Info-presse en ligne
Ressources pour les journalistes accrédités
AccÚs membres / Devenir membre

Améliorer la compétitivité des villes de Tanzanie

DerniÚre mise à jour : Mars 2007
L’IDA en action : DĂ©veloppement urbain - AmĂ©liorer la compĂ©titivitĂ© des villes de Tanzanie

DĂ©fi Ă  relever

La dilapidation des infrastructures de base a exacerbé les niveaux élevés de pauvreté urbaine en Tanzanie et le manque de services fondamentaux à la personne. Le gouvernement local avait besoin de capacité pour gérer et financer les villes mal desservies et rendre le secteur urbain plus compétitif.

DĂ©marche

Le projet de rĂ©habilitation du secteur urbain financĂ© par l’IDA s’est attaquĂ© Ă  la pauvretĂ© urbaine en administrant des investissements significatifs en faveur de la rĂ©habilitation et du dĂ©veloppement des infrastructures prioritaires. Il a Ă©galement cherchĂ© Ă  renforcer la gestion urbaine du gouvernement local et la performance financiĂšre dans les zones mal desservies de huit villes (Arusha, Iringa, Morogoro, Mbeya, Moshi, Mwanza, Tabora et Tanga) et, dans une moindre mesure, les villes de Dodoma et Dar-es Salaam.

RĂ©sultats

La prestation de services s’est amĂ©liorĂ©e dans toutes les villes ciblĂ©es par le projet. Les travaux routiers et de drainage ont, en particulier, rĂ©duit les coĂ»ts de fonctionnement des vĂ©hicules, amĂ©liorĂ© l’accessibilitĂ© et la sĂ©curitĂ© et ont rĂ©duit les coĂ»ts d’entretien. Les amĂ©liorations dans les infrastructures de distribution d’eau signifient qu’aujourd’hui 86 % de la population, dans 10 grandes zones urbaines, bĂ©nĂ©ficient d’eau courante, contre 56 % avant l’initialisation du projet.

Principales réalisations :
- Les rĂ©seaux de distribution d’eau dans les villes ciblĂ©es par le projet ont permis d’avoir accĂšs Ă  l’eau courante 24 heures sur 24. Le temps passĂ© chaque jour Ă  puiser de l’eau, tĂąche principalement rĂ©alisĂ©e par les femmes et les enfants, est passĂ© de deux heures et demi en moyenne Ă  moins d’une demi-heure.
- Le projet a soutenu la crĂ©ation d’autoritĂ©s en charge de l’assainissement de l’eau en ville, qui sont gĂ©rĂ©es de maniĂšre efficace et dont les recettes sont passĂ©es de l’équivalent d’environ 3 millions de dollars en 1996 Ă  l’équivalent d’environ 10 millions de dollars en 2004.
- Le recouvrement de l’impĂŽt foncier a augmentĂ© de 233 % en 2004/05, comparativement au niveau de 1996.
- Un total de 1 508 personnes, principalement des employĂ©s municipaux, ont Ă©tĂ© formĂ©es, ce qui leur a permis de mieux respecter les Ă©chĂ©ances liĂ©es aux dĂ©cisions et aux rapports et d’amĂ©liorer les relations de travail.
- Les systĂšmes d’assainissement ont Ă©tĂ© rĂ©habilitĂ©s et nettoyĂ©s dans sept villes, et 14 bassins de boues ainsi que 26 bassins de traitement ont Ă©tĂ© construits. En outre, 12,9 conduites d’égout ont Ă©tĂ© rĂ©habilitĂ©es ou construites, et 28 puits de stockage d’urgence et canalisations ont Ă©tĂ© installĂ©s, ce qui a permis Ă  environ 100 000 personnes d’avoir accĂšs Ă  de l’eau potable dans les zones pĂ©riurbaines.
- Un assainissement amĂ©liorĂ© et une meilleure gestion des dĂ©chets solides et des services de distribution d’eau et d’égouts ont conduit, semble-t-il, Ă  une baisse de l’incidence des maladies transmissibles.
- À Dar es Salaam, 20,8 km de routes ont Ă©tĂ© rĂ©habilitĂ©s. De plus, un grand nombre d’infrastructures de base ont Ă©tĂ© rĂ©habilitĂ©es : 102 km de routes avec des canaux de drainage secondaires, 13 arrĂȘts d’autobus, 311 toilettes dans 188 écoles, ainsi que huit lieux d’immersion des dĂ©chets solides ont Ă©tĂ© amĂ©liorĂ©s.
- Les huit villes ciblĂ©es par le projet se sont toutes classĂ©es au premier rang du Concours pour la santĂ© et l’environnement de 2003 et 2004.

Contribution

- Le coĂ»t total du projet s’est Ă©levĂ© Ă  135,2 millions de dollars, dont 97,7 millions de dollars en provenance de l’IDA pour la pĂ©riode de 1997 Ă  2004.
- Forte de son expĂ©rience mondiale et de son engagement au long cours dans le secteur depuis 1975, l’IDA a aidĂ© le gouvernement de Tanzanie Ă  dĂ©velopper et mettre en place son cadre politique et sa stratĂ©gie d’exĂ©cution pour la gestion urbaine, la prestation de services et les investissements en infrastructures.
- Le cadre de gestion urbaine a fourni la base de l’harmonisation de l’aide des bailleurs de fonds et de l’augmentation des investissements dans le secteur de l’eau.

Partenaires

L’Allemagne, l’Irlande, les Pays-Bas.

Prochaines Ă©tapes

Le projet s’est avĂ©rĂ© ĂȘtre une dĂ©marche efficace pour Ă©tablir un gouvernement local viable financiĂšrement et capable de fournir des services de maniĂšre durable. De ce fait, le projet sert de base pour une meilleure capacitĂ© institutionnelle et une meilleure durabilitĂ© financiĂšre des gouvernements locaux. Cette amĂ©lioration a, Ă  son tour, accĂ©lĂ©rĂ© le dĂ©veloppement d’un programme de dĂ©centralisation plus exhaustif. D’autres opĂ©rations de l’IDA se sont basĂ©es sur ses succĂšs, comme en tĂ©moigne le programme du secteur de l’eau.

En savoir plus

Projet de réhabilitation du secteur urbain (1996-2004)
Documents du projet




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/TKT51IF610