Info-presse en ligne
Ressources pour les journalistes accrédités
Accès membres / Devenir membre

B√©larus : Ma√ģtriser l'√©nergie dans les b√Ętiments publics

Disponible en: Espa√Īol, English
B√©larus : Rendement √©nerg√©tique des b√Ętiments publics

Ma√ģtriser l'√©nergie, augmenter l'autonomie √©nerg√©tique et r√©duire les √©missions de carbone au B√©larus


Vue d'ensemble

Le projet a permis de traiter les objectifs prioritaires du gouvernement du B√©larus : r√©duire la d√©pendance √©nerg√©tique du pays et accro√ģtre le rendement √©nerg√©tique. Les √©l√®ves, les enseignants, les m√©decins et les patients ont b√©n√©fici√© de services de chauffage et d'√©clairage am√©lior√©s dans 745 √©tablissements du secteur social, dans toutes les r√©gions du B√©larus. La consommation de chaleur a recul√© de 50 %, celle d'√©lectric√© de 15 %.

multimédia (a)
Diaporama

Défi

Dans les ann√©es 90, le gouvernement du B√©larus a demand√© √† la Banque mondiale de lui apporter une assistance pour am√©liorer le rendement √©nerg√©tique des b√Ętiments publics. Les sous-secteurs de la sant√© et de l'√©ducation souffraient d'un manque de financement alors que des installations de chauffage et d'√©clairage mal con√ßues et mal entretenues gaspillaient de l'√©nergie ‚ÄĒ les ressources consacr√©es √† cette derni√®re pouvaient servir des fins plus directement li√©es √† ces secteurs, comme l'achat de livres, de m√©dicaments et de mat√©riel. L'habitabilit√© et la fonctionnalit√© des b√Ętiments √©taient alt√©r√©es par des environnements thermiques mal √©quilibr√©s et instables qui g√™naient les services dans l'accomplissement de leurs missions : enseigner et soigner. Par ailleurs, les param√®tres d'intensit√© lumineuse et de puissance d'√©clairage, inf√©rieurs aux normes √©l√©mentaires, provoquaient fatigue et irritations oculaires.

La mise en Ňďuvre du Programme national d'√©conomies d'√©nergie visant √† am√©liorer le rendement √©nerg√©tique par le remplacement ou l'installation de nouveaux √©quipements sobres en √©nergie r√©clamait des moyens financiers consid√©rables.


Démarche

Le projet pr√©voyait notamment des mesures destin√©es √† am√©liorer l'environnement fonctionnel et sanitaire des √©tablissements du secteur social, priorit√© √©tant donn√©e √† la baisse de la consommation d'√©nergie. Il r√©am√©nageait les b√Ętiments de mani√®re √† encourager une utilisation plus rationnelle des ressources, √† r√©duire les co√Ľts d'exploitation et de maintenance des √©coles, des centres m√©dicaux et d'autres services sociaux tels que les orphelinats et les centres sociaux pour les personnes √Ęg√©es et handicap√©es. Il comportait deux grands volets : a) des mesures de mise √† niveau √©nerg√©tique des √©tablissements scolaires et m√©dicaux et les am√©liorations associ√©es du c√īt√© de l'offre, notamment en ce qui concernait l'enveloppe des b√Ętiments et les syst√®mes de chauffage, ainsi que la conversion ou le remplacement des chaudi√®res autonomes, et b) une assistance technique √† l'ex√©cution du projet, dont des audits techniques et financiers, la poursuite de la campagne de sensibilisation du public, la formation du personnel du Service de gestion du projet et le financement d'√©tudes et d'ateliers.


Résultats

Le projet a √©t√© cl√ītur√© en d√©cembre 2010, avec les r√©sultats suivants :

  • Au total, 207 100 √©l√®ves, enseignants, patients et membres du personnel m√©dical ont b√©n√©fici√© des am√©liorations apport√©es aux b√Ętiments ;
  • Quelque 745 b√Ętiments du secteur social ont √©t√© mis en conformit√© gr√Ęce √† l'am√©lioration du rendement √©nerg√©tique, et l'√©clairage de 300 √©tablissements scolaires a √©t√© mis √† niveau ;
  • Au total, 42 chaufferies et 541 sous-stations de chauffage ont √©t√© r√©nov√©es ;
  • Huit sites pilotes affichant des mesures de rendement √©nerg√©tique ont √©t√© mis en service;
  • Les fen√™tres de 84 √©tablissements sociaux ont √©t√© remplac√©es par des mod√®les √©co√©nerg√©tiques ;
  • Hausse du confort des b√Ętiments publics et r√©sidentiels et am√©lioration des indicateurs sanitaires(baisse de 15 % √† 20 % des troubles oculaires chez les enfants scolaris√©s, et de 20 % √† 30 % des maladies et accidents dans plusieurs √©coles). Augmentation de la luminosit√©, pass√©e de 200-300 lux √† plus de 500 lux, parall√®lement √† une baisse de 15 % de la consommation √©lectrique.
  • Diminution substantielle de la consommation d'√©nergie dans les b√Ętiments mis √† niveau ‚ÄĒ les √©conomies en ressources combustibles et √©nerg√©tiques s'√©l√®vent √† 243 300 MWh/an.
  • La r√©duction des √©missions de CO2 associ√©e au projet totalise 40 000 tonnes/an.
  • Participation renforc√©e des b√©n√©ficiaires (enseignants, √©l√®ves, parents et personnel hospitalier) aux campagnes d'√©conomie d'√©nergie et √† l'utilisation des √©tablissements sociaux (cr√©ation d'un Mus√©e du rendement √©nerg√©tique √† Gomel ; participation de l'ensemble des √©tablissements scoalaires aux Journ√©es des √©conomies d'√©nergie, etc.)

Contribution de la Banque mondiale

En 2001, un pr√™t de 22,6 millions de dollars de la BIRD et un don associ√© de 1 million de dollars du Fonds PHRD √† l'appui de la lutte contre le changement climatique ont √©t√© approuv√©s, suivis d'un financement compl√©mentaire de 15 millions de dollars  en 2007. Le don a financ√© la conversion de la chaudi√®re de Bolovliany √† la biomasse.

Une √©tude r√©alis√©e par la Banque mondiale sur l'augmentation de la production de ressources √©nerg√©tiques au B√©larus a √©valu√© les ressources nationales en bois et en tourbe, estim√© les investissements n√©cessaires dans l'approvisionnement en combustibles et la production √©nerg√©tique et r√©alis√© une analyse co√Ľt-b√©n√©fice de la viabilit√© de projets de biomasse √† grande √©chelle comportant une estimation du prix d'√©quilibre du gaz naturel.


Partenaires

La Banque mondiale finance les programmes nationaux d'√©conomies d'√©nergie. Son √©quipe a travaill√© en √©troite coop√©ration avec le D√©partement du rendement √©nerg√©tique de la Commission nationale de normalisation et son Service de gestion du projet, ¬ę RUE Belinvestenergosberezhenie ¬Ľ, ainsi qu'avec le minist√®re de l'√Čnergie et les comit√©s ex√©cutifs des oblasts.


Perspectives

Ces quinze derni√®res ann√©es, le B√©larus a accompli des progr√®s consid√©rables sur le front des √©conomies d'√©nergie. Plusieurs programmes nationaux de rendement √©nerg√©tique ont √©t√© adopt√©s, et les investissements dans ce domaine ont atteint quelque 3,86 milliards de dollars. L'autonomie √©nerg√©tique a √©galement progress√©, comme le montre la hausse des combustibles locaux dans le bilan √©nerg√©tique national.

L'exécution réussie du Projet de modernisation de l'infrastructure sociale a ouvert la voie à de futures opérations de la Banque mondiale au Bélarus, notamment le Projet de remise en état suite à la catastrophe de Tchernobyl et le Projet de rendement énergétique, et favorisé les échanges relatifs à des réformes de plus grande envergure du secteur de l'énergie.
Les autorités ont manifesté leur intérêt à poursuivre leur coopération avec la Banque dans le domaine de l'efficacité énergétique.


Bénéficiaires

  • Selon Viktor Mikhnev, directeur adjoint du Centre national d'h√©matologie et de transfusion sanguine de Minsk : ¬ę Les chaudi√®res automatiques ont r√©duit la consommation de chaleur de 40 √† 50 %. Pour cette seule ann√©e, les √©conomies d√©rivant de la baisse de la consommation √©nerg√©tique ont √©t√© de 18 %. Cela nous a permis de r√©duire les co√Ľts, ce qui est capital pour des organismes financ√©s sur le budget de l'√Čtat. Il nous faut maintenant trouver des entreprises bien √©tablies pour assurer une maintenance de haute qualit√©. ¬Ľ
  • Le responsable de l'√©cole secondaire n¬į 3 de la ville de Nesvizh, dans l'oblast de Minsk : ¬ę Auparavant, √† chaque fois que les autorit√©s sanitaires et √©pid√©miologiques nous rendaient visite, nous avions des plaintes ‚Äď l'√©clairage √©tait mauvais, il faisait trop sombre. Mais nous ne pouvions rien faire pour y rem√©dier. Maintenant, elles sont contentes de nous. Et nous sommes contents. Les classes sont suffisamment √©clair√©es, et nous n'avons plus de plaintes. ¬Ľ

(a) indique une page en anglais.




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/M2L8SE5EF0