Intervention rapide

Disponible en: Ű§Ù„ŰčŰ±ŰšÙŠŰ©, Español, English
RĂ©action rapide – Photo de l’article

Certaines catastrophes peuvent dĂ©truire en quelques heures ou quelques jours ce qu’il a fallu des annĂ©es pour construire. La Banque mondiale s’efforce de renforcer l’efficacitĂ© et l’impact de ses interventions dans les situations d’urgence. En fĂ©vrier 2007, les administrateurs de la Banque mondiale ont approuvĂ© la mise en place d’un Nouveau dispositif de rĂ©action rapide aux situations de crise et d’urgence (pdf) (a). Vous en trouverez ci-dessous le rĂ©sumĂ©.

Lignes directrices

La Politique opĂ©rationnelle (PO) 8.0 RĂ©action rapide aux situations de crise et d’urgence repose sur quatre principes :

  1. application de la politique de rĂ©action rapide pour faire face aux rĂ©percussions Ă©conomiques et/ou sociales majeures d’une crise ou d’une catastrophe, qu’elle soit d’origine humaine ou naturelle
  2. Intervention directe de la Banque axĂ©e en prioritĂ© sur l’aide au dĂ©veloppement et le soutien Ă©conomique et toujours en accord avec sa mission, y compris dans toutes les situations oĂč la Banque contribue au rĂ©tablissement de la paix et Ă  la reconstruction ;
  3. coordination Ă©troite et constitution d’un partenariat efficace avec les autres organisations d’aide au dĂ©veloppement, y compris les Nations Unies (NU), tenant compte des principaux atouts et compĂ©tences de chaque partenaire ;
  4. dispositif de supervision appropriĂ©, appliquĂ© notamment Ă  la gestion et au contrĂŽle fiduciaire, visant Ă  s’assurer que l’intervention d’urgence est satisfaisante en termes de portĂ©e, de conception, de rapiditĂ© ainsi que de coordination.

Intervention rationalisée et Soutien institutionnel renforcé
Les ProcĂ©dures de la Banque (PB) 8.0 RĂ©action rapide aux situations de crises et d’urgence permettent de gagner du temps en mobilisant des Ă©quipes multidisciplinaires - dont des membres chargĂ©s des questions dĂ©licates relatives au contrĂŽle fiduciaire et aux mesures de prĂ©caution - et en Ă©laborant un seul rapport de projet. Cette politique sera renforcĂ©e par des mesures concernant la gestion du personnel et l’organisation afin de permettre Ă  la Banque de soutenir plus efficacement les États fragiles ainsi que la reconstruction Ă©conomique Ă  long terme des pays sortant d’un conflit. Ces mesures comprennent un renforcement des Ă©quipes travaillant sur les programmes de reconstruction et de dĂ©veloppement dans ces pays.

Soutien aux Initiatives en cours
Plusieurs initiatives en ce sens vont contribuer Ă  amĂ©liorer l’intervention d’urgence de la Banque ainsi qu’à favoriser une approche plus stratĂ©gique de rĂ©duction des risques. Elles incluent un dispositif de coopĂ©ration entre la Banque et les Nations Unies destinĂ© aux situations d’urgence ainsi que le dĂ©veloppement d’une approche plus stratĂ©gique concernant la prĂ©vention et la rĂ©duction des risques de catastrophes naturelles dans les pays les plus touchĂ©s (y compris la crĂ©ation d’un fonds d’aide spĂ©cifique).

Voir par exemple les consultations portant sur les StratĂ©gies d’aide-pays pour l’ Albanie (a) et les Philippines (a).

Pour en savoir plus : StratĂ©gies d’aide-pays




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/1UG7GA1HA0