Click here for search results

YouThink! fiche thématique - Emploi

Available in: Español, English
Emploi
Travail qui permet à un individu
de subvenir à ses besoins
© Ryan Rayburn | The World Bank

De quoi s’agit-il ?

L’emploi est au cœur de la croissance d’un pays, ainsi que de la sécurité et du bien-être des individus. Sans emploi ni opportunité, la croissance économique est impossible.

Selon Voix des pauvres une enquête de la Banque mondiale qui a consisté à recueillir le point de vue des principaux intéressés, la grande majorité des gens pensent que l'emploi permet d’échapper à la pauvreté. De fait, d’après le rapport Doing Business (pdf), qui mesure la réglementation des affaires dans les pays, ceux qui s’en sortent le mieux sont ceux qui arrivent à monter leur propre entreprise ou à trouver un emploi dans une structure déjà existante.

La majorité des débouchés professionnels se situent dans le secteur privé, qui fournit plus de 90 % des emplois dans la plupart des pays. Les entreprises privées permettent d’augmenter la production et participent ainsi au développement national. Or, dans de nombreux pays, les lois et les réglementations (systèmes juridiques appropriés, règles d’imposition équitable) ne sont pas adaptées au développement du secteur privé, et empêchent celui-ci de s’intégrer au marché mondial.

En raison de réglementations complexes et onéreuses, les entrepreneurs se tournent souvent vers l’économie informelle. Ils ne paient alors certes pas de taxes, mais ils n’ont pas accès non plus aux crédits et aux services publics qui leur permettraient de développer leur entreprise. Cela signifie également qu’ils n’offrent aucun avantage (santé et retraite) à leurs employés.

Plus de la moitié de la population de nombreux pays en développement travaille aujourd’hui dans l’économie informelle, principalement des femmes et des jeunes sans expérience.

En quoi suis-je concerné(e) ?

Un milliard de personnes seront en âge de travailler dans les dix prochaines années. Beaucoup d’entre elles seront sans emploi.

  • Les jeunes sont en moyenne trois fois plus exposés au chômage que leurs aînés.
  • La plupart des jeunes gens qui travaillent évoluent dans un environnement précaire, souvent sans couverture maladie ni protection sociale.
  • Parmi les jeunes, ce sont les handicapés, les femmes et les membres de groupes ethniques minoritaires qui sont les premières victimes du chômage.

Les emplois destinés aux jeunes sont souvent sous-payés, à temps partiel et précaires, avec très peu de protection sociale et de perspective d’évolution. Souvent, la rémunération ne suffit pas à subvenir aux besoins de première nécessité.

Lorsque les jeunes ne trouvent pas d’emplois enrichissants, productifs et stables, cela peut entraîner des problèmes sociaux à plus grande échelle :

  • une pauvreté accrue parmi les jeunes ;
  • le retardement des mariages et de la vie de famille ;
  • un sentiment de marginalisation, d’exclusion et de frustration qui mène souvent à des comportements qui représentent autant de risques pour la société;
  • lorsque les jeunes, en particulier les hommes, considèrent qu’ils n’ont aucune perspective d’embauche, ils sont plus enclins à abandonner l’école.

Que fait la communauté internationale ?

En 2000, lors du Sommet du Millénaire, les dirigeants de la planète ont décidé de « développer et mettre en œuvre des stratégies destinées à offrir aux jeunes du monde entier une véritable chance de trouver un emploi décent et productif ».

L’emploi des jeunes est en effet essentiel dans la lutte contre la pauvreté. Le Réseau pour l’emploi des jeunes a été créé dans cette optique. Il s’agit d’une alliance internationale qui aide les pays à développer des plans d’action nationaux pour l’emploi des jeunes.

Des organisations internationales telles que l’Organisation internationale du travail (OIT) se consacrent à améliorer l’accès des hommes et des femmes de tous âges à un travail décent et productif.

D’autres organisations, comme la Banque mondiale, soutiennent le développement du secteur privé et le rôle des systèmes publics. Ce type d’appui permet d’aider les pays à se développer et à créer des emplois pour tous.

Par ailleurs, des banques internationales de développement, dont la Banque mondiale et des organisations non gouvernementales, fournissent des microfinancements qui permettent aux personnes démunies, généralement privées de services de prêts bancaires, de démarrer ou d’agrandir leur affaire. De cette manière, ces personnes ont accès à l’épargne, au crédit et à d’autres services financiers.

La microfinance stimule la création d’entreprise et permet aux jeunes d’acquérir des compétences en entreprenariat. Cela leur procure des moyens de subsistance et améliore considérablement leurs perspectives d’avenir.

Que puis-je faire ?

  • Informez-vous sur les lois et réglementations en vigueur dans votre pays.
  • Sont-elles justes, transparentes et favorables au développement des affaires ? Si ce n’est pas le cas, engagez-vous pour les améliorer.
  • Faites des recherches auprès de la Chambre de commerce de votre pays afin d’en savoir plus sur le secteur privé, ainsi que sur les opportunités et les difficultés des entreprises.
  • Réfléchissez aux qualités qu’il faut pour devenir entrepreneur et trouvez des moyens innovants pour créer une entreprise.
  • Contactez le Réseau pour l’emploi des jeunes et découvrez si votre pays applique un plan d’action national pour l’emploi des jeunes.
  • Consultez le site web du Sommet pour l’emploi des jeunes (en anglais), une organisation internationale pour la jeunesse qui permet aux jeunes d’accéder à des moyens de subsistance durables.

Pour en savoir plus : L'emploi dans l'économie mondiale




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/B57TOW0900