Info-presse en ligne
Ressources pour les journalistes accrédités
Accès membres / Devenir membre

Afghanistan : Fiche de résultats

Disponible en: English
 Protéger les habitants du Yémen contre les inondations saisonnières

Afghanistan : Appuyer le renforcement de l'État et le développement


Vue d'ensemble

L'Afghanistan a accompli des progrès remarquables dans un grand nombre de domaines. D'importants résultats ont été obtenus en termes de développement dans la santé, l'éducation, la microfinance, l'irrigation et les moyens de subsistance ruraux, et des améliorations progressives ont été réalisées dans la gestion des finances publiques. Les résultats obtenus à ce jour reflètent le soutien massif de la communauté internationale pour la reconstruction de l'Afghanistan ainsi que les efforts et l'ingéniosité de nombreux Afghans qui réussissent à continuer de fournir des services dans des conditions particulièrement difficiles.

Fiche intégrale (4 pages)
Appuyer le renforcement de l'État et le développement
(a) (PDF, mars 2011)

Défi

À la fin de 2001, après la chute des talibans et près de trente ans de conflit, l'Afghanistan s'est trouvé face à des défis immenses. Depuis, des progrès importants ont été réalisés. En 2010, le gouvernement de afghan a entamé le processus de Kaboul, qui vise à faire en sorte que la direction des opérations et la responsabilité du développement de l'Afghanistan au cours des prochaines années reviennent entièrement aux Afghans. Vingt-trois programmes de priorités nationales ont été mis en route, qui couvrent des domaines tels que la gouvernance, la fourniture de services et l'infrastructure. Le gouvernement a demandé aux bailleurs de fonds d'aligner leurs programmes sur ses programmes prioritaires afin de coordonner et de cibler les efforts de développement à l'appui des principes de l'efficacité de l'aide.


Démarche

L'IDA, après plus de vingt années de désengagement en Afghanistan en raison des conflits, joue aujourd'hui un rôle clé pour soutenir le peuple afghan. Les programmes de l'IDA sont alignés sur les programmes de priorités nationales et les appuient. Ces programmes ont été identifiés par le gouvernement afghan comme étant essentiels pour le développement du pays et le processus de transition. La stratégie de l'IDA est axée sur trois composantes clés : (i) renforcer les capacités de l'État et sa responsabilisation envers ses citoyens ; (ii) promouvoir la croissance de l'économie rurale et améliorer les moyens de subsistance ruraux ; et (iii) appuyer la croissance du secteur privé. Depuis avril 2002, l'IDA a engagé plus de 2,1 milliards de dollars pour 41 projets de développement et de reconstruction d'urgence et quatre opérations d'appui budgétaire au moyen de dons et crédits (prêts à taux zéro). Au 28 février 2011, l'IDA finançait 30 projets actifs en Afghanistan pour un montant d'engagements nets de plus de 900 millions de dollars. La Banque mondiale administre aussi deux fonds fiduciaires : le guichet pour l'Afghanistan du Fonds de développement social du Japon (JSDF) et le Fonds fiduciaire pour la reconstruction de l'Afghanistan (ARTF).


Résultats

▪▪ Les efforts d'autonomisation des communautés ont atteint 19 millions de personnes dans l'ensemble des 34 provinces du pays. Au 4 mars 2011, environ 26 623 communautés s'étaient mobilisées, et 26 311 communautés avaient élu des Conseils de développement communautaire (CDC). Au total, 45 220 sous-projets ont été menés à bien à ce jour.

▪▪ Le Projet national d'accès rural d'urgence (NERAP) est en place pour assurer un accès tout au long de l'année aux zones rurales. Depuis 2007, plus de 1 251 kilomètres de routes de districts et de villages et plus de 9 000 mètres de structures de drainage d'assainissement ont été construits.

▪▪ Depuis 2003, 762 systèmes d'irrigation traditionnels à moyenne et grande échelle couvrant plus de 687 000 hectares de terre dans diverses régions du pays ont été remis en état. En outre, 138 000 hectares supplémentaires sont maintenant irrigués, et les rendements agricoles ont fortement augmenté.

▪▪ Introduite pour la première fois en 2003, la microfinance s'est rapidement étendue pour combler les insuffisances énormes des services financiers résultant de la portée limitée du secteur bancaire. À ce jour, le projet a apporté plus de 168 millions de dollars de fonds. Il y a désormais 14 institutions de microfinance (IMF), avec un réseau de 294 succursales dans 26 provinces, et plus de 429 989 clients. Soixante pour cent des clients sont des femmes et 30 % des entreprises sont gérées par des femmes.

▪▪ Dans le cadre de la composante horticulture du Projet pour l'horticulture et l'élevage, plus de 2 700 hectares de nouveaux vergers (vignes, abricotiers, amandiers, et grenadiers) ont déjà été plantés, et plus de 600 femmes ont participé au programme.

Témoignages


Dans notre village, la plupart des gens vivent de l'agriculture d'une façon ou d'une autre. Alors, pour nous en sortir, il était essentiel d'augmenter autant que possible notre production agricole.

Haji Abdul Qahar, agriculteur

Partenaires

L'ARTF est un partenariat entre la communauté internationale et le gouvernement afghan en vue d'améliorer l'efficacité des efforts de reconstruction. Depuis le début de 2002, 32 bailleurs de fonds ont apporté plus de 4,1 milliards de dollars, ce qui fait de l'ARTF la plus grande source de financement pour le budget afghan (à la fois pour les dépenses d'exploitation et les programmes de développement).


Perspectives

Les réalisations de l'Afghanistan au cours des dix dernières années ont été impressionnantes à de nombreux égards. Les prochaines années seront cruciales pour renforcer la capacité des institutions afghanes à fournir des services de base au niveau national et consolider et étendre les acquis du développement économique. Le rôle de l'IDA au cours de cette période — au-delà de l'apport de ses ressources — doit consister à continuer de défendre ces principes, et aider le gouvernement à prioriser et à utiliser efficacement ses propres ressources.

(a) indique une page en anglais.




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/CESWHW95Z0