La Banque Mondiale Approuve 80 Millions De Dollars Pour La Reduction De La Pauvrete À Madagascar

Disponible en: English
Communiqué de presse n°:2006/021/AFR

Media contact:

A Washington:

Aby Toure   (202) 473 8303

akonate@worldbank.org

Au Madagascar:

Jocelyn Rafidinarivo (261-20) 22 560 00

(261-33) 12 087 77

jrafidinarivo@worldbank.org

 

 

Washington DC le 12 juillet 2005 -   Le Conseil d’Administration de la Banque Mondiale a accordé un *financement de l’Association Internationale de Développement (IDA) d’un montant de 80 millions de dollars, pour le Second Crédit d’Appui à la Réduction de la Pauvreté (CARP II) afin d’appuyer le Document de réduction de la Pauvreté du Gouvernement de Madagascar.

 

Ce même crédit appuiera aussi l’expansion de l’accès à l’eau potable à travers le programme Eau Pour Tous, améliorera les résultats sanitaires et fournira une protection contre les chocs naturels ou économiques.

 

En matière de gouvernance, le CARP II appuiera le gouvernement  dans la poursuite de la mise en œuvre de son Plan d’Actions Prioritaires 2004 pour les réformes de la gestion des dépenses publiques et la suite en 2005. Les résultats principaux sont l’alignement amélioré du Plan d’Actions Prioritaires sur les priorités du DSRP et la mise en oeuvre des budgets de programmes   et de la réforme progressive du Code des Marchés Publics qui introduisent  une perspective à moyen terme. Une stratégie et un plan d’action pour l’administration des douanes ont également été formulés.

 

Le Second Crédit d’Appui à la Réduction de la Pauvreté  (CARP II) continuera de soutenir le programme Education Pour Tous dont les mesures visent à accroître l’accès à l’éducation et à améliorer la qualité de l’éducation primaire, à mettre à jour le plan d’Education Pour Tous, à éliminer les frais de scolarité, à assurer les fournitures scolaires à tous les élèves du primaire ainsi que le recrutement des instituteurs, la réforme des cours et le renforcement de  la capacité de gestion aussi bien au niveau central qu’au niveau décentralisé.

 

Le CARP II appuie également  la réforme institutionnelle et de la politique dans le secteur nutrition (à travers la création d’un Conseil National de la Nutrition et de son secrétariat) et dans le secteur santé avec une mise à jour de la politique nationale de santé, ainsi que l’amélioration de l’accès à l’eau potable à travers le développement d’un programme Eau Pour Tous.

 

« La série des CARP contribuera aux efforts de Madagascar pour atteindre ses objectifs de développement. Les réformes renforceront l’infrastructure institutionnelle pour améliorer la capacité du secteur public à assurer son rôle de manière plus efficiente», a déclaré Mme Benu Bidani, chef de l’équipe du projet pour la Banque Mondiale.

 

Elle a également ajouté : «une meilleure fourniture des services est essentielle si le Gouvernement veut atteindre ses objectifs en matière de réduction de la pauvreté et d’amélioration la qualité de vie à Madagascar.»

 

Madagascar a continué la mise en œuvre soutenue de sa stratégie de réduction de la pauvreté avec de bons résultats évidents dans la mise en place du programme Education  Pour Tous et du programme Nutrition dans l’amélioration de l’environnement institutionnel pour la lutte contre la corruption. Le pays a atteint le point d’achèvement  de l’Initiative pour les Pays Pauvres Très Endettés (IPPTE) en Octobre 2004 qui lui apporte une réduction significative de sa dette améliorant ainsi les perspectives d’un

  niveau de dettes soutenable et durable dans le moyen terme. Madagascar est aussi le premier pays qui a reçu un financement du « Millenium Challenge Account. »

 

 

*Ce crédit est accordé selon les termes habituels de l’IDA (Association Internationale de Développement) à savoir  un prêt sans intérêt, un remboursement en 40 ans avec une période de grâce de 10 ans, et comprenant des frais d’engagement de 0,35% et des frais administratifs de 0,75%.

 

 

 

 

 




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/LUALQXYLM0