Le président Wolfowitz annonce la nomination de Mademoiselle Ana Palacio, comme Vice-présidente principale et Conseiller juridique général du Groupe de la Banque mondiale.

Disponible en: العربية, English, Español

Contacts:

ÀWashington

Cosma Gatere (202- 458-7170)

cgatere@worldbank.org

 

 

Washington, 16 juin 2006 – « J’ai le plaisir de vous annoncer la nomination de Mademoiselle Ana Palacio, de nationalité espagnole, au poste de Vice-présidente principale et conseiller juridique général du Groupe de la Banque mondiale.

 

J’ai également demandé à Mademoiselle Palacio d’assumer les fonctions de secrétaire général du Centre international pour le règlement des litiges en matière d’investissements.  Une des premières tâches qui lui a été assignée sera de me faire des recommandations, en tant que président du Groupe, sur la façon la meilleure de gérer les travaux importants effectués par l’organisation.

 

Le 15 mars, j’ai chargé un comité de recherche présidé par le directeur financier de la Banque mondiale, M. Vicenzo La Via, et conseillé par le cabinet de conseils en recrutement, Russell Reynolds d’identifier des candidats pour cette fonction.  Vu que le conseiller juridique général du groupe de la Banque sera au service de la direction de la Banque et de son Conseil d’administration, deux membres de ce dernier, MM. Eckhard Deutscher et Erwidayatmo, ont accepté de faire partie du comité pour y représenter le Conseil.  Le comité a effectué des recherches au niveau mondial en vue d’identifier des candidats qualifiés de différents horizons, qui seraient heureux de servir le Groupe de la Banque dans son importante mission.  Lors de ma réunion avec le comité la semaine dernière, ses membres m’ont, de façon unanime, recommandé Mademoiselle Palacio.

 

Tous les membres du comité ont convenu que Mademoiselle Palacio apportera au groupe de la Banque des compétences et une expérience exceptionnelles.  Elle a travaillé dans le secteur privé, dans une entreprise d’exportation, où elle s’est distinguée par son expérience en matière de commerce.  Elle a travaillé dans un grand cabinet d’avocats avant de s’établir à son compte.  Elle a passé huit ans au Parlement européen où elle a fait œuvre de pionnière dans de nouveaux domaines du droit international.  Elle a été une des premières femmes à occuper le poste de ministre des Affaires étrangères en Espagne.  Et, finalement, elle a l’engagement profond de donner aux pauvres la voix dont ils ont besoin pour leur permettre d’échapper à la pauvreté.

 

Bien qu’elle ait commencé sa carrière universitaire dans les mathématiques et l’art de l’ingénieur, elle a finalement trouvé dans le droit sa véritable passion.  Après avoir reçu son diplôme, elle a passé deux ans dans un cabinet privé pour le compte d’une très grande entreprise, Ramon, Ermosila and Abogados.  Elle a ensuite créé son propre cabinet d’avocats, Palacio y Asociados, qui s’est distingué par ses succès dans un tout nouveau domaine, celui des lois espagnoles en termes de leurs relations avec l’accession de l’Espagne à l’Union européenne.

 

De 1994 à 2002, Mademoiselle Palacio a été membre du Parlement européen.  Elle y a présidé la Commission juridique et du marché intérieur, et ensuite la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures.

 

En 2002, le premier ministre espagnol, M. Aznar, nommait Mademoiselle Palacio ministre des Affaires étrangères, la première femme à occuper ce poste.  Dans cette fonction, elle s’est consacrée à l’Union européenne et aux relations transatlantiques, ainsi qu’au renforcement des liens avec les pays du Moyen Orient et de la Méditerranée.  Mademoiselle Palacio a quitté le ministère des Affaires étrangères pour rentrer au Parlement espagnol, où elle préside la Commission mixte pour les affaires européennes.

 

Son expérience juridique a récemment été mise au service de la Banque mondiale, où elle a travaillé en tant que consultante auprès de la Commission de haut niveau des Nations Unies pour l’habilitation juridique des pauvres, présidée conjointement par l’ex-secrétaire d’état, Madeleine Albright, et M. Hernando de Soto.

 

Mademoiselle Palacio a également occupé des fonctions au plus haut niveau dans le Conseil des barreaux européens, l’organe de gouvernance des avocats européens.  Elle est membre du Conseil de fondation, ancien président exécutif de l’Académie de droit européen, et professeur distingué du Collège européen de Parme.  Elle est également membre du Comité de rédaction de la Revue de droit de l’Union européenne.  Mademoiselle Palacio a fait preuve de qualités exceptionnelles en matière de leadership et de gestion, dans ses fonctions de ministre des Affaires étrangères en Espagne.   Elle apporte ses qualifications dans son nouveau poste de premier Avocat général du Groupe de la Banque mondiale. Les mêmes compétences en matière de droit et de diplomatie dont elle a fait preuve dans l’intégration et les progrès du programme commun de l’Union européenne vont également lui servir à renforcer la coordination et le travail d’équipe dans l’ensemble de notre institution, »

 




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/Q1U98Z9ZN0