Click here for search results

Numéro 9

Avril 2012

Numéro 9


Message du Responsable du Programme

Le SSATP amorce un tournant décisif. L'année 2011 a vu le renouvellement de toute sa structure de gouvernance en commençant par la reconstitution de son Conseil d'administration et de l'équipe de gestion. Il est vrai que de telles transformations ont eu des conséquences en termes d'activités et de moindre visibilité du Programme. Par contre, elles ont permis de déboucher sur une nouvelle phase du deuxième Plan de développement du SSATP mieux calée sur l'évolution de la situation en Afrique et de son secteur des transports (i) croissance économique soutenue ; (ii) nouvelle dynamique de coopération et de financement du développement ; (iii) renforcement des capacités de leadership des Communautés économiques régionales et (iv) nouvelles initiatives telles que le Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA), le Consortium pour l'infrastructure en Afrique, le Programme de connaissance de l'infrastructure en Afrique et la Décennie d'action pour la sécurité routière.

Comme il est indiqué plus loin dans le présent bulletin d'information, le SSATP va s'appuyer sur trois orientations stratégiques pour mener à bien le deuxième Plan de développement et préparer le troisième Plan : (i) renforcer l'adhésion au SSATP et son ancrage en Afrique ; (ii) aligner le SSATP sur le PIDA et autres initiatives récentes et (iii) fonder davantage les activités du SSATP sur la demande.  Ces orientations ressortent des recommandations formulées dans le cadre de l'examen à mi-parcours mené récemment en consultation avec les partenaires du SSATP et adoptées lors de discussions à Addis Abeba en mars dernier. Ces orientations aideront le Programme à mieux atteindre les objectifs de sa mission : promouvoir les réformes et le développement des capacités dans le secteur des transports en Afrique. 

C'est un honneur pour moi, qui ai pris mes fonctions de Responsable du SSATP le 3 janvier 2012, d'être au coeur de cette dynamique de changement. Nos partenaires ont confirmé la pertinence du SSATP lors de l'examen à mi-parcours. Ces nouvelles orientations stratégiques s'accompagneront de nouveaux modes de coopération grâce à une meilleure intégration dans le cadre institutionnel du secteur du transport en Afrique, une interaction et une communication améliorés, un accent accru sur les résultats et une plus grande attention portée à répondre à la demande. 

Certes ces transformations prendront un certain temps, mais l'équipe du SSATP travaille d'arrache-pied pour déjà intégrer les nouvelles orientations stratégiques dans le deuxième Plan de développement. Outre la réunion du Comité de coordination des transports des Communautés économiques régionales et l'atelier des Coordinateurs nationaux du SSATP tenus à Mombasa en fin mars dernier, le présent bulletin d'information est un pas accompli pour renouer avec nos partenaires. Le rapport annuel 2011 vient de paraître et présente le contexte et la vision qui sous-tendent les nouvelles orientations. Un nouveau site web en cours de construction fournira les outils nécessaires à une participation plus active de la communauté du SSATP aux activités. Un plan est en cours d'élaboration pour aider les institutions de transport africaines à engager les réformes nécessaires pour répondre aux problèmes rencontrés dans ce secteur. 

L'équipe du SSATP est à votre disposition pour relever ces défis avec vous. Je vous remercie à l'avance des observations et des suggestions que vous voudrez bien envoyer par courriel à l'adresse ci-après sur la manière dont le SSATP devrait appuyer le développement des politiques de transport en Afrique : ssatp@worldbank.org.

Je me réjouis à l'idée de travailler étroitement avec vous et ainsi atteindre les objectifs du Programme.

Jean-Noel Guillossou
Responsable du Programme SSATP

 

Une nouvelle stratégie de transport pour le Burkina Faso

Le Burkina Faso vient d'actualiser sa stratégie sectorielle des transports et ceci pour permettre au secteur de s'adapter au nouvel environnement institutionnel et créer les conditions propices à une planification harmonieuse des actions menées dans le secteur... L'objectif est de mettre en place un système intégré efficace pour répondre aux besoins de desserte et de mobilité de la population. 

  Lire la suite....


Pour une politique et une stratégie de transport rural au service de la croissance et de la réduction de la pauvreté 
 

Les efforts de formulation de politiques et de stratégies de transport rural menés par le SSATP et ses partenaires remontent au début des années 1990, dans le cadre de ce qui s'appellait alors Programme de politiques de transport en milieu rural (PTMR) ... Le SSATP et la Banque mondiale ont entrepris en 2010 un travail d'analyse qui a ensuite pris la forme d'un document-cadre montrant comment le transport rural peut contribuer au développement rural et à la réduction de la pauvreté en Afrique subsaharienne. 

Lire la suite....

Intégration régionale : Suivi des corridors pour mieux informer le dialogue politique   

L'intégration régionale est en Afrique subsaharienne freinée par les coûts élevés des échanges commerciaux causés par une combinaison de facteurs liés à des questions aussi bien physiques (infrastructures) que non physiques (commerce et facilitation du transport), auxquels s'ajoute un contexte d'économie politique complexe. Pour pallier ces handicaps, les Communautés économiques régionales (CER) et les pays ont défini un vaste programme qui jette les bases d'un transport efficace...

Lire la suite....

Change climatique : développement de la coopération régionale et renforcement des institutions 

Le changement climatique mondial qui résulte d'une élévation de gaz à effet de serre n'est plus à démontrer et s'observe par une augmentation des températures moyennes de l'atmosphère et des océans, la fonte des glaciers et la montée du niveau de la mer. Le continent africain subira le plus l'impact du changement climatique sur les écosystèmes et les ressources hydriques -- désertification, inondations et vagues de chaleur -- car les pays n'ont pas les ressources financières et les capacités nécessaires pour atténuer cet impact et s'adapter. Par conséquent, le changement climatique risque de remettre en cause les dividendes d'un développement diificilement engrangés au cours des dernières décennies et les progrès réalisés en direction des objectifs de développement pour le millénaire. 

Lire la suite....

Intensification des efforts de prévention routière 

Il est possible de contenir et réduire les graves problèmes de sécurité routière qui se posent à l'Afrique en développant et en appliquant des mesures d'atténuation hardies, ciblées, pragmatiques et efficaces par rapport au coût. L'Organisation mondiale de la santé estime que près de 1,3 million de décès et jusqu'à 50 millions de traumatismes sont dus aux accidents de la route chaque année... 

Lire la suite....

Indicateurs de gouvernance dans le secteur du transport 

Le besoin d'une bonne gouvernanceou son absence—ne cesse depuis des décennies de tarauder les responsables et les acteurs du secteur du transport. Ce secteur contribue largement à la réduction de la pauvreté et à la croissance économique—et de ce fait, des milliards de dollars ont été investis dans les travaux d'amélioration et de réhabilitation des infrastructures de transport. Malgré ces dépenses et les efforts considérables consentis au renforcement des capacités techniques, financières et managériales, la performance du secteur demeure en deçà des attentes. Une "mauvaise gouvernance" est souvent citée comme l'une des raisons sous-jacentes—ce concept recouvrant un ensemble de manquements qui commencent par des carences au niveau de l'État et qui vont jusqu'aux pratiques de corruption avérée. 

Lire la suite....

Améliorer la performance des chemins de fer en Afrique 

Le SSATP renoue avec le transport ferroviaire en lançant une étude de performance du rail en Afrique subsaharienne, étude qui servira à préparer le cadre à partir duquel les décisions futures seront prises en connaissance de cause. L'étude a également pour objectif d'appuyer la formulation de politiques ferroviaires dans le cadre du prochain Plan de développement du SSATP. 

Lire la suite....

Suppression de la subvention du carburant au Nigéria

Au tout début 2012, le gouvernement fédéral du Nigéria annonçait la suppression du carburant... Cette suppression devrait générer 1 134 milliards de nairas par an (environ 7 milliards de dollars)...

Lire la suite....  

Principaux événements du SSATP
Réunion du Comité de coordination du transport des communautés économiques régionales (CCT-CER)

La réunion du CCT-CER s'est tenue à Mombasa les 26 et 29 mars. Plus de 80 délégués y ont participé représentant les CER, les autorités de gestion des corridors,  les organisations et associations professionnelles régionales et enfin, les partenaires du développement des pays africains. Était à l'ordre du jour, les tous derniers instruments de suivi de performance des corridors et leur importance pour appuyer le dialogue sur la mise en place de stratégies de facilitation efficaces. Les mécanismes de suivi continu ont également été examinés, notamment les observatoires de corridors de transport dans leur double rôle de suivi et de diagnostic, ainsi que des instruments d'analyse plus ciblés des goulots d'étranglement, tels que l'étude des temps de passage aux frontières terrestres, les enquêtes auprès des entreprises de transport routier et l'analyse de la mainlevée pour les marchandises.

Une session spéciale a été organisée pour tirer profit de la présence des principaux partenaires associés aux programmes de facilitation régionale, qui a permis d'aborder les contours d'un plan d'action de moyen et long terme. Il a été convenu de poursuivre le débat sur cette esquisse qui s'inscrira dans le prochain plan de développement du SSATP.

Des représentants de l'Afrique de l'Est sont arrivés le dernier jour pour participer à l'examen des résultats du suivi des temps de passage aux frontières le long du Corridor Nord. 

La documentation sera prochainement mise en ligne sur le site web du SSATP. 

Réunion des Coordinateurs nationaux du SSATP

La réunion des coordinateurs nationaux du SSATP s'est également tenu à Mombasa, les 28-29 mars derniers en marge de celle du CCT-CER, ce qui leur a permis de participer aux sessions initiales de la réunion des CER. Cette rencontre organisée en collaboration avec le secrétariat permanent de l'Autorité de coordination du transit et du transport du Corridor Nord a permis de réunir 15 délégués des pays membres. Le principal objectif de cette réunion état de voir quels pourraient être les futurs axes d'action du SSATP et de sa fonction de coordination. Des exposés sur le cadre stratégique du SSATP, les principales activités de son deuxième Plan de développement, les rapports d'activité de la Zambie, de l'Ouganda et du Gabon, ainsi que sur la situation actuelle et les perspective de développement du secteur des transports, de même que les activités présentement menées en matière de sécurité routière ont servi d'appui aux débats.

Si les Coordinateurs nationaux étaient tous d'accord pour dire que le contenu thématique du SSATP était très pertinent, ils pensaient toutefois que les routes avaient pris trop d'importance. Il devenait donc nécessaire d'appréhender la question du transport de façon plus globale et sous une forme intermodale. D'après eux, le SSATP devrait intensifier son action auprès des gouvernements. Il a été proposé de mettre au point et d'adopter un procédé similaire à celui du Mécanisme africain d'examen par les pairs. Il importerait aussi, pour mieux répondre aux déficiences du secteur bien connues, de revoir la fonction de coordination. Et dans cette perspective, on pourrait prendre exemple sur des pays comme la Tanzanie ou le Lesotho qui ont en place un bureau fonctionnel de coordination des politiques de transport. Il a également été observé que le mandat du SSATP incluait la notion de renforcement des capacités qu'il fallait pleinement exploitée pour comprendre et mener les réformes nécessaires. 

Examen à mi-parcours du SSATP - Retraite à Addis Ababa

L'examen à mi-parcours a démarré en septembre 2011 avec pour objectif de déterminer comment améliorer les résultats du Programme et proposer un cadre d'action une fois le deuxième Plan de développement mené à bien. Une retraite de l'Assemblée restreinte du SSATP a été organisée le 31 mars et 1 avril à Addis Abeba pour examiner les conclusions et recommendations. Les  participants ont confirmé la pertinence du SSATP comme instrument de promotion des réformes et de développement des capacités dans le secteur des transports en Afrique. Trois grandes orientations stratégiques ont été retenues : a) renforcer l'adhésion au SSATP et son ancrage en Afrique ; b) aligner le SSATP sur le Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA) et les autres initiatives récentes et c) fonder davantage les activités du SSATP sur la demande. 
Un plan d'action en préparation comporte les décisions charnières suivantes : a) entrée de la Commission de l'Union africaine au conseil d'administration du SSATP (avril 2012) ; b) emplacement physique et institutionnel du SSATP (juin 2012) ; c) nouveau cadre structurel (décembre 2012) et d) plan d'activité du troisième Plan de développement (décembre 2013).

Publications
Rapport annuel 2011
Un tournant décisif pour le SSATP
Le format adopté pour la rédaction de ce rapport se démarque des formats précédents. Les changements survenus au sein du Programme, entrée en fonction d'un nouveau Responsable, renouvellement des membres du Conseil et de l'équipe du SSATP, constituaient autant de raisons pour lancer la réflection et projeter le Programme dans le futur. La version française sera prochainement mise en ligne.
Disponible en :
 Anglais
Progress on commercialized road management in SSA
Aucune étude approfondie de la performance des autorités et agences routières n'avait été réalisée avant la publication de ce travail de recherche exhaustif sur les pratiques de gestion rouitère. Riches sont les leçons à tirer de cet ouvrage en matière de gestion commerciale des routes décrites comme étant "un chemin à moitié parcouru". Ce livre sera aussi publié en français.
Disponible en :
 Anglais
Se regarder dans le miroir II, contrats de performance dans les douanes camerounaises 
Ce second volume de Se regarder dans le miroir présente les résultats d'une réforme courageuse et originale lancée en 2009 pour moderniser l'administration des douanes camerounaises et d'y instaurer une culture radicalement nouvelle. L'objectif est de faciliter le commerce et de lutter contre la fraude et les mauvaises pratiques. Les contrats de performance signés entre le Directeur général des douanes (co-auteur du livre) et les agents sont au coeur de ce processus. L'ouvrage est bilingue : 
 Français/Anglais 
Emerging Good Practice in Overload Control in Eastern and Southern Africa
Ce troisième volume d'une série sur le contrôle de la surchage présente des études de cas conduites en Namibie, en Zambie, au Zimbabwe, en Afrique du Sud et au Botswana. Chaque pays offre une solution d'approche différente mais complémentaire au problème que pose la surcharge des véhicules : coopération dans la conception d'un système de contrôle, exploitation de ponts-bascules par le privé ou encore introduction d'un programme de dépénalisation de la surcharge. Les deux autres volumes sont publiés sur le site web du SSATP. 
Disponible en Anglais
À propos du SSATP

Le SSATP, né d'un partenariat international, a pour mission de promouvoir la réforme et le développement des capacités dans le secteur des transports en Afrique. De bonnes politiques garantissant un système de transport sûr, fiable et économiquement sain, aident les plus démunis à sortir de la pauvreté et les pays à intégrer la compétition internationale. 

Pour en savoir plus sur le SSATP : www./ssatp.org
Sommaire
• Message du Responsable du Programme
• Nouvelle stratégie de transport pour le Burkina Faso
• Transport rural au service de la croissance et de la réduction de la pauvreté 
• Suivi des corridors et dialogue politique 
• Changement climatique
• Prévention routière 
• Gouvernance & transport
• Performance du rail en ASS 
• Suppression de la subvention du carburant au Nigéria  
• Événements du SSATP
• Nouvelles en bref 
• Dernières publications
Nouvelles en bref
Changement de présidence du Conseil du SSATP

M. Stephen N. Karingi, Directeur de la division Intégration régionale, infrastructures & commerce de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) a été nommé Président du Conseil du SSATP en remplacement de M. Joseph Atta-Mensah qui a été promu à de nouvelles fonctions au sein de la CEA. 

La Sierra Leone met à jour sa stratégie de transport 

La stratégie de transport de la Sierra Leone est en cours de mise à jour pour que le secteur se mette au service de la croissance et de la réduction de la pauvreté. À cet effet, les autorités font appel à la méthodologie mise au point par le SSATP. Cet exercice est financé par les ressources de l'IDA et de la Banque islamique de développement.
Un BHNS à Johannesburg
La toute dernière étude de cas du projet de la GIZ sur le transport urbain durable (SUTP) traite du passage des services de transport informel à un système de bus à haut niveau de service à Johannesburg, Afrique du Sud.  L'étude retrace dans le détail le difficile mais réussi processus de négociations entre la municipalité et les représentants de plus de 300 propriétaires individuels de minibus.

Téléchargement du document à partir du site du SUTP.
 
(c) 2010 The World Bank, All Rights Reserved.



Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/KIX8OKJPM0