Le Nigéria reçoit 50 millions de dollars EU de financement additionnel pour son projet-programme de lutte contre le VIH/SIDA

Disponible en: English

Communiqué de presse N°2007/381/AFR

 

Contacts

À Washington: John Donaldson +1 (202) 473 1367

jdonaldson@worldbank.org

À Abuja: Obadiah Tohomdet (234-09) 3145269-74 (Poste 211)

otohomdet@worldbank.org

 

WASHINGTON, le 22 mai 2007 – Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvĂ© ce jour un crĂ©dit* de l’Association internationale de dĂ©veloppement (IDA) d’un montant de 50 millions de dollars EU Ă  titre de financement supplĂ©mentaire du Projet de dĂ©veloppement du programme de lutte contre le VIH/SIDA au Nigeria. Un crĂ©dit initial de 90,3 millions de dollars EU avait Ă©tĂ© approuvĂ© en 2001.

 

« Le crĂ©dit de la Banque mondiale a rĂ©ussi Ă  impulser une rĂ©action multisectorielle face au VIH/SIDA au Nigeria. Cette rĂ©action, pilotĂ©e au niveau fĂ©dĂ©ral, des États et des collectivitĂ©s dĂ©centralisĂ©es, a atteint un rythme qui a besoin d’ĂȘtre soutenu si nous souhaitons obtenir l’impact souhaitĂ© Ă  long terme. C’est ce qui justifie ce financement additionnel, » a dĂ©clarĂ© le Professeur Babatunde Osotimehin, Directeur gĂ©nĂ©ral de l’Agence nationale de lutte contre le SIDA.

 

Ce financement additionnel va aider Ă  couvrir les coĂ»ts associĂ©s Ă  l’extension du projet de 14 Ă  35 États. Il va contribuer à  rĂ©duire le risque d’infection Ă  VIH Ă  travers le changement de comportements et l’amĂ©lioration de l’accĂšs aux services de conseil, de dĂ©pistage et de soins du VIH/SIDA. Il va aussi renforcer les services de soins et de soutien, rĂ©duire la stigmatisation et renforcer les capacitĂ©s au niveau national, des États et des communautĂ©s.

 

« Nous nous fĂ©licitons de ce financement additionnel accordĂ© par la Banque mondiale au programme de lutte contre le VIH/SIDA au NigĂ©ria. Le gouvernement fĂ©dĂ©ral du NigĂ©ria est rĂ©solu à  combattre le VIH/SIDA et va continuer Ă  faire montre du leadership nĂ©cessaire dans la lutte contre cette maladie. Depuis 2002, nous avons dĂ©montrĂ© cet engagement en allouant plus de 3,18 milliards de nairas au ComitĂ© national de lutte contre le VIH/SIDA (NACA), et ce supplĂ©ment viendra sans nulle doute appuyer nos efforts en vue d’éradiquer l’épidĂ©mie, » a dĂ©clarĂ© le Professeur Epitayo Lambo, ministre de la SantĂ©.

 

Le projet comprend trois composantes : (1) Soutien aux activitĂ©s de renforcement des capacitĂ©s et financement des coĂ»ts de fonctionnement des services fĂ©dĂ©raux et des États chargĂ©s de la lutte contre le VIH/SIDA, (2) Soutien Ă  la stratĂ©gie de lutte du secteur public – Financement des activitĂ©s de lutte contre le VIH/SIDA appuyĂ©es par les dĂ©partements ministĂ©riels, et (3) Soutien aux organisations de la sociĂ©tĂ© civile.

 

Selon Hafez Ghanem, Directeur des opĂ©rations pour le NigĂ©ria, « ce financement additionnel va relayer l’appui de la Banque aux efforts importants entrepris par le NigĂ©ria pour combattre le VIH/SIDA et appuyer davantage les activitĂ©s efficaces mises en Ɠuvre par les ONG, les services publics et le secteur privĂ©. »

 

Le financement additionnel va appuyer des actions plus ciblĂ©es de la sociĂ©tĂ© civile ; complĂ©ter les financements d’autres donateurs pour accroĂźtre la disponibilitĂ© des tests de dĂ©pistage et des traitements, et renforcer les systĂšmes de suivi et Ă©valuation du projet.

 

Plus de 3 millions de NigĂ©rians vivent avec le VIH/SIDA, soit la troisiĂšme population infectĂ©e par le VIH/SIDA dans le monde aprĂšs l’Inde et l’Afrique du Sud. Ce financement couvre une pĂ©riode de trois ans et sera clos en 2009.

 

*Ce crĂ©dit est accordĂ© aux conditions standard de l’Association internationale de dĂ©veloppement (IDA), dont une commission d’engagement de 0,35 pour cent et une commission de service de 0,75 pour cent pour une pĂ©riode de maturitĂ© de 40 ans comprenant un diffĂ©rĂ© d’amortissement de 10 ans.

 


Pour en savoir plus, veuillez consulter le site des Projets.



Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/3NXC6PN1N0