Info-presse en ligne
Ressources pour les journalistes accrédités
Accès membres / Devenir membre

Cambodge : Projet d’appui au secteur de l’éducation

Disponible en: English, Español
Cambodge
Projet d'appui au secteur de l'éducation ‎
Améliorer l'accès à l'éducation et la qualité de l'enseignement

Vue d'ensemble

Le Projet d'appui au secteur de l'éducation, qui a démarré en 2005, aide le gouvernement à atteindre son objectif d'élargissement de l'accès aux services éducatifs en remédiant aux contraintes liées à l'offre, la demande, la qualité et l'efficacité, une importance particulière étant accordée aux communautés pauvres et mal desservies. Le projet vise à multiplier les établissements scolaires dans les zones défavorisées, à faire bénéficier les enfants pauvres de programmes de bourses d'études, à dispenser des formations et renforcer les capacités au niveau local pour améliorer les services d'éducation, et à remédier aux questions spécifiquement liées à la mise en œuvre. Plus de 27 000 élèves du premier cycle de l'enseignement secondaire (soit de la 7e à la 9e année d'études) ont reçu une bourse pour aller jusqu'au bout des neuf années d'éducation de base, et plus de 6 300 professeurs des écoles primaires ont reçu une formation pour enseigner au premier cycle de l'éducation secondaire.

multimédia (a)

Défi

Les principaux défis à relever par le système éducatif au Cambodge consistent à faire en sorte que les enfants — et tout particulièrement les enfants pauvres— poursuivent leurs études au-delà de l'école primaire, à améliorer la qualité des enseignants et à réduire le ratio élèves/enseignant (qui est de 49 élèves par enseignant dans le primaire). Les enfants sont censés contribuer, par leur travail, aux moyens de subsistance des familles, ce qui nuit directement à leur scolarisation. Les dépenses des ménages directement liées à la scolarisation, comme les frais de transport, l'argent de poche ou les cours particuliers, restent considérables pour la majorité des familles cambodgiennes. En raison de ces défis, le Projet d'appui au secteur de l'éducation a été conçu pour inclure des mesures visant à attirer et retenir les enfants dans le système scolaire et, dans le même temps, à attirer, retenir, former et motiver les enseignants de façon à réduire les taux d'abandon et à améliorer la qualité de l'enseignement. Il prévoit des programmes d'incitations sous la forme de subventions en espèces ou en nature destinées aux enfants pauvres et conditionnées à l'assiduité.


Démarche

Aux côtés de ses partenaires de développement, l'Association internationale de développement (IDA) a largement soutenu l'adoption par les pouvoirs publics de réformes institutionnelles (Plan stratégique d'éducation notamment) destinées à atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement relatifs à l'éducation. Des analyses détaillées et le dialogue engagé avec les autorités nationales se sont accompagnés de projets financés par l'IDA et par un fonds fiduciaire multidonateurs (Fonds catalyseur de l'Initiative pour la mise en œuvre accélérée du programme Éducation pour tous).


Les principaux objectifs de la stratégie du gouvernement pour améliorer l'éducation sont notamment :

  • la garantie d'un accès équitable aux services d'éducation pour la petite enfance, à l'enseignement primaire (six années d'études) et au premier cycle de l'enseignement secondaire (trois années d'études) en réduisant les obstacles liés aux coûts et en investissant dans les installations des zones ciblées, à savoir les zones rurales les plus pauvres dont les écoles sont surchargées ;
  • l'amélioration de la qualité et de l'efficacité des services grâce à une décentralisation accrue de la gestion des écoles, un meilleur perfectionnement professionnel des enseignants et la mise à disposition de matériel pédagogique ;
  • l'instauration de systèmes nationaux d'évaluation et de normes pour les enseignants ;
  • le renforcement des systèmes d'enseignement supérieur et de leurs capacités ;
  • le renforcement des capacités institutionnelles d'administration des services d'éducation et de mise en œuvre des mécanismes de contrôle de la qualité.
Grâce à la bourse que j'ai reçue et au soutien sans faille de ma mère pour mes études, je crois que j'atteindrai mon but.

Meas Sokhunthea, élève,
école secondaire de Preah An Kosa


Résultats

Le projet a permis d'obtenir les résultats suivants :

  • 27 502 élèves du premier cycle de l'enseignement secondaire ont reçu des bourses pour aller jusqu'au bout des neuf années d'éducation de base ;
  • le taux d'abandon au cycle primaire a été réduit de 10,8 à 8,8 % entre les années scolaires 2006/07 et 2009/10 ;
  • 6 343 enseignants du primaire ont été formés pour pouvoir enseigner jusqu'à la troisième année du premier cycle de l'enseignement secondaire ;
  • 908 directeurs d'école ont reçu une formation à l'encadrement des établissements scolaires ;
  • 234 établissements d'enseignement secondaire et 13 établissements d'enseignement primaire qui avaient un nombre insuffisant de salles de classe ont été agrandis. Des systèmes nationaux d'évaluation ont été mis au point. Des épreuves de mathématiques et de khmer se sont déroulées au milieu du cycle d'enseignement primaire et au début et à la fin du premier cycle d'enseignement secondaire, et une deuxième série d'épreuves a commencé ;
  • des normes d'accréditation pour les établissements d'enseignement supérieur ont été formalisées et des procédures d'évaluation sont en cours de formalisation ;
  • le pays a finalisé sa vision et sa stratégie pour l'enseignement secondaire à l'horizon 2020.

La part du projet financée par un fonds fiduciaire, à savoir le Programme d'action pour l'appui à grande échelle du secteur de l'éducation (ESSUAP), a obtenu les résultats suivants :

  • 5 161 élèves ont reçu des transferts conditionnels en espèces pour leur permettre de compléter leurs six années d'études primaires ;
  • 159 établissements primaires ont reçu une subvention pour l'amélioration des écoles ;
  • 160 programmes communautaires au niveau préscolaire et 150 programmes de garde d'enfants à domicile ont été créés ;
  • 1 120 directeurs du primaire ont reçu une formation à l'encadrement.
J'ai obtenu une bourse pour les trois années du premier cycle de l'enseignement secondaire. Je reçois 60 dollars par an. Avec cet argent, j'ai acheté des livres, mes uniformes et un vélo. Et j'ai donné le reste à ma mère
pour qu'elle puisse acheter à manger.

Pov Theary, élève,
école secondaire de Borkeo


Contribution de la Banque mondiale

Le coût total du projet, qui est de 30 millions de dollars, est financé par l'IDA à hauteur de 28 millions de dollars. En outre, le fonds fiduciaire multidonateurs du FTI fournit 57,4 millions de dollars à l'appui de la mise en œuvre de l'ESSUAP.


Partenaires

Trente partenaires de développement contribuent au fonds fiduciaire multidonateurs du FTI, qui fait partie de l'initiative pour l'accélération du programme Éducation pour tous.


Perspectives

L'ESSUAP se poursuivra jusqu'au 30 juin 2012 et s'articulera autour des axes suivants :

  • Éducation pour la petite enfance : création de 650 nouvelles classes préscolaires, 150 programmes de garde d'enfants à domicile et 150 programmes communautaires d'éducation préscolaire et construction de 25 bâtiments préscolaires et d'un centre de formation des enseignants préscolaires ;
  • Éducation primaire  : construction de 650 bâtiments scolaires ; octroi de subventions à l'amélioration des écoles et de matériel pédagogique supplémentaire à 650 établissements ; octroi de transferts conditionnels espèces à 10 000 élèves du primaire ; formation de 15 000 enseignants à des méthodologies axées sur l'enfant et de 1 500 directeurs d'école à l'encadrement et la gestion.

La Banque mondiale complète ces efforts en accordant une attention croissante à l'égard de l'enseignement supérieur. Elle a récemment approuvé un financement de l'IDA pour un projet d'amélioration de la qualité et des capacités de l'enseignement supérieur qui vise à améliorer la gouvernance et la gestion de l'enseignement supérieur, à soutenir la recherche et à accorder des bourses d'études aux étudiant défavorisés.


(a) indique une page en anglais.

 

Pour en savoir plus, veuillez consulter le site des Projets.



Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/1WCOEGBSY0