions suivantes : les politiques de sauvegarde de la Banque mondiale (y compris le consentement libre, préalable et informé) et l’examen des stratégies pour l’énergie/l’environnement ; le cadre de l’IFC pour une action durable et les examens des politiques agroindustrielles ; et le document du FMI sur la taxation des transactions financières. Pour les comptes rendus de séances, les listes de participants et les exposés, consultez le programme en ligne du Forum. Les représentants d’OSC ont également organisé de nombreuses réunions bilatérales avec les Administrateurs de la Banque et du FMI, de hauts responsables (vice-présidents et directeurs) et du personnel régional. Les OSC sont aussi intervenues en tant qu’orateurs dans le Programme des séminaires (a) et l’Open Forum (a) , qui a permis d’avoir une discussion interactive à travers des vidéos, des blogs et des tweets sur des problématiques de développement et qui a attiré des milliers de participants du monde entier.

CSO Townhall 2Comme d’habitude, la séance de discussion ouverte avec le directeur général du FMI, M. Strauss-Khan, et le président du Groupe de la Banque mondiale, M. Zoellick, a été le point fort du Forum de politique générale de la société civile. La séance, présidée par Jo Marie Griesgraber, de New Rules Coalition, avait adopté un nouveau format, puisque la parole a d’abord été donnée à deux intervenants d’OSC – Dickson Khainga (Kenya) et Mgr David Niringiye (Ouganda) – qui ont tracé le cadre des discussions avec les deux hauts responsables. Cette nouvelle formule a permis des échanges interactifs de fonds sur une large palette de sujets, dont la réforme de la gouvernance des IFI, la reconstruction post-conflit et l’égalité des sexes (consulter l’enregistrement (a) et la transcription) (a) .

EXTVP Hosting CSO ReceptionMais l’événement le plus marquant pour la participation de la société civile a été l’invitation faite à 25 dirigeants d’OSC d’assister à la séance plénière d’ouverture des Assemblées annuelles. C’est le moment le plus solennel des Assemblées, qui réunit les ministres des Finances des 187 États membres. La séance d’ouverture, dont le format avait été revu et raccourci, ne prévoyait que trois discours d’orientation. M. Zoellick a présenté un exposé Powerpoint traitant de l’état du développement dans le monde et des mesures que la Banque engage pour relancer le développement économique et intensifier les efforts de lutte contre la pauvreté.




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/U49A9K0KG0