Click here for search results

YouThink! fiche thématique - Infrasctructure

Available in: English, Español
Infrastructure
Installations de base nécessaires à la vie quotidienne et à l’activité économique d’une communauté (routes, électricité, réseau d’alimentation en eau, télécommunications, transport en commun, etc.)
© The World Bank

De quoi s’agit-il ?

Écouter la radio, surfer sur Internet, prendre le métro, boire l’eau du robinet… Aucun de ces actes de la vie quotidienne et qui nous semblent anodins ne serait possible en l’absence d’infrastructures solides et fonctionnelles. Notre vie serait radicalement différente et sans doute bien moins agréable sans toutes ces commodités.

L’enjeu des infrastructures va cependant au-delà de ce confort quotidien. En améliorant la productivité et la qualité de vie de la communauté, les infrastructures constituent une arme essentielle dans le combat contre la pauvreté.

Grâce aux routes, les habitants d’une région peuvent se rendre au marché, à l’école et chez le médecin.

Un réseau d’eau salubre est indispensable pour vivre en bonne santé.

L’accès à un réseau électrique fiable évite aux entreprises et aux consommateurs de devoir investir dans des génératrices coûteuses ou d’autres solutions plus onéreuses ; les femmes et les enfants n’ont plus à se charger de la tâche fastidieuse que représente le ramassage du bois de chauffage.

Enfin, des télécommunications et des services de transport bon marché et utilisables par tous peuvent contribuer à la création d’emplois et à la croissance économique.

Quelques exemples des effets positifs des infrastructures dans une communauté :

  • In En Inde, les infrastructures routières représentent à elles seules 7 % de la croissance dans les zones rurales.
  • Au Costa Rica, il a suffi d’un projet d’électrification en milieu rurale pour faire passer le nombre de grandes entreprises de 15 à 86.
  • Un projet d’aménagement routier dans une région rurale du Maroc a non seulement permis d’augmenter la production agricole, mais également de multiplier par trois le nombre de filles scolarisées dans le primaire et de pratiquement doubler la fréquentation des installations de santé.

En quoi suis-je concerné(e) ?

Une répartition inégale

Ces dernières années ont été marquées par d’incroyables progrès en matière d’infrastructures dans le monde entier. Nous sommes plus connectés que jamais ; les routes sont plus nombreuses, les systèmes de transport de meilleure qualité et les connexions Internet plus rapides, sans parler de l’essor incroyable de la téléphonie mobile. Pour bon nombre d’entre nous, l’électricité et l’eau potable ne sont pas un luxe mais font partie intégrante de notre vie.

Ces progrès ne profitent cependant pas à l’ensemble de la population mondiale. À travers le globe, on compte encore un nombre beaucoup trop élevé d’habitants privés d’infrastructures. Cette situation constitue un obstacle majeur à la réduction de la pauvreté et est à l’origine d’importants problèmes de santé.

  • Quelque deux milliards de personnes sont complètement privées d’électricité.
  • L’eau salubre demeure inaccessible à près de 1,1 milliard de personnes, soit environ un sixième de la population mondiale. En outre, 2,4 milliards de personnes, ou 40 % des habitants de notre planète, n’ont pas accès à un système d’assainissement satisfaisant.
  • Les maladies liées à l’eau ou à l’assainissement, notamment les maladies diarrhéiques, tuent chaque année 1,6 million d’enfants.
  • La consommation d’énergie par habitant dans les économies à revenu élevé est en moyenne dix fois supérieure à celle enregistrée dans les économies à faible revenu.

La dégradation de l’environnement

S’il est vrai que les infrastructures ont un impact considérable sur la qualité de vie, il faut veiller à ce qu’elles ne portent pas atteinte à l’environnement. Or la construction de routes, de villes et de systèmes de transport a infligé des dommages considérables à notre environnement. La pollution énergétique a augmenté ainsi que la congestion urbaine, la pollution de l’air et l’engorgement des routes.

Que fait la communauté internationale ?

Les pays en développement ont connu une diminution considérable des investissements dans l’infrastructure ces dix dernières années. Les pouvoirs publics des pays en développement n’allouent pas suffisamment de fonds aux infrastructures et le secteur privé n’est pas en mesure de compenser ce manque, bien qu’il reste un contributeur de tout premier plan en matière de développement des infrastructures à l’échelle mondiale. Dans les pays en développement, près de 20 % de l’investissement total dans les infrastructures proviennent du secteur privé.

Lancé par le Groupe de la Banque mondiale en avril 2009 au lendemain de la crise économique mondiale, le Programme d’appui aux infrastructures existantes et nouvelles (INFRA) a posé les jalons d’un plan pour la croissance et la réduction de la pauvreté. Accepté par un large éventail d’organismes bailleurs de fonds et d’institutions financières internationales, ce plan fixait des objectifs revus à la hausse en matière de prêts destinés aux infrastructures. Il visait à compléter le Plan d’action pour une infrastructure durable (en anglais), une feuille de route détaillant les défis à relever en matière de mondialisation, d’intégration sociale et de viabilité environnementale sur la période 2009-2012.

Les organisations internationales pour le développement ont plus d’influence lorsqu’elles travaillent ensemble, comme l’illustrent plusieurs collaborations de ce type entre la Banque mondiale, des banques régionales de développement, des bailleurs de fonds et d’autres institutions telles que l’Union européenne. Ces coopérations s’avèrent particulièrement efficaces dans le cas de projets d’infrastructures menés à l’échelle régionale, dont la complexité et l’ampleur exigent une collaboration étroite.

Que puis-je faire ?

Informez-vous, proposez des articles à la presse jeunesse locale et incitez vos amis à se renseigner sur ces questions.

Économisez l’eau et l’énergie. Elles sont précieuses dans de nombreuses régions du monde et vous pouvez aider à les préserver en évitant les abus et le gâchis.

Pour en savoir plus : Infrastructure




Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/EOIDHADXL0