Click here for search results
Online Media Briefing Cntr
Embargoed news for accredited journalists only.
Login / Register

Eclairer les bidonvilles du Brésil

Available in: English, English
Pour les habitants de Rocinha, l'un des plus anciens mais aussi des plus vastes bidonvilles d'Amérique Latine, les difficultés d'une lutte quotidienne pour trouver du travail et avoir accès aux services sociaux de base sont exacerbées par les risques d'incendies, d'électrocution et de pannes de courant. Ces risques ont pour cause des initiatives parfois désespérées entreprises par les habitants pour approvisionner en électricité leurs petites habitations, généralement en les raccordant au réseau électrique de manière non seulement illégale mais également très dangereuse.

Une des voies de solution consistait à mettre fin à l'inadéquation des infrastructures, à fournir aux habitants de Rocinha et d'autres bidonvilles de Rio de Janeiro des services essentiels qui leur soient abordables et à les éduquer sur la bonne façon d'utiliser l'électricité.

C'est l'action actuellement menée par Light Serviços de Electricidas SA, la principale société de distribution d'électricité à Rio de Janeiro, dans le cadre d'un programme en cours de réalisation qui vise à moderniser les systèmes de transmission et de distribution de l'électricité dans cette ville. L'initiative la plus récente est menée grâce à un prêt de l'ordre de 200 millions de dollars, dont une partie est assurée contre les risques non commerciaux, par une garantie de l'Agence multilatérale de garantie des investissements (AMGI) de la Banque mondiale.

Dans le cadre du Programme de normalisation des zones informelles, la société Light construit et modernise les réseaux électriques de communautés urbaines à faibles revenus, installe des transformateurs et des compteurs, et forme leurs habitants à des méthodes durables et rentables d'utilisation de l'énergie électrique. Cette compagnie travaille en étroite collaboration avec les ONG locales pour assurer la compréhension du programme par les populations et la bonne prise en compte de leurs besoins. Pour les résidents des favelas, le programme non seulement leur fournit une source d'électricité régulière et sûre, mais il leur procure aussi les attestations de résidence nécessaires à l'obtention d'une ligne téléphonique et à l'octroi d'un crédit, et bien d'autres bénéfices.

La récente pénurie d'électricité au Brésil a donné une nouvelle impulsion au programme qui, en 2000, a répondu aux besoins d'environ 150 000 nouveaux clients à faible revenu. D'ici 2005, la société Light espère être opérationnelle dans 728 bidonvilles et 594 communautés à faible revenu, ainsi que dans des zones «sauvages», caractérisées par des raccordements clandestins et des compteurs « trafiqués ». Si Light atteint cet objectif, elle ajoutera près de 176 000 nouveaux clients à son marché actuel.



Permanent URL for this page: http://go.worldbank.org/2PD96G4QX0