Info-presse en ligne
Ressources pour les journalistes accrédités
AccÚs membres / Devenir membre

La Banque mondiale appuie un audacieux projet marocain de centrale solaire

Disponible en: Español, Ű§Ù„ŰčŰ±ŰšÙŠŰ©, English
Communiqué de presse n°:2012/140/MNA

WASHINGTON, 17 novembre 2011 – La Banque mondiale a approuvĂ© aujourd’hui des prĂȘts d’un montant de 297 millions de dollars destinĂ©s Ă  aider le Maroc Ă  financer le projet de centrale solaire Ă  concentration de Ouarzazate. Il s’agit d’une avancĂ©e historique vers la rĂ©alisation d’une des premiĂšres centrales nord-africaines Ă  grande Ă©chelle de ce type visant Ă  exploiter les vastes ressources en Ă©nergie solaire de la rĂ©gion.

 

Cette dĂ©cision du Conseil des administrateurs de la Banque mondiale va permettre au Maroc de montrer la voie en rĂ©alisant le premier projet du plan de dĂ©veloppement Ă  faible intensitĂ© en carbone dans le cadre de l’ambitieux programme de dĂ©veloppement des centrales solaires Ă  concentration (CSP) au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. La Banque internationale pour la reconstruction et le dĂ©veloppement, branche du Groupe de la Banque mondiale qui octroie des prĂȘts aux gouvernements des pays en dĂ©veloppement, accordera un prĂȘt de 200 millions de dollars, tandis que le Fonds pour les technologies propres fournira un prĂȘt de 97 millions de dollars.

 

« La Banque mondiale est fiĂšre d’apporter le financement nĂ©cessaire Ă  la rĂ©alisation de cet investissement de grande envergure dans une Ă©nergie renouvelable » a dĂ©clarĂ© Robert B. Zoellick, PrĂ©sident du Groupe de la Banque mondiale. « Ouarzazate, qui confirme l’engagement du Maroc en faveur d’une croissance Ă  faible intensitĂ© de carbone, pourra dĂ©montrer l’énorme potentiel de l’énergie solaire dans les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Dans le contexte actuel de transformation de l’Afrique du Nord, ce projet solaire permettra de dĂ©velopper le potentiel technologique, de crĂ©er de nombreux emplois dans la rĂ©gion, d’aider l’Union europĂ©enne Ă  atteindre ses objectifs d’énergie Ă  faible Ă©mission de carbone et d’accroĂźtre l’intĂ©gration Ă©conomique et Ă©nergĂ©tique de la zone MĂ©diterranĂ©e. C’est une solution gagnante sur de multiples plans ».

 

Avec une capacitĂ© de 500 MW, le complexe solaire de Ouarzazate, premier site du programme, sera l’une des plus grandes centrales CSP du monde. Ce sera une Ă©tape importante pour la rĂ©alisation du Plan national marocain qui prĂ©voit le dĂ©ploiement d’une capacitĂ© de production d’énergie solaire de 2 000 MW d’ici 2020.

 

La Banque mondiale appuie le Plan national d’énergie solaire du Maroc depuis son lancement en 2009 ; elle consent aujourd’hui ce prĂȘt important pour cofinancer le dĂ©veloppement et la construction de la premiĂšre phase du projet de centrale Ă  capteurs cylindro-paraboliques de Ouarzazate, dans le cadre d’un partenariat public-privĂ© entre l’Agence marocaine d’énergie solaire (MASEN) et un partenaire privĂ©. La phase 1 de la centrale de Ouarzazate concerne une premiĂšre tranche de 160 MW qui permettra au Maroc de faire l’économie de 240 000 tonnes Ă©quivalent CO2 par an.  

 

Le projet de Ouarzazate contribuera Ă©galement Ă  rĂ©aliser les objectifs du Maroc en matiĂšre de sĂ©curitĂ© Ă©nergĂ©tique, de crĂ©ation d’emplois et d’exportation d’énergie. Leader de l’énergie propre dans la rĂ©gion, le Maroc relĂšve ainsi le dĂ©fi des engagements internationaux qu’il a pris lors des deux derniers sommets des Nations Unies sur le climat et dans le cadre de l’Union pour la MĂ©diterranĂ©e.

 

« La premiĂšre phase du projet de Ouarzazate est dĂ©cisive pour le succĂšs du programme solaire marocain. » a indiquĂ© Mustapha Bakkoury, PrĂ©sident du MASEN. « Tout en rĂ©pondant Ă  des prĂ©occupations Ă©nergĂ©tiques et environnementales, elle reprĂ©sente une opportunitĂ© unique de croissance verte, de crĂ©ation d’emplois verts et d’amĂ©lioration de l’intĂ©gration du marchĂ© rĂ©gional. Elle ouvrira la voie d’une concrĂ©tisation positive des initiatives rĂ©gionales partageant la mĂȘme vision (Plan solaire mĂ©diterranĂ©en, Initiative industrielle Desertec, Medgrid, Initiative en faveur du monde arabe de la Banque mondiale). L’appui apportĂ© par des institutions financiĂšres internationales telles que la Banque mondiale, par le biais d’une aide au dĂ©veloppement mais aussi d’une aide spĂ©cifique Ă  la lutte contre le changement climatique, est essentiel pour assurer la viabilitĂ© Ă©conomique du dispositif global », a ajoutĂ© M. Bakkoury.

Le prĂȘt accordĂ© au projet de Ouarzazate se place dans le droit fil de l’engagement de la Banque mondiale d’intensifier les financements qui aident les pays en dĂ©veloppement Ă  lutter contre le changement climatique et Ă  emprunter la voie d’un dĂ©veloppement Ă  faible taux d’émission. Le portefeuille d’énergie renouvelable du Groupe de la Banque mondiale est passĂ© d’un montant total de 3,1 milliards de dollars pour les exercices 2008-2009 Ă  4,9 milliards de dollars en 2010-2011. Compte tenu de l’extension du portefeuille global de l’énergie sur la mĂȘme pĂ©riode, la part de l’énergie renouvelable est passĂ©e de 20 Ă  23 %.

À propos du projet: la Banque mondiale, le Fonds pour les technologies propres, la Banque africaine de dĂ©veloppement, la Banque europĂ©enne d’investissement, l’Agence française de dĂ©veloppement, la FacilitĂ© d'investissement pour le voisinage de l’Union europĂ©enne et le Kreditanstalt fĂŒr Wiederaufbau travaillent avec le MASEN et un partenaire privĂ© sĂ©lectionnĂ© par voie concurrentielle Ă  la concrĂ©tisation de Ouarzazate I.

 

Contacts:

 

À Washington: Heather Worley (202) 458-4857, hworley@worldbank.org

Tina Taheri (202) 473-1075, ttaheri@worldbank.org

 

À Rabat: Anwar Soulami (212) 537-636-050, asoulami@worldbank.org

Ibtissam Alaoui (212) 537-636-050, ialaoui@worldbank.org

 

Radio et télévision: Natalia Cieslik +1 202-458-9369, ncieslik@worldbank.org

 

 

Pour de plus amples informations, consultez

http://awi.worldbank.org/content/awi/en/home/featured/solar_power_morocco.html

 

http://go.worldbank.org/1872SHJT70

 

Nous sommes aussi sur Facebook : http://www.facebook.com/worldbank

Suivez l’actualitĂ© de la Banque mondiale sur Twitter : http://www.twitter.com/worldbank

Vous pouvez aussi nous trouver sur YouTube : http://www.youtube.com/worldbank

 


Pour en savoir plus, veuillez consulter le site des Projets.



Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/Z8PQ5CT6J0