Stratégie d’aide-pays (CAS)

Cadre conceptuel
La stratégie d’aide-pays (CAS) est le plus important des documents consacrés par la Banque mondiale à un pays donné. Elle est adaptée aux besoins et au contexte du pays et énonce les priorités de développement identifiées par le Groupe de la Banque mondiale, ainsi que le niveau et le type d’aide que celui-ci entend fournir sur une période de trois ans.

L’élaboration des CAS donne lieu à un processus participatif. Avant l’adoption de la stratégie, ses éléments clés font l’objet d’échanges de vues avec les instances gouvernementales et, pour assurer la participation la plus large possible, un processus de concertation avec le public est également mis sur pied, des forums sur l’internet étant utilisés pour cela dans beaucoup de pays.

 

La CAS n’en est pas pour autant un document négocié : elle fait ressortir toutes les différences qu’il peut y avoir entre le programme défini par le pays et la stratégie envisagée par la Banque. Un rapport d’avancement annuel est publié durant sa mise en œuvre. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez le site web de la Banque mondiale consacré aux Stratégies d'aide-pays.

 

Préparation de la Stratégie d’aide-pays (CAS) pour le Niger, Exercices 06-09
La nouvelle Stratégie d’aide-pays pour les exercices 06-09 est en cours de préparation. Elle a pour objectif de promouvoir la collaboration et la coordination entre les partenaires du développement. C’est dans un esprit participatif qu’elle est élaboré, la Banque encourageant les différentes perspectives des différents acteurs locaux, sur les priorités, les défis et les options qui définiront ses activités.

Cette nouvelle CAS sera très probablement basée sur trois piliers principaux:
1. Réduire les risques de vulnérabilité et répondre rapidement aux chocs;
2. Préserver et améliorer le développement humain; et
3. Fournir les conditions nécessaires à la croissance et au développement économique dans les zones rurales et urbaines.

La Stratégie d'aide-pays précédente (exercices 2003-2005)
La stratégie d’aide-pays (CAS) établie par la Banque mondiale pour le Niger couvrait une période de trois ans (exercices 03-05). Elle définisssait les enjeux majeurs du développement économique et social du Niger, dressait un bilan des résultats obtenus au titre de la précédente stratégie (établie en 1997) et passait en revue un éventuel programme d’activités de prêt et hors prêt dans le contexte de différents scénarios de risques et de performances.

Les axes stratégiques définis dans la CAS (exercices 03-05) ont été influencés par deux faits majeurs: le fait que  le Niger avait atteint en décembre 2000 le point de décision au titre de l’Initiative PPTE renforcée, et qu’il avait par ailleurs achevé la mise au point de son premier DSRP complet (Document de stratégie de réduction de la pauvreté (a) fichier PDF).

 

Le programme de prêt comprenait un à deux projets par an, ainsi que des prêts d’ajustement à l’appui du DSRP du Niger. Dans un cas de figure moins favorable (insuffisances au niveau des politiques suivies ou des résultats obtenus) le programme envisagait de mettre l’accent sur les services sociaux avec des engagements ne dépassant pas les 100 millions de dollars EU. Dans un cas de figure favorable, résultant d’un niveau de performance supérieur aux prévisions, le montant des engagements irait jusqu’à 260 millions de dollars.

 

L’application de la stratégie d’aide au Niger est sujette à plusieurs aléas, notamment les risques de dérapage dans la mise en œuvre des réformes, les retours à de mauvaises pratiques en matière de gouvernance, la sécheresse et des progrès insuffisants en termes d’exécution. La Banque cherche à limiter ces risques grâce à l’appui fourni au programme de réforme inhérent au DSRP, en mettant l’accent sur les impératifs de transparence et de responsabilité, en intégrant un volet de renforcement des capacités dans toutes les opérations qu’elle entreprend et en ayant recours à un panachage de projets d’ajustement et de projets d’investissement (dans des domaines incluant l’éducation, la santé et le développement rural) à la fois pour soutenir les réformes et pour établir les capacités voulues sur le plan administratif et en matière de prestations de services.

 

Pour plus d’informations, veuillez consulter la Stratégie d'aide-pays pour le Niger (a) (fichier PDF).

(a) indique une page en anglais

 




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/CIHKKXFGY0