Le Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale approuve le Partenariat mondial pour la responsabilité sociale

Disponible en: English, العربية, Español

Le 12 juin, le Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale a approuvé le Partenariat mondial pour la responsabilité sociale (GPSA). Comme l'expose le document présenté au Conseil, le GPSA fournira une aide stratégique et durable aux OSC et groupes bénéficiaires intervenant dans le domaine de la responsabilité sociale en vue de favoriser les réformes de la gouvernance et d'améliorer la prestation de services à l'échelon national. Ce soutien se manifestera par (a) la production de connaissances, l'établissement de réseaux et l'apport de financements de manière à renforcer la capacité de la société civile à observer un principe de responsabilité sociale reposant sur des données tangibles ; (b) l'appui aux équipes de la Banque mondiale et à leurs homologues gouvernementaux pour renforcer l'intégration stratégique de la responsabilité sociale dans leurs programmes ; et (c) l'intensification de l'engagement de la Banque mondiale dans ce domaine, en s'appuyant sur l'expérience, les connaissances et les ressources de ses partenaires de développement. Ce partenariat favorisera également le développement et l'accompagnement des réseaux de professionnels, avec une attention particulière pour les réseaux engagés dans des échanges Sud-Sud.

GPSA Evaluation MeetingLe GPSA a vu le jour au lendemain d'un discours du président de la Banque mondiale donné à l'Institut Peterson en avril 2011. Dans cette allocution, Robert Zoellick a appelé à la création d'un nouveau contrat social avec la société civile dans le sillage du Printemps arabe et fait part de l'intention de la Banque mondiale de promouvoir la responsabilité sociale. Ces 12 derniers mois ont vu la Banque mondiale organiser des consultations à grande échelle auprès d'un large éventail de parties prenantes, notamment des organisations de la société civile, des agences gouvernementales et des organismes bailleurs de fonds. Ce sont au total plus de 1 300 parties prenantes dans plus de 60 pays qui ont participé à ces consultations. Le compte-rendu de ces consultations ainsi que les documents de référence sont disponibles sur le site web du GPSA.

Le Comité directeur du GPSA, qui supervisera le programme, sera composé de représentants de chacun des groupes suivants : trois OSC (deux basées dans des pays du Sud et une dans un pays du Nord), trois représentants gouvernementaux des régions dans lesquelles le GPSA sera le plus actif dans sa phase initiale (Afrique, Moyen-Orient et Asie de l'Est), trois organismes bailleurs de fonds participants et un représentant permanent de la Banque mondiale. Le processus de sélection du Comité sera finalisé dans les prochains mois en collaboration avec le personnel de la Banque mondiale, les principaux réseaux d'OSC et le Conseil de la Banque.

GPSA High level DiscussionLe GPSA sera étroitement associé aux stratégies d'aide-pays et aux programmes-pays de la Banque mondiale ; les équipes-pays joueront quant à elles un rôle essentiel dans la mise en œuvre du partenariat. Des appels d'offres seront lancés dans chaque pays après une consultation de plusieurs parties prenantes destinée à identifier les priorités et à garantir le respect des stratégies du pays en question. Un Secrétariat réduit sera constitué au sein de l'Institut de la Banque mondiale pour gérer les opérations quotidiennes du programme.

Le GPSA sera d'abord mis en œuvre à une échelle modeste pour se développer progressivement en un partenariat mondial. La Banque prévoit d'allouer une mise de fonds de 20 millions de dollars à la création du GPSA, répartis sur quatre ans. En collaboration avec d'autres organismes bailleurs, elle s'emploiera à lever des capitaux supplémentaires dans le cadre d'un fonds fiduciaire multidonateurs. Des partenariats seront conclus avec des fondations et des organisations bilatérales qui souhaitent rassembler des fonds et contribuer au partage et à la diffusion des connaissances sur la responsabilité sociale.

Site web du GPSA
Document sur le GPSA soumis au Conseil (a)
Compte-rendu des consultations sur le GPSA (a)

(a) indique une page en anglais.




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/V73NVH4D80