Click here for search results

La Banque mondiale octroie 23,2 millions de dollars pour permettre aux États des Caraïbes de participer à un mécanisme régional d’assurance contre les risques de catastrophe dans la région

Available in: English
Press Release No:2007/165/LAC
Personne à contacter : 
Stevan Jackson (202)458-5054
Sjackson@worldbank.org

WASHINGTON, le 8 mars 2007 – Les Administrateurs de la Banque mondiale ont   approuvé aujourd’hui l’octroi par l’Association internationale de développement (IDA) d’un crédit non rémunéré de 14,2 millions de dollars en faveur de quatre pays membres de l’Organisation des États des Caraïbes orientales (Dominique, Grenade, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines) et d’un don de 9,0 millions de dollars à Haïti pour aider ces pays à participer au Mécanisme d’assurance contre les risques de catastrophe dans les Caraïbes (CCRIF).

 

Les États des Caraïbes sont très exposés aux risques de catastrophes naturelles — tous les  deux ans, en moyenne, un pays de la région est touché par un ouragan majeur — et ils n'ont que des moyens limités pour y faire face. Ces petites économies lourdement endettées sont souvent tributaires des donateurs pour faire face à leurs besoins au lendemain d'une catastrophe ; mais il faut généralement un certain temps pour que les financements de ces derniers se matérialisent. Le CCRIF permettra aux autorités nationales de contracter une police d'assurance similaire à une assurance contre les pertes d’exploitation, qui leur fournira rapidement de liquidités après le passage d'un ouragan majeur ou un tremblement de terre.

 

Le partage du risque permettra aux pays participants de réduire, d’environ 40 %, leurs coûts d’assurance. 

 

« Le Mécanisme, qui est le premier de ce type jamais mis en place, marque un recentrage très net des efforts qui privilégient non plus les interventions en cas de catastrophe mais la poursuite de mesures de gestion et d'atténuation des catastrophes ex-ante », a noté Caroline Anstey, Directrice des opérations de la Banque mondiale pour les États des Caraïbes. « Ces projets permettront à Haïti et aux pays bénéficiaires de l’Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) d’acquitter leur contribution au CCRIF, et ainsi, d’avoir immédiatement accès à des fonds après un tremblement de terre ou un ouragan. »

 

Grâce au crédit de l’IDA, la Dominique, la Grenade, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines pourront financer leurs primes d’assurance pour les trois prochaines années. Les fonds seront décaissés en quatre versements au CCRIF à la demande du ministère des finances de chaque pays.

 

Le 26 février 2007, la Banque mondiale a organisé une conférence d’annonce de contributions à l’occasion de laquelle les Bermudes, le Canada, la France, le Royaume-Uni, la Banque de développement des Caraïbes et la Banque mondiale se sont engagés à verser 47 millions de dollars au fonds de réserve du CCRIF. Au total, 18 pays des Caraïbes participent au CCRIF qui devrait être opérationnel en juin, lorsque la prochaine saison des ouragans commencera.

 


Pour en savoir plus, veuillez consulter le site des Projets.



Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/2TSLJGRVH0