Click here for search results

YouThink! fiche thématique - Santé

Available in: English, Español
Santé
Physical, mental, and social well-being
© The World Bank

De quoi s’agit-il ?

La santé est essentielle à la croissance économique et à la prospérité d’une société. La santé est essentielle à la croissance économique et à la prospérité d’une société. Les problèmes sanitaires dans les pays en développement créent un cercle vicieux : une santé altérée plonge dans la pauvreté et les conditions de vie des pauvres présentent un risque élevé pour la santé.

Entre autres conditions néfastes pour la santé, on peut citer les environnements dangereux ou insalubres, la malnutrition et le manque d’accès aux soins médicaux, mais aussi les situations d’après-guerre et de crise, qui exposent davantage les individus aux problèmes de santé mentale.

La santé est tellement liée au développement qu’elle a été placée au centre de trois des objectifs du Millénaire pour le développement : combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies, améliorer la santé maternelle et réduire la mortalité infantile. Les problèmes de santé creusent également les inégalités entre les sexes, car les femmes y sont proportionnellement bien plus exposées que les hommes.

En quoi suis-je concerné(e) ?

C’est votre vie qui est en jeu ! Une bonne santé a un effet positif sur tous les aspects de la vie quotidienne, aussi bien pour les individus que pour toute la communauté.

Bientôt, les personnes en âge de procréer n’auront jamais été aussi nombreuses. Pourtant, dans la plupart des pays en développement (et dans certains pays développés) :

  • les soins de santé reproductive sont inadaptés ;
  • de nombreuses femmes décèdent en cours de grossesse ou pendant l’accouchement ;
  • le nombre de grossesses non planifiées est considérable, de l’ordre de 75 millions par an ;
  • le taux de mortalité infantile atteint 30 à 40 % en raison de l’insuffisance des soins prodigués aux femmes qui accouchent.

Il est impératif d’agir pour la santé. Une alimentation adéquate et des soins de santé adaptés suffisent à éviter de nombreuses maladies graves. Quelques faits :

  • Le paludisme, qui peut être évité et soigné, fait un million de victimes chaque année et affecte de nombreuses autres vies.
  • Des moyens simples existent pour éviter la tuberculose, qui est la maladie contagieuse la plus répandue dans le monde.
  • Un nouveau jeune fumeur sur deux succombera à une maladie liée au tabac s’il continue à fumer.
  • La principale cause de cécité chez l’enfant est l’avitaminose A.
  • La carence en iode représente la première cause évitable de retards mentaux et de lésions cérébrales chez l’enfant.

Que fait la communauté internationale ?

De grandes organisations internationales telles que l’Organisation mondiale de la santé, les Nations Unies ou la Banque mondiale disposent de programmes visant à étudier, informer et financer les différents programmes dédiés à l’amélioration du niveau de vie. De plus, de nombreuses organisations de la société civile (représentant aussi bien des intérêts non gouvernementaux que non commerciaux) ciblent des problèmes spécifiques au niveau local.

Que puis-je faire ?

Pour commencer, vous pouvez apprendre à prendre soin de vous de manière à prévenir toute maladie évitable.

Une étude menée par la Banque mondiale montre que le simple fait de se laver convenablement les mains peut permettre de réduire de moitié l’incidence de certaines pathologies (les maladies intestinales par exemple) dans les régions en développement.

Vous pouvez aussi vous informer sur des sujets aussi importants que la santé de la reproduction, la santé mentale et les comportements à risques, ainsi que sur les soins dont vous auriez besoin en cas de pathologie physique ou mentale.

Vous pouvez également vous impliquer davantage dans les questions de santé en vous engageant dans l’une des nombreuses organisations dédiées au bien-être physique, mental et social, et en y faisant du bénévolat.

Pour en savoir plus :Santé, Nutrition and Population



Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/9Y4L7ZAH90