Partenariat Global pour la Responsabilité Sociale (GPSA)

INTITULÉ

Le GPSA soutient les OSC et les gouvernements de pays en développement qui cherchent, ensemble, à relever les défis de la gouvernance. Il s’appuie sur l’engagement direct de la Banque Mondiale auprès d’acteurs publics ainsi que sur un réseau mondial d’organisations partenaires. L’objectif est de mettre en place un environnement propice à la remontée d’informations de la part des citoyens et de résoudre ainsi des problèmes critiques sur le plan des services tout en renforçant les institutions publiques.

ANNONCE du GPSA:
GPSA lance son 2ème Appel à Propositions. La date limite de dépôt des propositions est le 6 Janvier, 2014 à 23h59 GMT.

Aller à la page de
l’Appel à Propositions (a)

GPSA Bulletin - le 18 Novembre: GPSA lance 2ème appel à propositions (a) (pdf)

Premiers dons du GPSA
Le GPSA annonce une première série de dons pour des projets auxquels la société civile collabore avec les pouvoirs publics pour résoudre les problèmes de gouvernance
Le GPSA a le plaisir d’annoncer une première série de dons pour 12 organisations de la société civile (OSC) de 10 pays. Les subventions, qui seront décaissés sur les cinq prochaines années pour un montant total de 9 millions de dollars, permettront de fournir un appui stratégique à 13 organisations de la société civile afin de favoriser une coopération avec les pouvoirs publics en faveur du développement. Un don complémentaire a été accordé à l’ONG mexicaine FUNDAR afin de mettre en place le portail de connaissances du GPSA.
 

Liste des Subventions: EN
Annonce des subventions: EN | FR | ES | AR | RU
Communiqué de Presse (2 octobre 2013): EN | FR | ES | AR | RU

Les projets ont été sélectionnés sur une liste de 216 dossiers soumis en réponse au premier appel à propositions, lancé par le GPSA en février 2013. L’appel à propositions était lancé dans 12 pays: au Bangladesh, en Honduras, en Indonésie, au Kirghizistan, au Malawi, en Moldavie, en Mongolie, au Mozambique, aux Philippines, en République Dominicaine, au Tadjikistan et en Tunisie. L'appel à propositions a été adapté à chaque pays, en se concentrant sur ​​les questions de gouvernance prédominant dans chaque pays. Le processus d’évaluation et sélection comprenait un examen technique de toutes les propositions par un fichier d'experts; pré-sélection des finalistes par le Comité directeur GPSA, des commentaires des gouvernements et du publique sur les propositions des finalistes, et une évaluation fiduciaire.

Les Projets  

 Bangladesh CARE
 Bangladesh MJF
Republic Dominicaine
 Indonesie
 Kirghizistan
 Moldavie
Malawi CARE
Malawi MEJN
 Mozambique
Philippines
 Tajikistan
 Tunisie

Premier appel a propositions | Processus de sélection | Liste d'experts | Manuel opérationnel

MISES À JOUR

[24-26 Juin 2013] - GPSA Atelier Sud-Sud organisée pour les finalistes
Entre le 24 et 26 Juin, les finalistes de la société civile dans la compétition pour les premiers dons du GPSA se sont réunis pour un atelier de formation intensive avec des experts de la gouvernance et de la société civile. Les participants ont discuté des meilleures pratiques et les défis dans la mise en œuvre des projets d'audit social et ont travaillé sur leurs propositions. Plus d'information sur l'atelier...

[12 septembre 2013] - 'Rethinking social accountability in Africa: Lessons from the Mwananchi Programme' - Soirée de lancement parrainé par GPSA, qui s'est tenue le 12 Septembre à Washington, DC. Lire plus... et Regardez la video
LE DERNIER

PAYS PARTCIPANTS, qui ont signé la lettre d’adhésion au GPSA. Les ONG de ces pays peuvent maintenant participer aux appels du GPSA:
Sénégal, Togo, Paraguay (voir l'histoire)
(Mai 2013)
Mali 
(Juin 2013)
Rwanda, Namibie, République démocratique du Congo
(Juillet 2013)
St Vincent et les Grenadines, Benin, Ghana, Timur Leste
(Aout 2013)

PARTENAIRES MONDIAUX, qui collaborent en matière de réseautage, de connaissances et de financement pour atteindre les objectifs du GPSA. Ce qui suit sont les organisations qui ont rejoint GPSA plus récemment. Pour une liste complète, voir l'onglet "Global Partners».
  • AFIC
  • Twaweza
  • UNICEF
  • A propos
    du GPSA

    A propos du GPSA

     


    L'objectif 
    Le GPSA a pour but d'améliorer les résultats du développement en appuyant le renforcement des capacités pour permettre aux bénéficiaires de s'exprimer et participer davantage. Il contribuera à des réformes de la gouvernance et à l'amélioration des services fournis à l'échelon des pays.

    La stratégie 
    Afin d'atteindre son objectif, le GPSA fournira un appui stratégique et soutenu aux groupes bénéficiaires et aux organisations de la société civile (OSC) des pays en développement qui coopèrent avec leurs gouvernements pour renforcer la transparence et la responsabilisation. Cet appui prendra la forme de financements et d'apports de connaissances. Les dons, octroyés aux OSC dans le cadre d'un appel mondial à propositions , viendront soutenir des activités de renforcement des capacités, de recherche et de diffusion du savoir, d'établissement de réseaux et de mise en œuvre de programmes d'activités en rapport avec la responsabilité sociale ; ces dons seront accordés sur des périodes de trois à cinq ans. Le GPSA établira par ailleurs une plateforme mondiale pour l'échange de savoir et la recherche, destinée en particulier à mesurer et documenter les retombées des interventions menées dans le domaine de la responsabilité sociale.

    Le Manuel opérationnel du GPSA (PDF) définit les modalités techniques présidant au fonctionnement du Partenariat. La stratégie et les lignes directrices du GPSA sont présentées d'une manière plus générale dans le document du Conseil (PDF). Un Résumé analytique (PDF) de ce document est également disponible. Enfin, la fiche intitulée « Le GPSA en bref » (PDF) donne en deux pages un aperçu du programme.

    Pays participants 
    Le GPSA n'opérera que dans les pays dont le gouvernement accepte de s'engager formellement dans le Partenariat. Le processus d'adhésion des États est actuellement en cours à travers le monde. Les pays qui se sont déjà formellement engagés dans le Partenariat sont les suivants :

    1. Antigua et Barbuda
    2. Bangladesh
    3. Biélorussie
    4. Bénin
    5. Colombie
    6.   République démocratique du Congo
    7.   Ghana
    8.   Grenade
    9. Honduras
    10. Indonésie
    11. Jamaique
    12. Jordanie
    13. Kirghizistan
    14. Malawi
    15.   Mali
    16. Moldavie
    17. Mongolie
    18. Maroc
    19. Mozambique
    20.   Namibie
    21.   Niger
    22. Paraguay
    23. Philippines
    24. République dominicaine
    25.   Rwanda
    26.   Sainte-Lucie
    27.   Saint Kitts et Nevis
    28. Sénégal
    29. Tajikistan
    30.   Timor Leste
    31. Togo
    32. Tunisie
    33.   St. Vincent et les Grenadines
    34. Ouganda
    A la suite de l'adhesion d'un pays, des consultations seront conduites aupres de multiples parties prenantes afin de determiner les priorites nationales auxquelles les propositions devront correspondre.
  • Partenaires
    mondiaux

    Partenaires mondiaux du GPSA

     Le Partenariat 
    26 partenaires mondiaux ont exprimé leur appui pour les objectifs et la stratégie du GPSA, et rejoint le Partenariat. Celui-ci tire parti de son association avec ces organisations de diverses façons, en fonction de la nature même de l'organisation partenaire. Certains de ses partenaires lui font part des enseignements tirés de leur expérience concrète ; pour d'autres, l'apport se fait sous forme de communication de savoirs d'ordre théorique, de contributions financières et de mise en place de réseaux.

    A ce jour, la liste des partenaires mondiaux du GPSA se presente ainsi :

    Civil Society Organizations: ACOSOF | Al Bawsala | Alienza ONG | Africa Freedom of Information Centre | Asociacion por los Derechos Civiles | BOAD - Bureau oecumenique d'appui au developpement | CARE International | CARE Bangladesh | CARE Malawi | CCAGG - Concerned Citizens of Abra for Good Governance | CDIS - The Center for Democracy Initiative Sudan | CEPAD - Centre for Peace and Democracy | Cuts International | Civil Society for Poverty Reduction | Cideal | CIVICUS | Concern Universal Mozambique | CORDAID | Development Policy Institute | Elimu Yetu Coalition | Expert Grup Moldova | FrontlineSMS | FUNDAR | Helvetas Swiss Intercooperation | IDAY-International | Instituto de Comunicacion y Desarrollo | ICJ -The Kenya Section of the International Commission of Jurists | International Federation of Red Cross and Red Crescent Societies | Integrity Action | Keystone Accountability | Kind | LYNX -Linking the Youth of Nigeria through Exchange | Malawi Economic Justice Network | Manusher Jonno Foundationn | Moroccan Network of Volunteering Work | Nature Kenya | Overseas Development Institute | Oxfam GB | Oxfam Tajikistan | Fundacion Intermon Oxfam | Partnership for Transparency Fund | Persone Come Noi (PCN) | PLAN International USA | Public Affairs Center | Public and Private Development Center | Results for Development Institute | Revenue Watch Institute | Takamol Foundation for Sustainable Development | VSO International | World Federation of Engineering Organizations (WFEO) | World Learning | World Vision International | Wahana Visi Indonesia | YADE - Youth Association for Development & Environment | IED Afrique | Inter-American Dialogue | Accountability Lab | Twaweza | Young Americas Business Trust | Accountability Lab |

    Foundations: Aga Khan Foundation | Ford Foundation | German Marshall Fund | Inter-American Foundation | Open Society Foundations | Inter-American Foundation |

    Academia: CIESAS | Georgetown University Initiative on Innovation, Development and Evaluation | Johns Hopkins Center for Civil Society Studies | INTEC/CEGES |

    Multilateral Organizations: CLAD - Centro Latinoamericano de Administracion para el Desarrollo | European Commission | UNICEF |



    Les donateurs du GPSA
    A ce jour, le fonds fiduciaire multidonateurs du GPSA a recu un montant de 23 millions de dollars de:
    • la Banque Mondiale
    • la Fondation Ford  

     World Bank Ford Foundation Open Society Foundations 

    En outre, les Open Society Foundations a engagé 3 millions de dollars en financement parallèle au GPSA.
  • Structure de
    Governance

    Structure de gouvernance du GPSA

     
    L'organe de décision du GPSA est le Comité directeur, présidé par la Banque mondiale et composé d'un groupe diversifié et équilibré de représentants d'OSC, de donateurs et de gouvernements. Le Comité directeur fixe les grandes orientations stratégiques du Partenariat et donne son aval aux propositions de dons. Il s'appuie dans son travail sur le Secrétariat, qui est hébergé par l'Institut de la Banque mondiale (WBI).

    Le Comité Directeur du GPSA a été constitué et s'est réuni pour la première fois le 17 décembre 2012 pour définir les orientations stratégiques autour desquelles s'articulera le fonctionnement opérationnel du Partenariat. Le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, et Caroline Anstey, directrice générale de la Banque mondiale, se sont joints aux membres du comité pour discuter, au cours d'une table ronde spécialement organisée pour l'occasion, des enjeux et opportunités clés pour une mobilisation sur les questions de responsabilité sociale et de science de la prestation. Vous pouvez voir ici même le webcast et le blog en direct de ces discussions.

    Cliquez pour agrandir l'illustration :
     


    Membres du premier Comité directeur du GPSA 
    Représentant de la Banque mondiale et Président du Comité directeur
    •  M. Sanjay Pradhan, vice-président en charge de l'Institut de la Banque mondiale
      Président délégué : Randi Ryterman, directrice pour la Gouvernance collaborative à l'Institut de la Banque mondiale
     Membres représentant les États 
    • M. Abu Alam Md. Shahid Khan, secrétaire du ministère des Collectivités territoriales du Bangladesh
    • Mme Magdalena Lizardo, directrice du service d'analyse économique et sociale du ministère de l'Économie de la République dominicaine
    • M. Randson Mwadiwa, secrétaire au Trésor du ministère des Finances du Malawi
     Membres représentant les OSC 
    • Mme Lindsay Coates, vice-présidente exécutive, InterAction
    • M. Said Issa, président du Conseil, ANSA-Monde arabe, et directeur des projets sur le terrain, Association libanaise pour la promotion de la transparence
    • M. Akwasi Aidoo, directeur exécutif, TrustAfrica
    Deux membres suppléants participeront aux réunions du Comité directeur si les membres représentant les OSC ne peuvent être présents. Ceux-ci travailleront en étroite collaboration avec leurs suppléants.
    • M. Marc Purcell, directeur exécutif, Conseil australien pour le développement international (ACFID)
    • Mme Emele Duituturaga, directrice exécutive, Pacific Islands Association of Non Governmental Organisations (PIANGO)
     Membres représentant les donateurs 
    • M. Martin Abregú, directeur pour les Droits de l'homme et la gouvernance, Ford Foundation
    • Mme Annabel Gerry, directrice pour la Gouvernance, les sociétés ouvertes et la lutte contre la corruption, ministère britannique pour le Développement international (DFID)
    • Mme Riina-Riikka Heikka, conseiller, ambassade de Finlande à Washington
    Pour en savoir plus sur la structure de gouvernance du GPSA, veuillez vous reporter à son Manuel opérationnel.
  • Composantes
    du GPSA

    Domaines d'appui

    L'appui fourni par le GPSA s'articule autour de deux axes essentiels :
    1. Un appui financier d'ordre programmatique pour des initiatives visant à améliorer le cadre porteur, ou « écosystème » global, pour la responsabilité sociale, y compris les initiatives et programmes spécifiquement consacrés au secteur de la responsabilité sociale, pour le développement institutionnel des OSC actives dans ce domaine, et pour des activités de création et de diffusion du savoir. Cet appui est centré sur des activités entreprises à l'échelon des pays à l'initiative d'OSC agissant à titre individuel et de coalitions multipartites, ainsi qu'un certain nombre d'initiatives choisies à l'échelle mondiale et régionale.
       
    2. Une plateforme mondiale pour l'échange et la diffusion de connaissances permettant de mettre ce qui se fait de mieux en matière de savoir sur les outils, pratiques et résultats en matière de responsabilité sociale entre les mains des professionnels et décideurs, afin de renforcer ainsi l'efficacité de l'action menée dans le secteur de la responsabilité sociale. Cet aspect consistera notamment à mettre en place et soutenir des réseaux de professionnels, et tout particulièrement ceux destinés à soutenir la collaboration Sud-Sud.
    Les OSC qui répondent à l'appel mondial à propositions pourront soumettre leurs propositions par le biais de la plateforme en ligne du GPSA. L'octroi des dons s'effectuera selon un processus de sélection rigoureux qui comprendra un examen technique par un groupe d'experts et permettra de recueillir l'avis du gouvernement et du public, pour s'achever par une approbation finale du Comité directeur, fondée sur la stratégie globale qu'il a définie pour le GPSA. Les équipes-pays de la Banque mondiale ainsi que ses partenaires sur le terrain joueront un rôle important pour veiller à ce que l'aide du GPSA soit adaptée aux contextes nationaux.

    Le processus d'octroi des dons et les critères d'éligibilité des OSC sont expliqués plus en détail dans le Manuel opérationnel.
    Le tableau ci-dessous présente des exemples d'interventions qui pourront bénéficier de cet appui.

    Cliquez pour agrandir l'illustration :

     
    Pour en savoir plus sur le processus d'octroi des dons et les critères d'éligibilité des OSC, veuillez vous reporter au document du Conseil.
 



Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/VXNLH3SJT0